Avatar Kliban

Critiques de Kliban

Versus
  Suivre
-

Critique de La Philosophie antique par Kliban

J'en suis au bon tiers dépassé. Il y a là une vision rare doublée d'une érudition échevelée autant que vaste. Ce qui signifie tout autant d'outrance, qui me firent douter au début, que de ces capacités à tenir en main les déterminants nombreux d'un monde, depuis les modes de son épistémologie (très belles pages historiographiques) que de sa réception, en culminant bien sûr par sa... Lire la critique de La Philosophie antique

Avatar Kliban
9
Kliban ·
7.7

Hegelianna horrifiques

Il y eut Lovecraft, crypto-aristocrate empesé d’une langue et de manières surannées dans une Providence hantée par le passé. Ce qui ne l’empêcha pas en bon rationaliste de se passionner pour la science de son temps - celle d’Einstein, notamment - autant, tels furent ses paradoxes, que pour la nouvelle fantastique-horrifique où put s’exprimer en d’hallucinées transpositions une xénophobie... Lire l'avis à propos de L'indicible - Providence, tome 3

Avatar Kliban
8
Kliban ·
-

De quoi parle-t-on ?

Le moins qu’on puisse dire est que je ne sors pas plus avancé de la lecture des 33 contributions qui forment ce recueil. Oscillant entre psychologie d’obédience analytique et psychanalyse franche, ils s’ancrent à peu près tous dans un a priori résolument dubitatif quant à la catégorie « surdoué », au mieux, quant à l’idée qu’il y aurait même possiblement là quelque... Lire la critique de La Culture des surdoués ?

Avatar Kliban
4
Kliban ·
-

Récits aux limites

Dans une construction et une langue que je trouve d’une rare efficacité, une chronique humaine-trop-humaine, parfois glaçante, ironique souvent - de la variété tendre -, intelligente redoutablement et incisive jusqu’à l’ellipse, car s’embarrassant peu, sur le fond, d’aucune exégèse explicite, de plus de vingt ans d’une intense et redoutable psychose maniaco-dépressive (désormais renommée... Lire la critique de Le Délire et le Deuil

Avatar Kliban
10
Kliban ·
9.2

Frayage d'un nouveau type

Le livre s'essaie à une posture inédite sur un sujet qui déborde plutôt par ailleurs de comptes-rendus phénoménologique ("un surdoué, comment ça pense, ressent, vit ?") et de traités de self-help ("comment que je fais pour aller mieux ?"), l'un n'étant pas exclusif de l'autre. Et si je n'ai rien contre cette littérature, extrêmement salutaire quand on aborde, pour soi-même ou un proche, le... Lire la critique de Les "surdoués" et les autres

3
Avatar Kliban
10
Kliban ·
-

"Il faut que le Fils de l’homme soit élevé"

(Critique d'un non-chrétien.) Je reste partagé. Le roman coule bien. Il fait renaître dans les paysages de Galilée, de Judée, de Jérusalem cette histoire trop connue. Il donne aussi à entendre le mythe brut, la thaumaturgie, l'assurance, le charisme que la fois du charbonnier attribue à celui qui s'appelait Yeshoua ; celui qu'on appellerait Chrestus chez ces Romains dont est issu le... Lire la critique de Le testament du Roc

1
Avatar Kliban
7
Kliban ·
-

Littérature engagée - l'autre, la politique

C'est du Badiou dans sa veine "philosophie populaire", que je connais mal. Les oukases y sont moins présentes et moins lisibles que dans sa philosophie savante. Au fil très organisé de deux conférences devant des publics jeunes (étudiants et associations issue de Nuit Debout), il y aborde la question de l'autre (en quoi l'autre-autrui est intrinsèque au même-moi) et celle, plus large mais non... Lire la critique de Je vous sais si nombreux...

3 3
Avatar Kliban
6
Kliban ·
7.0

Chtonnerie un brin nigaude

Découvert à l'occasion d'une séance de book clubbing, je m'y suis assez fermement ennuyé. Des personnages taillés à la serpe, parfois touchants mais dont ne ressortent que des à-plats flirtant avec la caricature (ne les aident guère que Verne ne soit pas le meilleur des dialoguistes), jusqu'à la platitude d'une diégèse tout amidonnée de fils blancs ou de l'invraisemblances, en... Lire l'avis à propos de Les Indes Noires

Avatar Kliban
5
Kliban ·
7.7

Critique de Mille femmes blanches par Kliban

Le journal anglais de May Dodd est souvent trop bien composé - dialogues reconstitués, détails intimes, tenue de l'action - pour qu'on puisse croire à une archive authentique. Pour autant, je me suis assez rapidement pris au jeu, et au-delà de certains agacements, stylistiques ou de vraisemblance psychologique, je n'ai guère à feindre mon plaisir. Au vu de certaines des critiques... Lire l'avis à propos de Mille femmes blanches

Avatar Kliban
8
Kliban ·
7.3

Trop pour moi - et pour pas assez

D'une nature bien trop imaginative et empathe pour longtemps supporter sans un improbable et très désagréable mélange de fascination et d'horreur la mise à l'extérieur d'un corps humain de ce qui s'y trouve à l'intérieur, je ne parviens résolument pas à entrer dans les récits qui font un usage immodéré d'une mise à nu de tripaille et cervelle, moins encore quand cela s'accompagne de sévices... Lire l'avis à propos de Le Livre sans nom

2 2
Avatar Kliban
3
Kliban ·