Avatar Eric Pokespagne

Critiques de Eric Pokespagne

Versus
  Suivre
Bande-annonce
5.5

Le pressentiment...

Nous sommes désormais tellement "dopés" aux rebondissements ininterrompus, aux scènes gore et aux "twists finaux" qu'il nous est difficile de nous réadapter à un "film policier" - comme on disait avant que le terme de thriller ne s'impose, confirmant que l'objectif principal de ce cinéma-là est devenu la génération de frissons et d'excitation à bon compte - qui ne nous compte que sur le... Lire la critique de Intuition

1
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·
Bande-annonce
6.7

Peter Planplan

En 1991, Spielberg traversait une phase de doutes existentiels, et semblait avoir perdu "le knack", ce sens inné du spectacle consensuel qui lui avait permis de peupler la décennie précédente de chefs d'œuvre réellement universels. Il tente avec "Hook" son premier véritable film pour enfants, qui dissimule (mais pas trop) un questionnement sur l'essence de la... Lire la critique de Hook ou la Revanche du capitaine Crochet

2
Avatar Eric Pokespagne
4
Eric Pokespagne ·
Bande-annonce
7.1

"Half asleep in front of Jacob"

Difficile de porter un jugement clair sur un "objet" aussi "indistinct" que ce "Defending Jacob", nouvelle série "de prestige" d'Apple TV, qui en manque d'ailleurs beaucoup (et de prestige et de séries...) : on a d'un côté une histoire tout-à-fait intéressante, tant par son aspect "thriller" que pour ses ramifications psychologiques à même de générer un maximum d'empathie chez le... Lire la critique de Défendre Jacob

2 1
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·
Bande-annonce
5.4

Miles Gunhands

"Guns Akimbo" s'inscrit directement dans la veine la plus détestable du cinéma décérébré de super-héros, à la fois stupide et profondément hypocrite façon "Deadpool" : le but du jeu est de paraître cool parce qu'on est "trash", et de sembler livrer une condamnation des travers de l'époque (goût pour la violence, pour le spectacle en général, addiction aux réseaux sociaux,... Lire l'avis à propos de Guns Akimbo

1 2
Avatar Eric Pokespagne
5
Eric Pokespagne ·
5.9

"Tout va aller mieux !"

Il est difficile en 2020 d’aimer la Grande-Bretagne, ou plutôt l’Angleterre, autant que nous l’avons aimée depuis que le "Love Me Do" des Beatles a changé la planète toute entière : entre le repli frileux du Brexit et les positions de plus en plus extrémistes et absurdes de BoJo, on peine à reconnaître un pays qui a éclairé le monde par la jeunesse et le dynamisme de... Lire la critique de I Love the New Sky

3
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·
Bande-annonce
5.9

Hang the DJ ! Hang the DJ !

Les premiers épisodes de "White Lines" sont tout simplement enthousiasmants, au point qu'on affûte déjà ses superlatifs, et qu'on commence à répandre la bonne parole autour de soi : cette co-production britannico-espagnole, faisant le grand écart entre le soleil d'Ibiza et la grisaille de Manchester, mais aussi entre un passé de fête et de folie et un présent qui déchante salement,... Lire l'avis à propos de White Lines

2 2
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·
Bande-annonce
5.6

Déraillement fatal

Mais qu'est-il donc arrivé à notre chère Phoebe Waller-Bridge ? Elle nous avait littéralement enchantés avec son fantastique "Fleabag", nous avait un peu déstabilisés avec les maladresses de son "Killing Eve", et voilà qu'elle produit une série aussi littéralement consternante que ce "Run", dont on est bien en peine d'identifier la moindre qualité... Lire la critique de Run

2 4
Avatar Eric Pokespagne
3
Eric Pokespagne ·
7.8

Adapter l'inadaptable et décrire l'indescriptible (tome 4)

Pour un adolescent au tout début des années 70, lire du fantastique n’était pas facile, le genre étant alors loin de connaître la popularité qui deviendra la sienne au cours du demi-siècle suivant. Une fois Edgar Allan Poe étudié au lycée – pour les plus chanceux d’entre nous –, une fois lus le "Dracula" de** Bram Stoker** et le "Frankenstein de Mary... Lire la critique de Les Chefs-d'oeuvre de Lovecraft : La Couleur tombée du ciel

4 4
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·
Bande-annonce
6.8

Pink Mirror

"Upload" a tout du pari insensé... Imaginez un peu : décliner les mécanismes de "Black Mirror" (le succès de la série de la plateforme concurrente Netflix a dû titiller les susceptibilités chez Amazon !) mais en les transposant dans un univers mi-comédie de mœurs, mi-rom com, mi-thriller : oui, cela fait trois moitiés, et c'est là que la bât blesse un peu, car Greg... Lire l'avis à propos de Upload

9 1
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·
-

Un vrai classique, un disque d’actualité...

Lorsque débute "All on Board", l’introduction – et d’une certaine manière la pièce de résistance – de "The Big Wind", le troisième album du quasi-inconnu Luke Elliot, notre réflexe est de nous accrocher vaillamment à la rampe pour ne tomber immédiatement fous amoureux de cette musique. Cette profondeur, cette élégance, cette foi intense dans le pouvoir d’une... Lire la critique de The Big Wind

Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·