Avatar Guillaume L.

Critiques de Guillaume L.

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.8

Héritage

La direction artistique de ce film est un modèle à suivre. C'est pour moi dans la continuité de First man de Chazelle avec un goût moins prononcé pour le gros grain de pellicule, c'est très beau de bout en bout. C'est parfois contemplatif, et ces quelques moments font bien respirer le film, j'ai trouvé ça personnellement très beau et prenant. Il y a des plans vraiment merveilleux dans... Lire la critique de Ad Astra

1
Avatar Guillaume L.
7
Guillaume L. ·
Bande-annonce
7.2

Le premier désir

Je découvre l’œuvre d'Almodóvar avec ce film car il n'est jamais trop tard pour découvrir le travail d'un réalisateur reconnu. J'ai beaucoup aimé les thèmes abordés, c'est très humain. Il y a un gros travail esthétique sur la couleur rouge qui est omniprésente, la mise en scène est en globalement plutôt sobre à part quelques idées assez belles (le fait de jouer avec la présence d'un... Lire l'avis à propos de Douleur et gloire

1
Avatar Guillaume L.
7
Guillaume L. ·
Bande-annonce
4.9

Ouh les menteurs

Eli partait avec un concept sympa, à savoir être un petit film d'horreur produit par la Paramount qui raconterait l'histoire d'un enfant-bulle qui va suivre un traitement particulier dans un endroit particulier. On voit donc comment le petit Eli, qui est malade (et dont l'acteur n'est pas très talentueux) vit cette expérience. Alors ses parents sortent tout droit de téléfilms de noël... Lire la critique de Eli

Avatar Guillaume L.
3
Guillaume L. ·
Bande-annonce
5.3

Once upon a time in French porn industry

J'avais loupé L'amour est une fête à sa sortie et j'ai lu de très mauvaises critiques du film depuis. Pourquoi souhaitais-je le voir ? Tout bêtement l'affiche dessinée du film. On n'en fait plus des affiches comme ça, alors ouais avec Canet dans la distribution ça donnait envie. Bon, je ne comprends pas trop pourquoi il a les cheveux teints en blond dans le film, ni pourquoi Gilles... Lire la critique de L'amour est une fête

Avatar Guillaume L.
7
Guillaume L. ·
Bande-annonce
7.5

Le cœur sur la main

Dès les premières minutes, on sent que J'ai perdu mon corps est à part. Avec une musique dont l'ambiance est vraiment très particulière et une direction artistique atypique, on se prend très vite au jeu. On se met à la place d'une main (littéralement car le point de vue est souvent subjectif), et on suit l'histoire de son propriétaire en parallèle. Une histoire touchante, à la fois... Lire la critique de J'ai perdu mon corps

Avatar Guillaume L.
8
Guillaume L. ·
Écouter
7.1

As we were, so perfect, so happy

Dès l'intro on sent que l'album va envoyer du lourd, et ça ne loupe pas. Injection débarque alors avec un refrain entêtant et ses faux airs de The Offspring, les titres s'enchaînent et ça fait mouche à chaque fois. Que ce soit le riff de Under the knife, la perfection de Prayer of the refugee, la sophistication légèrement inattendue (ça reste du punk ne me faites pas dire ce que je... Lire la critique de The Sufferer & the Witness

Avatar Guillaume L.
7
Guillaume L. ·
6.9

Tic tac

Après avoir été relativement "déçu" par Citizen Kane et De l'autre côté du vent (terminé après la mort du réalisateur), je me réconcilie avec Le criminel. Et attention, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Si je n'ai pas été très touché par les deux film que je viens de citer, ils sont quand même objectivement excellents et courez les voir si vous ne les avez pas vu. Mais ici... Lire l'avis à propos de Le Criminel

Avatar Guillaume L.
9
Guillaume L. ·
Bande-annonce
6.2

Attention au sport à haute dose

Le titre français était plutôt mensonger en reprenant un titre ultra-connu de Nirvana (ou un slogan de McDo car après tout chacun a ses références). Je me doutais à l'affiche qu'il s'agirait d'un film indépendant, mais je ne savais pas quel serait le sujet abordé. L'idée de base derrière le film est bonne, traitée plutôt correctement, avec une Chloe Grace Moretz convaincante. En... Lire la critique de Come As You Are

Avatar Guillaume L.
5
Guillaume L. ·
Bande-annonce
5.7

Ça ne flotte plus

J'ai lu les livres il y a quelques années. Je n'en garde pas un souvenir marquant comparé à certains autres romans de Stephen King que j'ai pu lire, mais l'ambiance était au rendez-vous et le développement des personnages aussi. J'ai aussi vu la mini-série (ou le téléfilm, comme c'est en deux parties personne ne sait trop définir l'objet audiovisuel en tant que tel) des années 90 et c'était... Lire la critique de Ça, chapitre 2

Avatar Guillaume L.
4
Guillaume L. ·
Bande-annonce
7.8

Des voyous contre des flics

J'ai vraiment beaucoup de mal avec tout ce qui est braquage, mafieux, enfin bref avec des gars qui font des trucs pas bien pour le fric, le pouvoir ou même le respect. Si je sens que ça n'apporte rien à leur personnalité alors ça m'ennuie. Bon, là, on a quand même Michael Mann derrière la caméra, premier film de ce cinéaste très respecté dans le milieu que je découvre. Et bien... Lire la critique de Heat

1
Avatar Guillaume L.
7
Guillaume L. ·