Avatar Graffiti

Critiques de Julien Leclerc

@Graffiti
Versus
  Suivre
7.4

une ronde hypnotique

La disparition d’Alphonse est racontée par plusieurs voix, sa famille, ses amis, des adultes, la police… Ces voix se complètent et parfois se contredisent. Elles se confrontent à un mystère, l’ami imaginaire du garçon, Pierre-Paul-René. Il représente tout ce qui échappe aux autres dans la personnalité d’Alphonse. Le garçon y a projette ses peurs et ses envies. Par ricochet, Wajdi Mouawad... Lire la critique de Alphonse

Avatar Graffiti
9
Graffiti ·
6.7

Fureur et destruction

Le plan de Moriarty se poursuit avec ce second tome, rempli d’actions et de destructions. Les auteurs, après un premier tome sombre et mystérieux (voir la critique ici), dévoilent toute la fureur qui déferle sur Londres. Les premières planches sont éblouissantes par une mise en scène précise et d’une grande ampleur. Les décors sont très réussis, notamment la scène des docks, qui permet de... Lire l'avis à propos de Empire mécanique 2/2 - M.O.R.I.A.R.T.Y, tome 2

Avatar Graffiti
9
Graffiti ·
7.6

Critique de Patricia par Graffiti

Patricia est le prénom d’une femme occidentale à qui s’adresse le narrateur dans le première partie de ce roman. Jean Iritimbi se confesse et prend le temps d’expliquer tout son plan pour enfin quitter son pays. Il éclaire les zones d’ombres et le drame qui l’a saisi. La peur fut telle qu’elle a détruit tout son stratagème. Cette parole suivie ensuite par celle de Patricia livre tous les... Lire l'avis à propos de Patricia

Avatar Graffiti
8
Graffiti ·
6.5

Explorez les silences d'une BD

C’est dans une ambiance connue et surprenante que démarre cette BD. De page en page, on avance dans un univers piochant dans les précédentes aventures de Blake et Mortimer. Les deux amis se réveillent au coeur de la Grande Pyramide. Franois Schuiten décide de s’inspirer du blanc laissé par Jacobs pour développer l’imaginaire d’un lecteur, celui qu’il a été. Il imagine alors un phénomène de... Lire l'avis à propos de Le Dernier Pharaon - Blake et Mortimer, hors-série

Avatar Graffiti
8
Graffiti ·
7.2

L'été amer d'un amour

Ce court roman est l’amour d’un été. Cela commence par le coup de foudre, se poursuit par la passion et la tendresse de la découverte avant d’affronter la rentrée, moment où les cartes sont rebattues. La jeunesse, la maladresse, les idées préconçues (sociales et sentimentales) se confrontent et c’est un profond attachement qui relie le lecteur au jeune couple. A cette histoire, Philip Roth... Lire la critique de Goodbye, Columbus

Avatar Graffiti
7
Graffiti ·
7.5

Un récit courageux, intime et vibrant

Les précédents écrits avaient déjà démontré la profonde intimité que pouvait déployer Céline Lapertot par les mots. Elle saisit le féminin, l’enfance et les failles immenses de la chair, de l’esprit. Dans ce texte autobiographique, on retrouve cette force de l’écriture et avec beaucoup de pudeur, elle nous raconte son enfance, les traumatismes des premiers âges. Elle n’explique pas la... Lire la critique de Ce qui est monstrueux est normal

Avatar Graffiti
9
Graffiti ·
6.4

La peau amoureuse

Cette bande dessinée par son sujet rappelle le magnifique film Intimité de Patrice Chéreau. Les deux œuvres parviennent à saisir la mémoire du corps. Sans échanger verbalement, un véritable langage se met en place entre les deux amants. Tout en développant des scènes érotiques, les deux auteurs ont construit une histoire forgée sur la confiance, celle du silence, du souffle et de... Lire la critique de Pour la peau

1
Avatar Graffiti
7
Graffiti ·
7.8

Un roman familial intime et sensible

Ce roman animé par la plume sensible de Sorj Chalandon saisit la violence d’une famille remuée par les espoirs et les illusions. L’auteur croque trois êtres pris dans une cohabitation complètement déséquilibrée. Le fils, personnage principal, nous fait entrer dans l’histoire, la sienne et celle de ses parents. On retrouve ici la force de Chalandon pour saisir les espoirs et les peurs d’un... Lire la critique de Profession du père

Avatar Graffiti
8
Graffiti ·
7.6

Une vie rêvée, une écriture sensible

Ce roman commence par le récit très étonnant d’une petite fille, Ronce-Rose. Nous passions d’anecdotes, d’idées et de présentations de personnages. Nous plongeons dans l’univers de la petite fille, univers dans lequel son innocence est semble-t-il mise à mal. Son point de vue sera notre guide tout au long de la lecture et c’est par son regard que nous basculons dans une forme d’abandon. En... Lire l'avis à propos de Ronce-rose

Avatar Graffiti
8
Graffiti ·
6.7

Une évocation biographique réussie

La Tour Eiffel ouvre et clôture cette BD, évocation biographique ingénieuse de son créateur. Les deux auteurs ont voulu capter la folie inventive de Gustave Eiffel et le plaçait dès le début au sommet. Cela reflète son ego, son assurance et son statut particulier. Tenter de saisir un génie est un acte difficile et les deux auteurs parviennent en revenant à ses obsessions : le travail et sa... Lire l'avis à propos de A comme Eiffel

Avatar Graffiti
8
Graffiti ·