Avatar MonsieurBain

Critiques de MonsieurBain

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.7

Une autre guerre froide

Tarkovski nous gratifiant d'une réplique soviétique à 2001 : L'Odyssée de l'espace, créant ainsi une guerre froide de la science-fiction empreinte de réflexions sur l'humanité, ne peut qu'intriguer a minima. C'est alors que celui-ci nous entraîne dans un huis-clos spatial remarquable jalonné de scènes envoutantes et à la poésie phénoménale. Le spectateur est... Lire la critique de Solaris

9 4
Avatar MonsieurBain
8
MonsieurBain ·
7.6

(TOP 10) Sa chair était rouge

Au même titre que Persona, Cris et Chuchotements aurait pu débuter par l’image subliminale d’un phallus seyant si bien à ses actrices sublimées à un point que seul Bergman savait atteindre car jamais au cinéma il ne m’a été donné à voir avec une telle force l’expression de rapports charnels sans... Lire l'avis à propos de Cris et Chuchotements

11 2
Avatar MonsieurBain
10
MonsieurBain ·
Bande-annonce
6.5

Voir toujours plus gros...

McDonald's, premier fournisseur mondial de cholestérol, nous montre ce que l’on peut faire avec le rêve américain. Un petit peu à la manière de Fincher dans The Social Network, John Lee Hancock traite de la vie (mais surtout de l’œuvre) de l’homme considéré comme le grand fondateur, entrepreneur de sa nature, d’un empire du... Lire la critique de Le Fondateur

6 2
Avatar MonsieurBain
7
MonsieurBain ·
Bande-annonce
6.4

2016 : L’odyssée du monospace

En ces fêtes de fin d’année, qui concluent une cuvée ponctuée de hauts et de bas, n’avons-nous pas besoin d’un peu d’amour ? Ce que l’on peut dès lors considérer comme certain c’est que le dernier film du duo grolandais nous en apportera, et quelle tendresse, quelle affection nous sont montrées tout son long ! Le périple de ce duo d’agriculteurs nous amènera alors... Lire l'avis à propos de Saint Amour

8 3
Avatar MonsieurBain
8
MonsieurBain ·
Bande-annonce
7.4

On dirait un mauvais Tarantino

Trop de références tue la référence, et ce film en est bourré. C'est d'ailleurs un petit peu le même problème qu'avec Star Wars VII, il reprend plus de choses qu'il n'en créé. On dirait que dans toute l'équipe qui a dirigé ce projet, personne ne s'est foulé et s'est tout simplement contenté de reprendre ce qui marchait dans les précédents westerns-spaghettis. Alors je veux... Lire l'avis à propos de Mon nom est Personne

8 4
Avatar MonsieurBain
5
MonsieurBain ·
7.2

Comment démonter un livre que j'ai lu ?

Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. - Oscar Wilde Avant même que le livre ne commence véritablement, tout cela me semblait assez mal partir. Effectivement, la citation de Wilde fait preuve d'un cynisme qui, sortie de son contexte (ce qui est, je le conçois bien, inhérent à cet... Lire l'avis à propos de Comment parler des livres que l'on n'a pas lus ?

5 7
Avatar MonsieurBain
2
MonsieurBain ·
Bande-annonce
7.4

Moralité de la cacophonie

Il m'arrive parfois de retenir, selon une mécanique m'échappant totalement, des faits ou des phrases anecdotiques dont je regrette qu'elles puissent prendre une part conséquente de ma mémoire au détriment d'éléments bien davantage nécessaires, ce qui complique parfois légèrement mon quotidien. Ainsi, permettez-moi pour une fois d'offrir une quelconque utilité à l'un de ces éléments.... Lire la critique de Le Loup de Wall Street

18 12
Avatar MonsieurBain
9
MonsieurBain ·
Bande-annonce
7.3

Fuck the Illuminati !

En regardant pour la première fois Eyes Wide Shut, j'avais ressenti cette profonde sensation de trouble que beaucoup d'autres semblent avoir devant l’œuvre de Kubrick en général. À vrai dire, si j'aime ladite filmographie, je suis plutôt un opposant à toute la branlette qu'il peut y avoir autour.... Lire l'avis à propos de Eyes Wide Shut

37 17
Avatar MonsieurBain
9
MonsieurBain ·
8.1

Chemin de l'horreur

Ma deuxième rencontre avec l'univers de Robert Merle m'a assurément permis d'approfondir ma vision d'une somme romanesque que je juge pour l'instant comme géniale et dont la relégation au second rang du vaste monde littéraire constitue une injustice pour le moins grave. Mon premier point d'analyse, portant sur le fond, m'était déjà apparu en lisant Lire la critique de La Mort est mon métier

15 5
Avatar MonsieurBain
10
MonsieurBain ·