Avatar Jeannne

Critiques de Jeannne

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.7

Flics et fléaux

Certains quartiers résidentiels ne concentrent pas le désespoir des femmes au foyer mais la violence de génération sans foi ni loi. A la BAC Nord de Marseille, les flics qui patrouillent dans les rues pour traquer les crimes en tout genre ont plus intérêt à avoir le sang chaud que froid aux yeux. Sprints olympiques, conduite à grande vitesse, négociations à hauts risques, le film donne vite... Lire la critique de BAC Nord

Avatar Jeannne
7
Jeannne ·
Bande-annonce
6.9

Des hauts et débâcle

Il y a des montagnes russes loin de l’adrénaline des parcs d’attraction qui essorent, épuisent et désespèrent autant les corps que les âmes sœurs. L’attraction, justement, ce n’est pas ce qui manque entre Damien et Leïla, parents d’Amine, mais elle est aussi palpable que le malaise. Dans ce drame amoureux et familial, Joachim Lafosse (L’économie du couple) a l’habileté de faire... Lire l'avis à propos de Les Intranquilles

1
Avatar Jeannne
8
Jeannne ·
Bande-annonce
6.8

Exotisme répulsif

Déconcertante dystopie brésilienne (on n'aura jamais autant utilisé ce mot depuis Black Mirror), que ce film au générique volontairement vieillot, aux scènes surréalistes et aux protagonistes déjantés. On n'appréciera assurément pas Bacurau pour sa finesse scénaristique ou sa beauté visuelle mais sous la première strate assez grossière du film, se révèle un niveau de discours qui interpelle... Lire la critique de Bacurau

Avatar Jeannne
5
Jeannne ·
Bande-annonce
7.4

Aimer et se brûler

L'amour, toujours l'amour dans les chansons, les livres, à la télé, au cinéma. Qu'on lui mette un grand A ou pas, qu'il soit masculin ou féminin, singulier, pluriel, homo, hétéro, familial ou amical, c'est le moteur d'une vie, l'inspiration partagée des artistes autant que le souffle intime des anonymes. C'est aussi ici la revendication féminine silencieuse d'une liberté encore prématurée, au... Lire l'avis à propos de Portrait de la jeune fille en feu

3
Avatar Jeannne
8
Jeannne ·
Bande-annonce
6.3

Ça passe et ça casse

Était-ce vraiment le projet de Night Shyamalan il y a 19 ans, quand sort Incassable, d’écrire une trilogie dont les 2 autres volets se succéderont en 2017 et 2019? Mûrement réfléchie en amont ou pas, l’opportunité de créer une continuité narrative dans sa filmographie avec Incassable, Split et Glass intrigue assurément. Le mérite de NS est d’avoir inventé une série de films de super-héros... Lire l'avis à propos de Glass

Avatar Jeannne
5
Jeannne ·
Bande-annonce
6.8

Haut les mains peau de lapin!

Ce court long métrage d'abord absurde et surtout théâtral, enchaîne les comiques de situation qui, selon sa propre sensibilité à l'humour, feront sourire sans forcément laisser hilare pour autant. Coincé dans un bureau jusque tard dans la soirée, un suspect tenaillé par la faim se voit imposer un interrogatoire loufoque entre un inspecteur au perfectionnisme pinailleur et un agent à... Lire la critique de Au poste !

Avatar Jeannne
5
Jeannne ·
Bande-annonce
7.5

Jusqu’à la fin sur nos gardes

Jusqu’à la fin Jusqu’à la garde déroute par une atmosphère pesante et floue qui semble ne mener pas plus loin qu'une autre affaire de divorce mesquin et de famille brisée où tous les coups bas sont permis. Pendant plus d'une heure, le film raconte ainsi une mère et ses enfants cherchant à fuir par tous les moyens un père apparemment instable et oppressant mais tenace car pourquoi pas... Lire l'avis à propos de Jusqu'à la garde

1
Avatar Jeannne
7
Jeannne ·
Bande-annonce
6.3

La vengeance d’une blonde

Loin des brushings et des fards à paupière glamour de Cannes et sa palme, Diane Kruger campe une mère allemande tatouée indifférente à la controverse puisqu’elle a choisi d’épouser un ex petit trafiquant  kurde devenu honnête gérant d’une agence de traduction. Une scène de cinéma en bonne et due forme  plonge protagoniste et spectateur dans le drame : la mère absente... Lire la critique de In the Fade

2
Avatar Jeannne
7
Jeannne ·
Bande-annonce
7.4

Salut, c'était sympa

Dupontel poursuit dans la veine de ses films farfelus qui font passer aux spectateurs des moments simplement bons, de ceux où il est inutile de chercher à être indulgent dans son jugement ni plus emphatique dans son enthousiasme. En regardant Au-revoir là-haut, on se dit que Jean Pierre Jeunet est déjà passé par là il a quelques années tant dans le ton que l’esthétique. Pourtant, on ne se... Lire l'avis à propos de Au revoir là-haut

1
Avatar Jeannne
5
Jeannne ·
Bande-annonce
6.6

Absurdité au carré

L'absurdité, non pas dans le sens un peu vide de sottise ou stupidité mais bien dans le sens de quelque-chose de contraire au sens commun, qui déstabilise, interroge tout en amenant une mise en scène comique. Qu'est-ce que The Square si ce n'est un objet de ciné difficilement identifiable, qui sort le spectateur de son cadre logique d'interprétation. Vite repérée et acceptée, l'extravagance... Lire l'avis à propos de The Square

2
Avatar Jeannne
6
Jeannne ·