Avatar MonsieurBain

Critiques de MonsieurBain

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.0

D'un amour impossible

Cette soixante-neuvième édition du fameux festival de Cannes nous a largement, et peut-être même immodérément, vendu Julieta comme étant ce qu'on pourrait considérer comme non moins que le grand retour d'Almodóvar dans cette dispendieuse arène que l'on nomme septième art, et, juste après ma séance, je suis bien obligé de reconnaître, au delà de tout ce qu'on a pu entendre dans ce... Lire la critique de Julieta

47 14
Avatar MonsieurBain
9
MonsieurBain ·
Bande-annonce
8.1

(TOP 10) Un dernier sacrifice

Tenter de discourir sur L'Armée des ombres s'apparente pour moi non pas à évoquer une œuvre que je jugerais comme parfaite mais davantage comme une fresque bouleversante sur une des périodes les plus difficiles de notre histoire et qui ne cesse de déchaîner les passions, toutes plus manichéennes les unes que les autres. C'est alors avec la même subtilité que celle du Chagrin et... Lire la critique de L'Armée des ombres

21 12
Avatar MonsieurBain
10
MonsieurBain ·
Bande-annonce
7.5

D'un ennui captivant

Je ne saurais bien évidemment nier l'immense portée de cette histoire, un récit poignant par sa dramaturgie et sa beauté, celle d'un amour inconditionnel entre une mère et son fils, d'une relation fusionnelle qu'on ne pourrait gouailler. Néanmoins, et ma note l'illustre, Room n'est pas parvenu à me transporter au delà d'un léger sentiment d'affliction face au drame profond qu'est le... Lire l'avis à propos de Room

24 6
Avatar MonsieurBain
5
MonsieurBain ·
Bande-annonce
7.4

Des instants magiques

Ayant particulièrement savouré Birdman, je m'acheminais vers ma salle sombre non sans enthousiasme ou emballement, et bien qu'il faille se défier des dithyrambes médiatiques en général, j'espérais bien trouver un certain contentement en ce nouveau long-métrage d'Iñárritu. De ce point de vue, je ne pourrais dire avoir été déçu mais je puis cependant émettre quant à cette œuvre... Lire l'avis à propos de The Revenant

11 18
Avatar MonsieurBain
8
MonsieurBain ·
Bande-annonce
7.4

D'un huis clos au Far West

Comment pourrais-je seulement ne pas songer au moins à rapprocher, si ce n'est même comparer, ces deux grands films de l'un des plus éminents réalisateurs contemporains, à savoir Reservoir Dogs et Les 8 salopards de Quentin Tarantino. Ce ne serait pas uniquement à propos de l'évidente question du huis clos que l'on pourrait aisément bâtir cette analogie, mais plus encore au... Lire l'avis à propos de Les 8 Salopards

9 5
Avatar MonsieurBain
9
MonsieurBain ·
-

Connaître le plus grand des économistes

Lundi 14 septembre 2015 : mon premier cours à la fac, de la macroéconomie. Ainsi, jeune lauréat du bac, un nouvel horizon s'offrait à moi, mais celui-ci demeurait pour le moins trouble. Assis dans l'amphithéâtre, j'ai donc vu arriver un vieux monsieur qui n'avait pas l'air des plus fringants (certes, je juge un peu vite, mais l'avenir m'a donné raison). Le voici donc qui commence à parler,... Lire l'avis à propos de La pensée économique de Keynes

5 10
Avatar MonsieurBain
8
MonsieurBain ·
Bande-annonce
8.3

Des ambulations sanglantes

N'est-ce-pas un grave exercice dans l'univers de la critique que de s'atteler à une telle œuvre que Pulp Fiction ? Oui, certainement... Pour autant, il n'en est pas moins aisé puisque dès les premières secondes j'ai vécu cette expérience comme une gigantesque claque, ne serais-ce que par l'esthétisme des décors, véritablement soignés aux petits oignons. À cet environnement parfait... Lire l'avis à propos de Pulp Fiction

37 16
Avatar MonsieurBain
9
MonsieurBain ·
6.5

Le dernier siècle

Si en toute rentrée littéraire il nous est donné à voir un phénoménal engouement pour quelques nouveaux livres, il est à remarquer que ces succès sont d'origines plurielles, et si, bien entendu, cette particulière distinction n'est pas foncièrement due aux qualités mêmes du manuscrit, elle repose, je le crois, davantage sur l'image que l'on peut s'en faire au sein de la petite société... Lire la critique de 2084

15
Avatar MonsieurBain
5
MonsieurBain ·
7.1

L'abandon du romantisme

C'est en effet le sujet au cœur du roman : est-ce le pragmatisme du réalisme ou le romantisme de la fidélité qui vaincra ? En fin de compte on a assez vite la réponse, Le Collier rouge n'est qu'un petit roman assez prévisible et pas surprenant pour deux sous, il n'y a pas grand chose de romantique là-dedans. C'est en somme la dure histoire d'un chien, d'une femme aussi, qui attendent... Lire l'avis à propos de Le Collier rouge

6 6
Avatar MonsieurBain
5
MonsieurBain ·
8.1

(TOP 10) De l'esthétique survivaliste

Je dois bien avouer qu'il m'est toujours plus difficile de m'adonner à l'examen d'une œuvre que j'admire et dont je raffole sans limite qu'à celui d'un étron monumental, et cela je crois pour deux raisons : la première étant que je remarque sans peine ce que je n'aime pas dans une œuvre et que l'affirmer pour ce qui est du contraire serait menteur. J'ai bien souvent une sensation affriolante... Lire l'avis à propos de Malevil

22 6
Avatar MonsieurBain
10
MonsieurBain ·