Avatar Kogepan

Critiques de Kogepan

Versus
  Suivre
Bande-annonce
8.3

La tête dans le trou

J'ai adoré la première saison de Rick and Morty. C'était la série innovante, drôle, violente, couillue qu'on attendait. Celle qui donnait un coup de pied bienvenu dans la fourmilière - quelle expression affreuse pour les fourmis. Les saisons 2 et 3 continuaient à surfer sur le cool, mais avec un petit quelque chose qui me gênait sans parvenir vraiment à mettre le doigt dessus. Avec... Lire la critique de Rick et Morty

4 2
Avatar Kogepan
7
Kogepan ·
7.5

Indigestion

Troisième épisode de la saga des Rougon-Macquart, Le Ventre de Paris ne laisse pas sur sa faim (Ah. Ah. Ah.) en jouant d’une même intrigue selon 3 points de vue, ceux de ses trois personnages principaux. Florent, le maigre. La première chose à savoir de Florent, c’est qu’il n’est ni un Rougon, ni un Macquart, mais le demi-frère de Quenu (lui-même époux de Lisa, qui elle est... Lire l'avis à propos de Le Ventre de Paris

9 5
Avatar Kogepan
8
Kogepan ·
Bande-annonce
6.5

Star Trek : Barclay

Je suis une inconditionnelle de la formule originale des premières séries Star Trek, soit 1 épisode = 1 intrigue, ce qui permettait une grande quantité d'enjeux et de rencontres tout au long de la saison, tout en faisant évoluer les personnages par petites touches délicates. C'est dans l'ensemble de la saison, voire de la série entière, que l'on peut mesurer l'évolution globale d'un... Lire l'avis à propos de Star Trek : Picard

6 3
Avatar Kogepan
5
Kogepan ·
-

Critique de Équinoxe - n° 1 par Kogepan

Équinoxe (vol. 1) est un fanzine de BD d'illustrateur/trices et auteur/trices de BD basé à Strasbourg. Ce beau premier bébé (qui frôle les 200 pages) autopublié réunit 18 histoires indépendantes par 16 auteurs aux styles et aux thèmes très variés. Certaines de ces histoires sont des histoires courtes (à suspense : "La chasse" ; engagés : "Les révoltés de l'oasis"...), d'autres des... Lire la critique de Équinoxe - n° 1

5 12
Avatar Kogepan
10
Kogepan ·
Bande-annonce
7.6

Surveille ton langage, cocksucker.

Deadwood, c’est l’histoire d’un rendez-vous manqué. Entre les scénaristes et la série. J’aimais l’idée de départ : par le biais d’un nouveau personnage débarquant à Deadwood, introduire le spectateur dans ce "camp" tout juste sorti de terre, une de ces villes-champignons américaines, poussées quasi en une nuit par la seule volonté de pionniers sans attaches qui s’installent... Lire la critique de Deadwood

8 2
Avatar Kogepan
7
Kogepan ·
Bande-annonce
5.9

On s’était trompé tout ce temps

Oui, je vous l’affirme mes amis, nous avions tort. Toutes ces années, nous étions sur la mauvaise voie. Armés de nos petites langues de vipères et de nos fourches toutes prêtes à empaler le deuxième film de la deuxième trilogie – non attend, de la première trilogie si on considère – ou alors de la nouvelle trilogie – mais il y en a une autre là qui a commencé – et il y en aura encore une –... Lire la critique de Star Wars : Épisode II - L'Attaque des clones

18 18
Avatar Kogepan
5
Kogepan ·
-

Crise de nerfs par marée basse

Je suis une personne plutôt calme, voire monolithique quand on me met un bouquin dans les mains. Mais là, c'était presque un défi niveau olympique de ne pas me lever en plein milieu de la lecture en hurlant, balancer ce livre de l'autre côté de la salle et me barrer en renversant les étagères, non sans copieusement insulter tout le corps universitaire et les éditeurs. Oui, les monolithes des... Lire la critique de Le roman maritime, un langage universel, aspects mythologique, métaphysique et idéologique

12 6
Avatar Kogepan
3
Kogepan ·
-

Femmes, au bûcher !

La frontière entre réalité et fiction est parfois très mince. À notre époque, c'est devenu une habitude de jouer de cette frontière, s'amuser à sautiller par-dessus avec une aimable déraison. Ce qui peut être l'occasion pour certains auteurs de déployer tout leur talent à tordre la perception de la réalité et forcer le lecteur à reconsidérer le travail de la littérature, peut chez d'autres... Lire l'avis à propos de L'Homme incendié

9 6
Avatar Kogepan
6
Kogepan ·
Bande-annonce
7.0

Critique de Paterson par Kogepan

Le chauffeur de bus Paterson assure la ligne Paterson dans la ville de Paterson Pour être honnête, je suis allée voir Paterson avec un peu d’appréhension. Car ma relation au cinéma de Jim Jarmusch est autant faite d’admiration (le touchant Broken Flowers) que de rejet (la prétention de Only Lovers Left Alive). Partant donc avec le moins d’a priori... Lire l'avis à propos de Paterson

20 10
Avatar Kogepan
9
Kogepan ·
Bande-annonce
5.9

SINGHAM ! Le Charles Bronson de Goa !

Pour bien profiter de la critique musicale, il faut la musique : https://www.youtube.com/watch?v=WGQetcm_dQE SINGHAM est beau ! SINGHAM est fort ! SINGHAM a la plus belle moustache d'Inde ! SINGHAM a une belle moto très règlementaire pour un équipement de police ! SINGHAM porte son uniforme de flic bien coupé aux fesses !... Lire la critique de Singham

12 5
Avatar Kogepan
5
Kogepan ·