Avatar JJC

Critiques de JJC

Versus
  Suivre
Bande-annonce
5.7

Mélasse multiforme, mais pas insipide

Dans la France du XVIIIe siècle, une série de meurtres sont commis par une bête mystérieuse. Grégoire de Fronsac et son ami Mani, un amérindien adepte de la castagne chorégraphiée, sont envoyés pour enquêter sur ces morts multiples. Un grand mélange des genres caractérise ce film, doublé d'un casting des plus hétéroclites. Qui aurait pu s'attendre à voir Émilie Dequenne, tout juste... Lire la critique de Le Pacte des loups

1 2
Avatar JJC
8
JJC ·
Bande-annonce
-

Critique de Blood Sisters par JJC

Le sujet de ce slasher était prometteur : des étudiantes se retrouvent dans une maison réputée hantée et sont confrontées à la fois à des fantômes de prostituées et à un tueur mystérieux. Ces trois types de personnages auraient pu donner des interactions et des événement intéressants, mais tout cela est assez mal exploité. Le film manque cruellement de budget, et ça se voit (beaucoup de plans... Lire la critique de Blood Sisters

1 10
Avatar JJC
5
JJC ·
-

Critique de Don't Wake the Dead par JJC

Réalisé par un certain Andreas Schnaas, cinéaste faisant partie d'une sorte de nouvelle vague gore (si j'ose dire) ayant commencé à inonder l'Allemagne fin des années 90, ce film tourné en anglais est un mélange de slasher et de film de zombies au rythme très soutenu, mais au scénario regorgeant tellement d'incohérences, que ce dernier en finit par ressembler à un labyrinthe sans entrée ni... Lire la critique de Don't Wake the Dead

Avatar JJC
7
JJC ·
4.4

Red is not dead

(critique parue dans le magazine satirique Le Poiscaille, numéro de mai-juin 2014) Un conflit entre la Russie et les États-Unis, ça ne vous rappelle rien? Avec les problèmes dont souffre l’Ukraine, et les tensions impliquant les USA, l’Europe et la Russie, l’actualité fait figure d’histoire qui se répète... Revenons sur un film qui évoque intelligemment et avec beaucoup de... Lire l'avis à propos de Le Scorpion rouge

1
Avatar JJC
9
JJC ·
6.8

Borgne to be Alive

De retour dans son village natal, le personnage principal, un borgne d'âge mûr, se rend compte que personne ne le reconnaît parmi les habitants de ce petit patelin situé au bord de la mer. Une mystérieuse et gigantesque antenne métallique semble hypnotiser, voire lobotomiser tous les villageois, et notre héros de se mettre à enquêter sur ce curieux édifice et sur ses effets singuliers.... Lire l'avis à propos de Home Sweet Home

9
Avatar JJC
8
JJC ·
Bande-annonce
6.5

Radioactive Bastards

Teruo Ishii, cinéaste japonais, obscur parmi les obscurs, nous a concocté un objet cinématographique hybride plutôt dérangeant. En effet, avec « Horrors of Malformed Men », ce japonais déjanté s’attaque à un sujet hyper tabou : le sort des personnes nées difformes suite aux conséquences des explosions atomiques ayant frappé Hiroshima et Nagasaki. S’il existe bien un... Lire la critique de L'Effrayant Docteur Hijikata

1
Avatar JJC
10
JJC ·
-

Le Magicien ose...

Fin septembre de l'année dernière nous quittait l'inventeur du cinéma gore, un certain Herschell Gordon Lewis. En 1963 sort Blood Feast, la toute première pellicule sanguinolente de l'histoire du cinéma. Et quand je dis gore, c'est pas un petit peu, c'est gore-boyaux! Ce trublion de réalisateur n'en restera pas là et récidivera de nombreuses fois avec des titres plutôt... Lire l'avis à propos de Jimmy, the Boy Wonder

1 2
Avatar JJC
9
JJC ·
4.5

Critique de Le vampire érotique par JJC

Robert Lee-Frost, un véritable mercenaire de la pellicule scandaleuse, nous livre ici une œuvre bien polissonne et drôlement immorale. Nous sommes en 1962 et la mode du nudie (film à bon marché exploitant la nudité) bat son plein dans les salles des circuits parallèles. Le cinéaste sera par la suite coupable de multiples outrages aux bonnes mœurs cinématographiques avec des films tels que le... Lire la critique de Le vampire érotique

1
Avatar JJC
9
JJC ·
-

Critique de Omelette à la flamande par JJC

Film visionnaire sorti en 1995, Omelette à la flamande de Hans Herbots devrait être montré partout et largement diffusé tellement son contenu reste d’actualité. Il devrait circuler sur Internet si une bonne âme daignait le placer sur YouTube ou Dailymotion. Malheureusement, seule une vieille VHS est encore disponible à la Médiathèque de la Communauté française, sur une compilation de... Lire la critique de Omelette à la flamande

Avatar JJC
9
JJC ·
Bande-annonce
7.0

Critique de Bienvenue dans l'âge ingrat par JJC

Encore un sacré trublion du cinéma que ce Todd Solontz, réalisateur de Bienvenue dans l’âge ingrat! Après ce deuxième long-métrage, le cinéaste nous a servi d’autres chefs-d’oeuvres tels que Happiness (1998), Storytelling (2001) et Palindromes (2004). À chaque fois, la satire sociale la plus percutante est au rendez-vous, et ce, bien souvent, au moyen de multiples personnages dans lesquels... Lire la critique de Bienvenue dans l'âge ingrat

9 3
Avatar JJC
9
JJC ·