Jé en vert

Homme, 35 ans, France (54000) | Facebook
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
NOTES PARTIE CINEMA
10 : J'ai décidé de partir du principe que la perfection n'existe pas.
9 : Excellent film. Avec ce petit quelque chose en plus, complètement personnel et subjectif, qui fait que ce film fait parti de mes favoris.
8 : Très bon film, qui m'a profondément touché, je le conseil vivement à tout le monde.
7 : Bon film, j'ai passé un bon moment.
6 : C'était sympa, je le re-regarderai peut-être un de ces 4 si l'occasion se présente.
5 : Ça allait, mais je ne sais pas trop quoi en penser. Je ne regrette pas de l’avoir vu, mais je pense que ce sera l’unique et dernière fois que je le verrai…
4 : Mouai, c'était vraiment pas génial. Quelques bons moment ou bonnes idées, mais globalement ça passe pas, le négatif l'emporte sur le positif.
3 : Film nul, je me suis profondément emmerdé. Mais à la rigueur je peux comprendre que certains l'apprécient.
2 : Film nul, je me suis profondément emmerdé. Mais là par contre je n'arrive pas à comprendre comment certains peuvent aimer ça…
1 : Dans ma bonté, j'ai décidé de ne pas attribuer la plus faible note SC, ne serait-ce qu'en respect pour le perchman et les autres techniciens qui ont certainement bien fait leur taf.

NOTES PARTIE MUSIQUE
10 : Comme dans la partie cinéma, j'ai décidé de partir du principe que la perfection n'existe pas.
9 : Album magnifique, presque parfait. Il me transporte littéralement, du premier au dernier morceau.
8 : Très bon album.
7 : Bon album.
6, 5, 4, 3, 2, 1 : j'ai décidé de ne noter que les albums que j'appréciaient vraiment. Surtout que parfois il me faut une dizaine d'écoutes pour être totalement objectif. Je précise d'ailleurs que chaque album que je note, je l'ai écouté au moins une dizaine de fois.

Répartition des notes

  1. 0
  2. 51
  3. 92
  4. 161
  5. 310
  6. 527
  7. 1026
  8. 709
  9. 50
  10. 0

Comparez votre collection avec Jé en vert

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Jé en vert
Sondages de Jé en vert
Critiques de Jé en vert

Dernières critiques

Bande-annonce
6.9
Mon Roi de Cœur qui pique

Paradoxalement, malgré tout ce temps que je passe au cinéma, c’est une chose assez rare que j’attende réellement et impatiemment un film, des mois et des mois à l’avance. Cette pratique ("l’Attendage-De-Pied-Ferme-Un-Film") est une pratique que j’essaie en général d’éviter, car je la juge trop dangereuse (à trop attendre un film c’est le risque de justement trop en attendre et en être déçu).... Lire l'avis à propos de Mon roi

54 6
Avatar Jé en vert
8
Jé en vert ·
Bande-annonce
7.3
Triviales pulsions

Bon, je vous dresse le paysage, on est dimanche (jour de la semaine que je trouve souvent déprimant), je viens déjà d’enchaîner deux séances de cinéma, et c’est sur un coup de tête que je me dis que je vais faire le fameux trois à la suite (à moins que ce ne soit quatre…). Bref, mon choix se porte sur ces nouveaux sauvages, dont je ne sais en fait pas grand-chose, à part la bande-annonce sans... Lire la critique de Les Nouveaux Sauvages

93
Avatar Jé en vert
8
Jé en vert ·
Mentions J'aime de Jé en vert

Activité récente

Statuts d'humeurs

Derek (2012) Quel humanisme put*** ! Et d'une drôlerie ! Certains diront que c'est un poil surjoué, parfois très kitsch et j'en passe... Vous avez raison, mais là est le véritable génie de Ricky Gervais sur Derek.
Pour Sama (2019) Le témoignage poignant d'une femme au coeur d'Alep durant le siège du régime Syrien. La violence y est saisissante, insoutenable et terriblement sans filtre, mais c'est je pense un film indispensable
Et les mistrals gagnants (2017) Une véritable leçon de vie, donnée par des petits bonhommes hauts comme trois pommes. Incroyable de voir à quel point ils sont matures et positifs par rapport à leur maladie. Foncez !
Les Goonies (1985) LE film de mon enfance. Ah, Choco, Data, Bagou... Quand je pense que suite à ce film, je reprochais à ma mère de ne pas m'avoir appelé "Mikey" et que je rêvais d'avoir un inhalateur.