Avatar Limguela_Raume

Critiques de Limguela_Raume

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.5

Scénario du film ‘Je t’encule Marie’

Étrange objet. Si d’habitude l’écueil auquel doivent faire face les satires serait plutôt à chercher du côté du ton employé, de la difficulté d’en faire assez sans en faire trop (et même si Radu Jude ne manque pas de tomber dans ce piège malgré tout), le film proposé par le cinéaste roumain tombe dans un autre piège : une structure bancale, baroque et composite guère convaincante. Radu Jude... Lire la critique de Bad Luck Banging or Loony Porn

Avatar Limguela_Raume
6
Limguela_Raume ·
Bande-annonce
7.5

Illusions amères

Une réplique résume assez bien le film, celle où Lucien fait la critique du roman de Nathan qu’il n’a pas lu en prétendant qu’il manque de mystère et que si certaines choses doivent être dites dans un roman, il faut également que d’autres soient tues. Cela s’appliquerait tout autant au cinéma, et en particulier à ce film, parce qu’en plus du défi, déjà difficile de l’adaptation, Xavier... Lire la critique de Illusions perdues

2
Avatar Limguela_Raume
7
Limguela_Raume ·
7.1

Critique de Le Veuf par Limguela_Raume

Le film est d’une drôlerie folle pendant les trois quarts du film grâce au talent ineffable d’Alfredo Sordi, à la fois parfait pour jouer la prétention maladroite et bouffonne, la vénalité obsessionnelle doublée (malheureusement pour son personnage) d’incompétence, la bêtise accablée, la forfanterie matamoresque… bref, pour faire du Alfredo Sordi. Le point culminant du film et qui... Lire la critique de Le Veuf

Avatar Limguela_Raume
8
Limguela_Raume ·
-

Critique de Le Chemin de l'espérance par Limguela_Raume

Dino Risi pour son second film a probablement plus l’œil tourné vers les comédies américaines des années trente qu’une volonté déjà (ou la possibilité) de réaliser des satires à l’italienne. Si l’ode au cinéma qu’on devine dans le titre ne ment pas sur les désillusions produites à la chaîne dans l’usine à rêves qu’est Cinecittà, aucun humour acerbe, aucune satire, juste le portrait plein de... Lire l'avis à propos de Le Chemin de l'espérance

Avatar Limguela_Raume
5
Limguela_Raume ·
6.6

Critique de Fantôme d'amour par Limguela_Raume

Le souci avec les films jouant sur le mystère, c’est que si on a compris la nature de ce mystère dès la première séquence, et si le récit joue, lui, sur le secret non dévoilé au premier degré, spectateur et réalisateur risquent très vite de ne plus être sur la même longueur d’onde. C’est ce qui se passe avec Fantôme d’amour, si la première apparition du personnage de Romy Schneider peut... Lire l'avis à propos de Fantôme d'amour

Avatar Limguela_Raume
4
Limguela_Raume ·
-

Critique de Goodbye Paradise par Limguela_Raume

Néo-noir australien plutôt baroque mais plaisant. Le mélange des genres est souvent casse-gueule, ici, il tire un peu la corde de la cohérence sur la fin où en moins de dix minutes le Philip Marlowe de service gagne et perd l’amour de sa vie dans un attentat, est kidnappé par des putschistes et secouru par des agents doubles qui ont tout l’air de barbouzes avec effet boule à neige garanti.... Lire l'avis à propos de Goodbye Paradise

Avatar Limguela_Raume
7
Limguela_Raume ·
Bande-annonce
7.8

Critique de Peking Opera Blues par Limguela_Raume

Tsui Hark avait semble-t-il toutes les qualités requises pour réaliser d’excellentes comédies d’action. L’humour est souvent présent dans ses films d’action, mais s’il y a genre qui domine dans Pékin Opéra Blues, c’est bien la comédie. Il a un don indéniable et une technique du rythme propre à la comédie, peut-être même plus à la farce, et je ne peux pas imaginer que tout ce travail fabuleux... Lire la critique de Peking Opera Blues

2
Avatar Limguela_Raume
8
Limguela_Raume ·
Bande-annonce
6.0

Critique de Jackie par Limguela_Raume

Niveau de néant et de mauvais goût affligeant. Pour dire, c’est tellement vulgaire et vain que ça donne l’impression d’être réalisé par Gaspar Noé. Dans quel film sérieux rejoue-t-on un assassinat dont les images gores et déjà connues de tous les rendent de toutes évidences superflus dans une reconstitution ? Quel sens cela peut-il avoir de reproduire des images du réel avec des... Lire la critique de Jackie

2
Avatar Limguela_Raume
3
Limguela_Raume ·
6.8

Critique de La Chasse par Limguela_Raume

C’est amusant, ça commence comme Délivrance de Boorman, avec le départ d’une bande de potes se retrouvant à l’occasion d’une partie de chasse, et cette chasse devient le prétexte à une suite de règlements de compte qu’on devine macabre (Saura reprend également certains principes narratifs brillants d’un film qu’il n’a probablement pas vu, La Chasse, de Erik Lochen, notamment les voix... Lire la critique de La Chasse

Avatar Limguela_Raume
8
Limguela_Raume ·
6.6

Critique de Peppermint frappé par Limguela_Raume

Un des films préférés de Kubrick paraît-il, mais également le premier film de Saura avec Geraldine Chaplin, peut-être le premier en couleur, et réalisé en hommage à Buñuel. Eh bien, puisqu’un film, c’est la composition parfois miraculeuse de divers éléments pas toujours maîtrisables par qui que ce soit, je crois qu’il y a une bonne flopée d’éléments dans ce film qui, me concernant,... Lire la critique de Peppermint frappé

Avatar Limguela_Raume
5
Limguela_Raume ·