Avatar Margoth

Critiques de Margoth

Versus
  Suivre
5.5

Petit ange parti trop tard

[...] - Et du coup, ça vaut quoi ? - Bah de la NWOBHM pur jus. Un truc de vieux fait par des vieux pour des vieux nostalgiques. - Hahahaha ! - Rigole mais il est vraiment propre ce Angel Of Light. Ça ne veut rien révolutionner certes mais est-ce un problème. Ça fait combien de temps que le deathcore que tu chéris tant a amené un vrai vent de nouveauté pour se réinventer ? Jamais ? -... Lire la critique de Angel of Light

Avatar Margoth
7
Margoth ·
8.0

Leur essentiel

[...] Bref, Land Animal, son grand frère, avait été un vrai coup de cœur pour moi à sa sortie il y a trois ans. You Know What They Mean dépasse des pieds à la tête tous les espoirs que j'avais pu avoir pour Bent Knee, notamment en partant dans une direction totalement différente, le tout sans perdre de son ADN tant on sait que l'on a affaire au même groupe.... Lire la critique de You Know What They Mean

1
Avatar Margoth
10
Margoth ·
Bande-annonce
7.6

Machines humaines contre Humains deshumanisés

Sur PlayStation 4 : Detroit : Become Human s’avère être le rejeton le plus abouti de Quantic Dream. On sent que le studio a passé un cap dans ses digestions d’influences, de maîtrise de la mise en scène qui envoie du rêve et de ses différents outils technologiques tant le rendu visuel impressionne. Le tout, en se tenant scrupuleusement à la formule Heavy Rain en... Lire le test Detroit : Become Human sur PlayStation 4

Avatar Margoth
10
Margoth ·
7.2

Le futur du passé

[...] Bref, Primal Future : 2019, c'est sympa. Pas aussi foufou que d'autres méfaits passés. Genre An Overdose Of Death... (2008) pour n'en citer qu'un. Mais ça se laisse écouter sans prise de tête. Et surtout, ça donnera de la nouvelle matière qui se révélera sans nul doute encore plus efficace sur les planches. C'est tout ce qui compte et c'est finalement tout ce que l'on... Lire l'avis à propos de Primal Future: 2019

Avatar Margoth
6
Margoth ·
7.4

Voyage céleste

[...] Certains parlent de l'évolution de Klone enclenchée depuis Here Comes The Sun et son incartade acoustique suivante comme une mutation en Tool made in France. Si cela peut leur faire plaisir, je n'irais pas les contredire, c'est qu'on y retrouve bien ce caractère envoûtant dans la musique. Qui enfonce le clou d'autant plus cette fois, se... Lire l'avis à propos de Le grand voyage

Avatar Margoth
9
Margoth ·
5.5

Detroit Rock City de vieille pas si sénile

[...] En ce qui concerne The Breadcrumbs EP, on n'ira pas dire qu'elle fait partie des meilleures mais au moins peut-on lui reconnaître qu'elle se présente mieux que ce fameux Rise d'Hollywood Vampires sorti l'été dernier à mon sens. Mais bon, là n'est qu'une histoire de goût personnel car il faut reconnaître que d'un côté comme de l'autre, on sent quand... Lire la critique de Breadcrumbs (EP)

Avatar Margoth
7
Margoth ·
-

Areuh et gazouillis dans le mercure

Attention, ceci se base sur la réédition 20th Anniversary sorti à la rentrée 2019. J'ai toujours dans l'idée de la chroniquer entièrement cette discographie des géniaux Madder Mortem. Lentement mais sûrement, un peu à l'image du temps de digestion nécessaire afin d'apprivoiser pleinement chacune des pierres de cet édifice aussi majestueux que profondément singulier et... Lire la critique de Mercury

Avatar Margoth
8
Margoth ·
7.4

Veuve noire psychédélique

[...] Ce premier essai solo de Rosalie Cunningham s'avère être une délicieuse remontée dans le temps. Délicieuse mais surtout troublante d'authenticité. Point d'opportunisme là-dedans, on sent que la madame, entre deux mises en charpie de groupes, baigne dans l'esprit hippie, tantôt folk, tantôt rock, tantôt pop mais surtout psyché jusqu'à l'os. A tel point qu'elle ne ferait... Lire l'avis à propos de Rosalie Cunningham

1
Avatar Margoth
8
Margoth ·
Bande-annonce
6.7

Tchao Syrie

Sur Nintendo Switch : On se dit souvent qu’on joue aux jeux vidéo afin de sortir le temps de quelques heures de notre réalité. Mais il faut reconnaître qu’il est parfois de bon ton de s’adonner à un soft traitant d’une thématique réelle et grave. Des situations que l’on ne connaît pas réellement mais que l’on a tendance à vouloir juger trop vite par le même temps. Certes, cela ne fait pas du bien à l’âme mais cela... Lire le test Enterre-moi, mon amour sur Nintendo Switch

Avatar Margoth
7
Margoth ·
6.8

Deuil sonore

[...] Et surtout, Ghost Of A Child, c'est surtout sa finalité. Qui représente à elle toute seule pourquoi, par-delà de l'appréhension du format particulier, il est si compliqué à écouter. Le dernier acte composé des quatre derniers titres est le retour à des choses concrètes, un brusque retour à la réalité pour nous conter la fin d'un destin aussi tragique que terrifiant : la mort de... Lire l'avis à propos de Ghost of a Child

Avatar Margoth
9
Margoth ·