Avatar Eric Pokespagne

Critiques de Eric Pokespagne

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.9

Fantastic Mr. Dog !

On peut être sensible - et même très sensible - à la singulière beauté des films de Wes Anderson, sans doute l'un des plus grands auteurs post-modernes, et rester un tantinet froid devant ses tentatives audacieuses de transposer son univers dans l'animation "traditionnelle". Comme pour "Fantastic Mr. Fox", il n'y a objectivement aucun reproche à adresser au travail... Lire l'avis à propos de L'Île aux chiens

3
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·
Bande-annonce
7.9

Weaker things

La fascination toujours vivace de nombre de cinéphiles pour le cinéma fantastique et de science-fiction de la fin des années 70 et des années 80 demeure généralement un mystère pour ceux qui, comme moi, ont vécu cette période alors qu'ils étaient déjà adultes. Certes, nous eûmes droit à de bons films de l'ami Spielberg alors au sommet, et nous découvrîmes un John... Lire la critique de Stranger Things

9 2
Avatar Eric Pokespagne
5
Eric Pokespagne ·
6.7

La malbouffe

J'ai le gros défaut d'aller chercher au dernier moment, avant d'embarquer dans mon train ou mon avion, un bouquin "facile à lire" au kiosque "Relay" de la gare et de l'aéroport, privilégiant en général (lorsque je ne vois aucun nouvelle publication en format poche de l'un de mes auteurs "sérieux" préférés...) le thriller standard qui m'aidera à supporter les longues heures de voyage... Cette... Lire l'avis à propos de Nuit

4 4
Avatar Eric Pokespagne
3
Eric Pokespagne ·
Bande-annonce
7.2

L'étranger

Sans doute le film le plus emblématique de la "méthode Bresson" (et sa fameuse phrase finale, "que de chemin m'a-t-il fallu parcourir pour arriver jusqu'à toi !"), "Pickpocket" m'a plutôt déçu, la pureté radicale de sa narration et de son filmage me paraissant cette fois au service d'un thème moins humain, moins universel que dans les grandes réussites postérieures... Lire la critique de Pickpocket

2 7
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·
Bande-annonce
7.5

Au plus près

Inaugurant la période "pascalienne" de la filmographie de Robert Bresson, "Journal d'un Curé de Campagne" pose les jalons d'un style sans emphase, quasi liturgique, celui d'un cadre toujours plus rapproché, plus intime, dans le chuchotement de ses "modèles" (le visage est un paysage...). La caméra de Bresson révèle la musique secrète de l'âme dans le... Lire l'avis à propos de Journal d'un curé de campagne

3
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·
7.1

Bresson avant Bresson

"Les Dames du Bois de Boulogne" commence par surprendre le spectateur familier avec le style plus récent des films de Robert Bresson : on n'y reconnait pas le réalisateur intense et austère des grandes œuvres à venir, et Bresson ne s'est pas encore échappé du théâtre et de la littérature. Le film emprunte donc au mélo, et s'offre le luxe des... Lire la critique de Les Dames du bois de Boulogne

1
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·
Bande-annonce
7.0

La trajectoire de la hache

Blancheur du ton, dépouillement de tous les éléments qui constituent ce que la majorité appellent le cinéma (jeu réaliste des acteurs - une chose que Robert Bresson détestait par dessus-tout, on le sait - mais aussi dramatisation du scénario), "L'Argent" est le dernier film de Bresson, et peut-être l'un de ses plus radicaux, donc l'un des moins "acceptables" à notre... Lire la critique de L'Argent

1
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·
7.2

L'effroi

Contemplant en silence les actes des hommes, l'âne Balthazar supporte le poids de leurs fautes et des malheurs du monde : "Au Hasard Balthazar", l'un des chefs d’œuvre de Robert Bresson, alors au sommet de son Art, et s'autorisant toutes les audaces, est sans doute son film le plus poignant... même si, indiscutablement, l'un de ses moins "aimables" (ceux qui sont... Lire la critique de Au hasard Balthazar

2 2
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·
Bande-annonce
6.4

Une coquille vide trop remplie

"The Third Murder" débute par une scène forte de meurtre sauvage comme on ne pensait jamais en voir dans un film du "gentil" Kore-eda, avant d'emprunter les voies très "anglo-saxonnes" du thriller mental et du film de procès : voilà donc une véritable révolution dans le système jusque là presque routinier du prolifique cinéaste nippon. Très vite, on réalise que,... Lire l'avis à propos de The Third Murder

4 3
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·
7.9

A ma maman

Je ne serais pas qui je suis sans ma mère. Elle m'a porté à bout de bras pendant les 15 premières années de ma vie, dressée contre l'univers tout entier qui ne me voulait guère de bien. Contre mon père qui sombrait dans la défaite et l'isolement. Contre nos racines humbles qui me tiraient vers le bas. Contre un monde d'où le rêve était alors banni. Elle a vécu pour moi, fils unique, et elle... Lire l'avis à propos de La Promesse de l'aube

37 25
Avatar Eric Pokespagne
10
Eric Pokespagne ·