Avatar Mel Borel

Critiques de Mel Borel

Versus
  Suivre
  • 1
  • 2
Bande-annonce
6.1

AbFab !

"Lena, biologiste et ancienne militaire, participe à une mission destinée à comprendre ce qui est arrivé à son mari dans une zone où un mystérieux et sinistre phénomène se propage le long des côtes américaines. Une fois sur place, les membres de l’expédition découvrent que paysages et créatures ont subi des mutations, et malgré la beauté des lieux, le danger règne et menace leur vie, mais... Lire la critique de Annihilation

Avatar Mel Borel
9
Mel Borel ·
Bande-annonce
5.7

Fadement jalouse...

"Nathalie Pêcheux, professeure de lettres divorcée, passe quasiment du jour au lendemain de mère attentionnée à jalouse maladive. Si sa première cible est sa ravissante fille de 18 ans, Mathilde, danseuse classique, son champ d'action s'étend bientôt à ses amis, ses collègues, voire son voisinage... Entre comédie grinçante et suspense psychologique, la bascule inattendue d’une femme."... Lire la critique de Jalouse

Avatar Mel Borel
5
Mel Borel ·
Bande-annonce
7.3

De l'importance de bien choisir ses collaborateurs

Déjà, le titre, "Fucking Kassovitz" atteste, pour moi, du ton du documentaire : la dérision, et l'on peut librement imaginer l'auto-dérision. L'affiche, elle aussi, avec un Kasso évangélisateur sur fond bleu dans la partie supérieure, et un Mathieu plus belliqueux sur fond marron caca en bas. Ou bien est-ce l'inverse : Mathieu en haut et Kasso en bas ? Va savoir Charles. Toujours est-il que... Lire la critique de Fucking Kassovitz

Avatar Mel Borel
7
Mel Borel ·
Bande-annonce
7.5

A vos marques !

Un Jake Gyllenhaal flippant en mode robot, dont on ignore d'où il sort... Ce qui est sûr en revanche, c'est que ce personnage sans scrupules et complètement arriviste va réussir à gravir les échelons d'une société amorale (?), malgré des débuts pas franchement encourageants. Lire l'avis à propos de Night Call

Avatar Mel Borel
8
Mel Borel ·
Bande-annonce
7.7

L'oscar du montage !

Voilà un film qui m'aura marquée par son histoire évidemment, mais avant tout, par sa construction : flashbacks, apartés, digressions... tout s'entremêle et s'enchaîne avec une dextérité qui confine au génie. Ce film m'a beaucoup émue : oui, un montage, ça porte un film, ou ça le casse. Lire la critique de Dallas Buyers Club

Avatar Mel Borel
9
Mel Borel ·
Bande-annonce
6.5

Comme te dire...?

Voilà un film dont l'idée originale fait frémir, et dont le suspens est pesant... plutôt réussi donc, jusqu'à ce final totalement raté pour moi. Je n'en dirai pas plus ;-) Lire la critique de 10 Cloverfield Lane

Avatar Mel Borel
7
Mel Borel ·
Bande-annonce
6.6

Hallucinant !

Mais où va-t-elle chercher ses idées la Satrapi ?! un jeu d'acteur à la hauteur de la folie du scénario et qui m'a fait me tordre de rire sur mon canapé ! à voir et à revoir sans modération. Lire l'avis à propos de The Voices

Avatar Mel Borel
9
Mel Borel ·
Bande-annonce
5.6

Ah ah !

Je l'attendais avec impatience l'histoire d'amour de Chapiron... Après ses délires de jeunesses avec le compère Romain Gavras et leurs "koutrajmé(s)", après un film gentiment flippant (Sheitan), après un genre de docu-fiction (Dog pound), voici donc la romance contemporaine vue par Kim Chapiron ;-) j'aime toujours autant l'attrait du réalisateur pour la réalité, le "vrai", qui confère à ses... Lire l'avis à propos de La Crème de la crème

Avatar Mel Borel
8
Mel Borel ·
Bande-annonce
6.0

Gros bug.

Même topo : les potes qui te disent "woua, super, mortel de la mort qui tue, trop profond ce film tu vois...?" Bah non, en fait je n'ai rien vu de tout ça : je me suis ennuyée sévère, le film est glauque - mais pourquoi Christine Scott Thomas a accepté de jouer dans cet ovni cinématographique, à mi-chemin entre un mauvais Bruce Lee et un Blade Runner final cut 82 ?! Incompréhensible. Comme le... Lire la critique de Only God Forgives

Avatar Mel Borel
6
Mel Borel ·
Bande-annonce
5.7

un Robert Downey au top !

Il fallait au moins un Zach Galifianakis pour réhausser le jeu de R. Downey Jr. Pari réussi donc, puisque leurs nombreuses (més)aventures m'ont beaucoup fait rire. Lire la critique de Date limite

Avatar Mel Borel
8
Mel Borel ·
  • 1
  • 2