Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Avatar Kurdy72

Critiques de Kurdy72

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.4

Deepcore

Après une première partie assez étouffante visuellement, le quasi plan séquence couplé à des dialogues ininterrompus, la seconde partie est plutôt éprouvante car on côtoie de près l'esprit assez ravagé de Birdman ! Si la mise en abîme est assez évidente par rapport au personnage de Birdman et Michael Keaton, ou plutôt Riggan Thomson et Batman... je ne sais plus, Inárritu va beaucoup plus loin... Lire l'avis à propos de Birdman

3 1
Avatar Kurdy72
8
Kurdy72 ·
Bande-annonce
6.9

Un bel été pour Anna

Les productions du studio Ghibli se suivent et se ressemblent par leur qualité. Graphiquement c'est comme toujours au sommet et l'animation n'est pas en reste. Quant au scénario il est bien plus original qu'il n'y parait à la première impression. Impossible d'en dire plus sans révéler des éléments clés ! Les sujets abordés sont loin d'être léger et pourtant je n'ai rien trouvé de larmoyant ni... Lire l'avis à propos de Souvenirs de Marnie

4 1
Avatar Kurdy72
7
Kurdy72 ·
Bande-annonce
8.0

En route Marcel !

L'un des films les plus étranges que j'ai vu. Sur tous les plans. Le découpage, la réalisation, l’ambiance sonore (bande son de Tangerine Dream) ! La relecture de l'histoire originale est bluffante. Le passage dans le village frôle la perfection. Un film poisseux. Hypnotique. Lire la critique de Le Convoi de la peur

4 1
Avatar Kurdy72
8
Kurdy72 ·
Bande-annonce
6.1

Une journée en enfer

Sur Xbox 360 : Je suis assez fan des jeux produits par (feu) Arkedo et ce titre est fidèle à leur style : la touche graphique, l'ambiance, les musiques et cette façon de ne pas se prendre au sérieux. Hell Yeah! déborde de détails innombrables tout en restant étonnamment lisible et fluide, se déroule dans des univers variés, est très fun avec ses finish moves et met en scène un (anti)héros assez mémorable.... Lire le test Hell Yeah ! La Fureur du Lapin Mort sur Xbox 360

4
Avatar Kurdy72
5
Kurdy72 ·
Bande-annonce
6.6

Travel with a Cuckoo's Nest

Dans la veine des nouveaux westerns sombre, pesant et sans concession, l'ami TLJ nous livre sa vision de l'Ouest à l'époque où la poudre noir tenait lieu de recours à un médiateur et où le plat de haricots faisait office de caviar. Si l'intrigue, le "convoyage" de trois pauvres femmes ayant perdu la raison, est original et permet de renouveler un peu le classique duo mixte que tout oppose... Lire la critique de The Homesman

4 4
Avatar Kurdy72
7
Kurdy72 ·
Bande-annonce
6.1

Un singe et deux faucons

Fidèle reconstitution historique, qui a inspiré les dernières productions du genre, ce film est surtout un brûlot politique sur la lutte des classes. Jean Yann prend également le soin de dépeindre, de manière quasi clinique, la communauté gay de l'époque. Un classique proche d'un documentaire. Lire l'avis à propos de Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ

3
Avatar Kurdy72
7
Kurdy72 ·
Bande-annonce
5.9

Hoover the rainbow

La vie d'un personnage comme Hoover méritait bien mieux que ce film poussif. La succession des deux périodes plombe le déroulement du récit. Une approche plus classique, chronologique, aurait permis d'être plus proche du personnage et de ne pas se sentir spectateur d'un (bon) Derrick. Lire la critique de J. Edgar

3 3
Avatar Kurdy72
6
Kurdy72 ·
Bande-annonce
6.3

Mais pas partout !

Sur Xbox 360 : Voilà un jeu pour lequel j'aurai mis le temps avant de me décider. Lorsque j'ai essayé la démo à sa sortie en 2011, j'avais été séduit par le côté fun et la réalisation graphique. Aujourd'hui, fin 2013, le fun est toujours présent, notamment "grâce" aux exécutions violentes et souvent drôles (acupuncture...). Par contre, la réalisation a pris un coup. En fait c'est assez inégal, avec certains... Lire le test Bulletstorm sur Xbox 360

2 3
Avatar Kurdy72
6
Kurdy72 ·
5.9

Lower back

A mi-chemin entre Sanctuary et Angel. Du premier on retrouve l’ambiance obtenue avec de faibles moyens et la mise en scène d'un monde parallèle structuré totalement transparent pour le commun des mortels, pour le second le côté décalé, l'humour et le second degré assumé. L’originalité de la série porte beaucoup sur l'importance donnée à la sexualité, Succube oblige ! Lire l'avis à propos de Lost Girl

1
Avatar Kurdy72
7
Kurdy72 ·