Avatar LLawliet

Critiques de LLawliet

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.5

La désillusion de Smaug

« What have we done ? » C'est en effet la question qu'auraient du se poser les producteurs du film après sa réalisation. "The Hobbit : The Desolation of Smaug" aurait pu tout aussi bien s'appeler "Thorin, une préquelle au Seigneur des Anneaux". Clairement Jackson a décider d'assumer l'aspect préquelle de sa trilogie, mais en même temps perd son personnage Bilbo censé être principal au profit... Lire la critique de Le Hobbit : La Désolation de Smaug

Avatar LLawliet
5
LLawliet ·
Bande-annonce
5.1

Un ennui plus pur que la meth de Walter White

Un film sur la mode ? Un film sur les jeunes ? Un film sur les stars ? Un film à morale ? Quel qu'ait pu être le but de ce film, il n'est pas atteint. A moins que celui-ci soit un test de résistance à l'ennui. C'est véritablement le premier film où j'ai failli quitter la salle. Un scénario qui ne décolle pas, des choix scénaristiques pour le moins étranges, le boring cristallisé, plus pur que... Lire l'avis à propos de The Bling Ring

Avatar LLawliet
3
LLawliet ·
Bande-annonce
7.8

Critique de The Big Lebowski par LLawliet

The Dude, c'est le mec qui veut juste qu'on lui foute la paix. Tout ce qu'il voulait, c'était son putain de tapis. Il harmonisait la pièce, quoi. Mais les scénaristes ont décidé que la vie du Dude allait plutôt prendre l'aspect d'un bad trip sous acide. Parce que c'est plus marrant. Marrant ? Pas tellement, finalement. L'humour de Big Lebowski n'a pas grand chose de culte. J'ai vraiment ri une... Lire la critique de The Big Lebowski

3
Avatar LLawliet
5
LLawliet ·
Bande-annonce
5.8

Une sensation de trop et de trop peu.

"Au nom d'Anna", c'est l'exemple typique du film qui ne sait pas se concentrer sur une seule intrigue. Un prêtre, un rabbin, une femme entre les deux. Le ton du film semblait donné. Mais point de développement psychologique ici, point non plus d'histoire simple, non, des éléments qui s'ajoutent de tous les côtés et qui ne font que contribuer à un effet de bordel, une sensation de vouloir à tout... Lire la critique de Au nom d'Anna

Avatar LLawliet
5
LLawliet ·
Bande-annonce
6.6

Critique de Frankenweenie par LLawliet

8, ce serait trop pour un petit film comme celui-là ? Bof. Ce sont plus mes sentiments qui parlent ici qu'une analyse raisonnée. Frankenweenie est un film mignon, pas lourd et assez drôle. Un film qu'on oubliera vite, certes, mais un film qui a le mérite de vous faire passer un bon moment. Et je ne demande pas plus à un film. Lire l'avis à propos de Frankenweenie

Avatar LLawliet
8
LLawliet ·
7.8

Critique de God of War III par LLawliet

Sur PlayStation 3 : Dans God of War tu te sens puissant. Et qu'est-ce qu'on demande d'autre à un bon jeu d'action ? Un scénario ? Sans être spécialement très complexe, il est là, travaillé. Un design élégant ? Ça, on peut pas dire que God of War ne nous en met pas plein les mirettes. Un gameplay facile mais redoutable ? Check, check et recheck. Le pari de la caméra incontrôlable était risqué, mais comme à chaque... Lire le test God of War III sur PlayStation 3

Avatar LLawliet
8
LLawliet ·
Bande-annonce
6.5

Critique de Bob l'éponge par LLawliet

C'est débile, oui. Ca n'a aucun sens, oui. C'est parfois lourd, oui. MAIS PUTAIN C'EST BOB L'EPONGE BORDEL !!! Lire l'avis à propos de Bob l'éponge

11 1
Avatar LLawliet
10
LLawliet ·
Bande-annonce
6.4

Dommage.

Sur PC : Commencons par le commencement. J'attendais cet opus depuis mars dernier. J'adore l'univers de Assassin's Creed et j'avais hâte de pouvoir enfin massacrer du templier à nouveau. Et là je viens de le terminer. Non sans un petit arrière-goût de trop peu. Car oui, ACR est vraiment trop court. Les dernières séquences se suivent à une vitesse effarante. Je crois que j'ai fait la moitié du jeu en 3h.... Lire le test Assassin's Creed : Revelations sur PC

Avatar LLawliet
6
LLawliet ·
Bande-annonce
3.8

Critique de Twilight : Chapitre 1 - Fascination par LLawliet

Vous voyez la tête qu'on a la nanoseconde avant de vomir ? Eh bien c'est la tête que font tous les acteurs durant tout le film. Allez, 4 parce que putain ce que j'ai pu rire. Lire la critique de Twilight : Chapitre 1 - Fascination

1
Avatar LLawliet
4
LLawliet ·