Avatar Estrobir

Critiques de Estrobir

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.5

Critique de Les Garçons et Guillaume, à table ! par Estrobir

C'était annoncé, ce film devait être le film à voir pour tout bobo qui se respecte. On t'annonce la couleur avec la journée spéciale sur France Inter et la recommandation de Télérama. Manque plus que tes potes qui te demandent régulièrement si tu as vu "Guillaume" ( - "Mais non tu sais, il habite pas dans le coin quand même" - "Pas lui, je te parle du film"...). Bref, faisant confiance à mes... Lire l'avis à propos de Les Garçons et Guillaume, à table !

7 7
Avatar Estrobir
7
Estrobir ·
7.5

Critique de Quel petit vélo à guidon chromé au... par Estrobir

Un petit livre, bourré d'annotations dans l'édition Folio, avec un titre bizarre et puis une histoire qui n'en est pas une, des personnages qui n'en sont pas vraiment, un index compliqué avec plein de figures de styles notés dedans et des références cachées dans chaque phrases. Enfin bref, on navigue entre les paragoges, paralipses, parachème, polysyndètes, euphuismes, figures de styles... Lire la critique de Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ?

3
Avatar Estrobir
8
Estrobir ·
7.4

Critique de La classe de rhéto par Estrobir

Prytannée national militaire, La Flèche, années 60. Dans cet établissement militaire sont formés de la plus tendre enfance jusqu'à l'âge adulte les futurs militaires de la Nation. Pas de simples soldats ou braves matelots mais bien les planqués et gradés de haut vol (ceux qui sont abonnés au Figaro !). Plus sérieusement, c'est aussi ici que le narrateur, en occurrence l'auteur a passé ses... Lire l'avis à propos de La classe de rhéto

6
Avatar Estrobir
8
Estrobir ·
Bande-annonce
5.9

Critique de Télé gaucho par Estrobir

Victor est un jeune passionné du grand écran. Du grand écran, pas comme sa triste mère qui se plaît à intervenir dans les émissions pour bonne femme de la chaîne nationale. C'est cependant cette même chaîne qui lui offre un stage pour aider à la réalisation d'émissions de télé. C'est là l'occasion pour Victor de s'extraire de sa famille qui l'accable par sa beauferie. Il n'abandonne pas l'idée... Lire la critique de Télé gaucho

4
Avatar Estrobir
6
Estrobir ·
Bande-annonce
7.7

Critique de Playtime par Estrobir

Un film intéressant par le nombre de thèmes qu'il aborde, intéressant par un jeu sur les langues et la parole incessant et même intrigant quand on connait son histoire. Un film qui nous propose toujours en arrière plan un gag. Mais un film très dur à suivre de par la quasi-absence de trame narrative, on ne suit pas vraiment de personnages principal et il est vraiment difficile de rentrer dedans.... Lire l'avis à propos de Playtime

6 10
Avatar Estrobir
7
Estrobir ·
7.1

Critique de Le Concept de Dieu après Auschwitz par Estrobir

Il existe un monde avant Auschwitz et un monde après Auschwitz. Ce tournant de l'Histoire d'une cruauté infinie est ancré dans la mémoire de l'homme. Si ce n'est pas le premier drame que connaît l'Histoire, celui-ci bouleverse profondément l'Homme. A ce point qu'il oblige la philosophie à s'adapter à lui. Il y a une philosophie avant Auschwitz et une philosophie après Auschwitz. Les concepts... Lire l'avis à propos de Le Concept de Dieu après Auschwitz

11 5
Avatar Estrobir
9
Estrobir ·
7.8

Critique de La Diane française par Estrobir

Recueil de guerre et de résistance, La Diane Française est une oeuvre majeure d'Aragon. Ecrit et publié sous l'occupation, c'est aussi un recueil d'amour que nous livre Aragon. D'amour de la femme, Elsa qu'il célèbre toujours mais aussi d'amour de la France libre. Même le poème qui semble le moins proche de la guerre l'est en fait. Il n'y a pas d'amour heureux, qui sera repris plus tard par... Lire l'avis à propos de La Diane française

7 2
Avatar Estrobir
10
Estrobir ·
Bande-annonce
7.6

Critique de Les Nouveaux Chiens de garde par Estrobir

Nos chiens de garde sont bien plus dangereux que ceux de Paul Nizan. Leur influence est bien plus grande. L'ordre établit et la fausse vérité dans laquelle on maintient la population est belle et bien présente et ce film nous le rappelle. L'analyse aux penchants marxistes distingue la classe supérieure qui possède le capital matériel,social (et avouons-le parfois le capital culturel!), les... Lire la critique de Les Nouveaux Chiens de garde

12 1
Avatar Estrobir
8
Estrobir ·
Bande-annonce
6.6

Critique de Minuit à Paris par Estrobir

Oui moi aussi j'adore Paris, oui moi aussi j'adore les années 20 (surtout à Paris lorsqu'on risque de croiser Hemingway, Fitzgerald, Scott, Bunuel, Dali, Man Ray, Stein...), mais le filmmet en scène des acteurs assez moyens (Carla Bruni...) et laisse des facilités de scénario et des trucs sans intérêt (rôle de Carla, le rôle de Paul abusé...). C'est dommage parce qu'on arrive presque à être... Lire la critique de Minuit à Paris

3 3
Avatar Estrobir
6
Estrobir ·