JajaCorbeau

Homme, 35 ans, France (76000)
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
https://www.festivalnikon.fr/video/2020/1732

Répartition des notes

  1. 53
  2. 120
  3. 191
  4. 289
  5. 490
  6. 781
  7. 796
  8. 432
  9. 130
  10. 97

Comparez votre collection avec JajaCorbeau

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de JajaCorbeau
Sondages de JajaCorbeau
Critiques de JajaCorbeau

Dernières critiques

6.4
Deux grands du cinéma français.

Ce très bon film est simple avec une bonne mise en scène, une bonne musique, et une bonne écriture. Mais ce qui m'a donné envie d'écrire, c'est cette symbiose entre les deux acteurs principaux que sont Jean Paul Belmondo et Annie Girardot. De même que l'alchimie formait par leurs deux personnages qui nous donnent l'impression de se connaitre depuis longtemps. La scène finale... Lire l'avis à propos de Un homme qui me plaît

2
Avatar JajaCorbeau
8
JajaCorbeau ·
Écouter
6.4
"Automaton"

Le cowboy de l'espace revient avec un nouvel album intitulé, "Automaton", dont la chanson titre en est le premier extrait. Mon sentiment est partagé à l'égard de celle-ci, entre l'idée novatrice, le concept du clip (Jay-Kay retrouvant son ancien chapeau aux plumes d'argent), le passage court mais incroyable où le funk est de retour (à 3mn de la chanson), et le genre musical trop electro à mon... Lire la critique de Automaton

1
Avatar JajaCorbeau
8
JajaCorbeau ·
Mentions J'aime de JajaCorbeau

Activité récente

Statuts d'humeurs

Espace détente (2005) La scène où Jean-Claude déclenche une bagarre sur le terrain de foot !
Explorers (1985) Il faut que je revois la scène où ils passent devant un écran de cinéma.
Le Chevalier de la nuit (1953) De Funès (1mn).
Les Sept Péchés capitaux (1952) De Funès ; "Je suis mort normal".