IronBastard

Homme
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre

Répartition des notes

  1. 2
  2. 14
  3. 20
  4. 67
  5. 126
  6. 178
  7. 236
  8. 248
  9. 103
  10. 20

Comparez votre collection avec IronBastard

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Critiques de IronBastard

Dernières critiques

Bande-annonce
8.3
La lutte des classes à hauteur d'homme

Parasite est un film de Bong Joon-ho dont l’ébauche avait débuté en 2013 durant le tournage de Snowpiercer, un autre film avec des thématiques similaires. L’idée du film est venue de l’expérience personnelle de son réalisateur, qui au début des années 2000 avait dû travailler comme professeur particulier dans une riche famille et il a essayé, à travers ce film de retranscrire ce sentiment de... Lire la critique de Parasite

1
Avatar IronBastard
9
IronBastard ·
6.2
Le néant "Love Hina"

Love Hina est le second manga de Ken Akamatsu après le succès relatif de Ai-Non Stop, l’auteur connaîtra définitivement un succès international après la réussite de Love Hina. Cette œuvre, parue entre 1999 et 2002, nous raconte l’histoire de Keitaro, un jeune garçon qui tente désespérément d’intégrer Todaï pour la troisième fois afin de réaliser une promesse qu’il a fait étant enfant. Pour... Lire la critique de Love Hina

Avatar IronBastard
2
IronBastard ·

Activité récente

Statuts d'humeurs

Love Hina (1998) Love Hina, c'est comme une sitcom qui ne renouvelerai jamais ses gags. C'est marrant la première fois, mais beaucoup moins la 141eme sans même avoir la décence raconter quelque chose.
Beastars (2019) Vraiment très bonne série, bien équilibrée entre romance, action et psychologie. On évite de tomber à la fois dans la romance puérile, le thriller alambiqué ou l'action démesurés. Ca fait du bien
The Promised Neverland (2016) Si le début laissait présager un manga aussi amer et puissant, le manga souffre d'un cruel manque d'enjeu. Le tout est plaisant à suivre et des moments sont jouissifs, mais le tout reste prévisible.
La Dernière Flamme - Buffy contre les vampires : Saison 8, tome 8 (2011) Dans la continuité du tome précédent, ça reste poussif à souhait au niveau de l'intrigue, les potentielles conséquences du final sont plus intéressantes que le final lui-même. Ca en dit long.