Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Avatar Eric Pokespagne

Critiques de Eric Pokespagne

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.5

Le Choix d'Esti

Trois acteurs en état de grâce - car s'il est évident d'adresser des louanges à Rachel Weisz et Rachel McAdams pour leur interprétation subtile, il convient de ne pas oublier que la plus belle scène du film, celle de la cérémonie dans la synagogue, est portée à bout de bras par un Alessandro Nivola formidable, qui explose littéralement tous... Lire la critique de Désobéissance

Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·
Bande-annonce
5.5

Everybody's got something to hide (?) except me and my monkey

"Il ne faut pas désespérer Billancourt", on le sait, mais un certain abattement nous saisit à chaque fois que l'on termine un nouveau "Netflix-Movie" : on a été attiré par le pitch, par les noms prestigieux au générique, par les budgets visiblement conséquents alloués à des projets ambitieux, et à chaque fois, ça se termine par une amère déception, comme si ce qui fait l'essence du Cinéma... Lire la critique de Anon

3
Avatar Eric Pokespagne
5
Eric Pokespagne ·
Bande-annonce
7.5

Elizabeth & The Queen [Critique de "The Crown" saison par saison]

Saison 1 : La première série Netflix produite en / par l'Angleterre n'a a priori pas grand chose d'attirant, semblant capitaliser sur la fascination (quasi) universelle pour la monarchie britannique tout en misant à coup de budgets colossaux sur une reconstitution historique hyper-léchée, nous garantissant systématiquement un académisme pesant. Et puis... non !... Lire la critique de The Crown

3
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·
6.8

"J’ai déjà entendu un saxophone jouer du morse..."

Après "Réglez-lui son compte" situé hors du contexte de la seconde guerre mondiale, Frédéric Dard décide pour la seconde aventure de son héros, le commissaire San Antonio, de le faire revenir dans le temps, en pleine occupation allemande. C'est une décision logique, on n'est que cinq ans après la fin de la guerre dont les séquelles sont omniprésentes, et cela permet... Lire la critique de Laissez tomber la fille

5 3
Avatar Eric Pokespagne
3
Eric Pokespagne ·
Bande-annonce
7.0

Les indémodables

Brad Bird, qui n'était en 2004 "que" le réalisateur célébré du "Géant de Fer", fut le premier "étranger" à Pixar à travailler avec les Studios qui s'étaient imposés au cours des années précédentes comme l'indiscutable leader de l'animation 3-D (et qui s'étaient rapprochés de Disney qui assurait la distribution de leurs films), et ces... Lire la critique de Les Indestructibles

11 4
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·
Bande-annonce
6.5

Vieillards et éclopés

Si "The Chase" prouve quelque chose, c'est bien que la brillante formule du nouveau polar coréen inventée par Bong Joon-Ho ou Na Hong-Jin il y a une quinzaine d'années s'essouffle sérieusement (à moins que cela ne soit qu'une novelle génération de cinéastes peine à arriver...) : il y a en effet dans le film de Kim Hong-Seon tous les... Lire la critique de The Chase

2
Avatar Eric Pokespagne
5
Eric Pokespagne ·
Écouter
7.2

Our goals of liberation

Le génie de Parquet Courts - et de sa paire d'auteurs-compositeurs leaders texans Andrew Savage et Austin Brown - est d'avoir ressuscité et réactualisé un Rock New-Yorkais qui n'avait guère relevé la tête depuis le hold-up express effectué par les Strokes : l'héritage du Velvet, des Ramones,... Lire l'avis à propos de Wide Awake!

6
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·
Bande-annonce
7.3

L'empire du sens [Critique de "Sense8", saison par saison]

Saison 1 : "Sense8" est objectivement une très mauvaise série, à la limite du regardable : un sujet SciFi sans aucune originalité (encore des mutants pourchassés et découvrant leurs pouvoirs et comment les utiliser, façon "X-Men" et "Heroes"), un gloubi-boulga scénaristique n'ayant pas la moindre cohérence (inutile de parler ici de... Lire l'avis à propos de Sense8

1
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·
Bande-annonce
5.9

The Negotiator

"Opération Beyrouth" s'est pris une sacrée volée de bois vert de toutes parts : les Libanais ont hurlé de voir leur ville filmée à Tanger, les anti-Américains ont détesté le plan sur la Star Spangled Banner, les anti-Hollywood ont conspué les clichés quant à la représentation du peuple arabe et le mauvais français de (la fascinante) Rosamund Pike, les gens sérieux... Lire l'avis à propos de Opération Beyrouth

1 2
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·
7.8

"C'était une histoire sordide..."

Je ne comprends guère l'engouement de mes contemporains pour le cinéma de Henri-Georges Clouzot, que je vois comme une sorte de sous-Hitchcock ayant préféré la sociologie à la psychanalyse. Bien sûr, Clouzot a fait quelques films qui comptent dans l'histoire du cinéma français, mais "Quai des Orfèvres" n'en fait malheureusement pas... Lire la critique de Quai des Orfèvres

5
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·