Avatar Morrinson

Critiques de Renaud M.

@Morrinson
Versus
  Suivre
7.0

Errances à Lisbonne

Dans le prolongement de L'État des choses qui se déroulait déjà au Portugal (et dans lequel figurait déjà Patrick Bauchau), Lisbon Story peut se voir comme une suite ou un renouvellement périphérique de la part de Wim Wenders, avec des questionnements comparables et une nouvelle mise en abyme cinématographique à l'occasion d'un film dans le film. Ici, Rüdiger Vogler, un ingénieur du son,... Lire la critique de Lisbonne Story

2
Avatar Morrinson
6
Morrinson ·
-

"I believe in our future here."

La présence d’Oliver Reed dans un tel film, ça dépasse l'entendement. 15 ans après sa prestation outrée, hallucinée et over the top dans Les Diables de Ken Russell, on le retrouve embarqué dans cette histoire renversante, adaptée de deux livres autobiographiques, dédiée à la lubie romantique d’un écrivain échoué volontaire sur une île déserte australienne en très bonne compagnie — qu'il avait... Lire l'avis à propos de Castaway

3
Avatar Morrinson
6
Morrinson ·
7.0

Ultima Thule

Saint-Kilda est un archipel appartenant à l'Écosse situé au large des Hébrides extérieures, isolé dans l'océan Atlantique, à plus de 150 kilomètres des côtes. Son île principale, Hirta, avec ses impressionnantes falaises maritimes, n'a jamais connu une population excédant la centaine d'habitants. Conclusion d'un déclin démographique long de près d'un siècle, lié à des conditions de vie très... Lire la critique de À l'angle du monde

7
Avatar Morrinson
8
Morrinson ·
Bande-annonce
5.9

"In a police state, the police is always busy."

17 ans après son duo hautement singulier avec Tony Curtis dans "La Chaîne" (The Defiant Ones, Stanley Kramer, 1958), Sidney Poitier s'illustre à nouveau dans une autre forme d'enchaînement avec un personnage blanc, au sens un peu moins littéral, en la personne de Michael Caine. On peut énormément regretter la construction à la... Lire la critique de Le Vent de la violence

1
Avatar Morrinson
5
Morrinson ·
Bande-annonce
7.3

Jeux d'espions

Les Patriotes est un film d'espionnage assez surprenant, et à ce titre très plaisant, dans sa logique immersive au sein d'une unité proche du Mossad le long de deux affaires inspirées de faits réels. Son refus clair du spectaculaire pendant 150 minutes et la finesse de ses nombreux portraits en sont les principaux atouts : je n'aurais jamais pensé voir Yvan Attal aussi convaincant dans le... Lire la critique de Les Patriotes

2 2
Avatar Morrinson
7
Morrinson ·
Bande-annonce
6.5

Playtime

Elia Suleiman erre dans les rues de Paris et New York avant de retourner à Nazareth et trimballe son mutisme comique comme un lointain descendant de Jacques Tati. En s'échappant de sa terre natale, son voyage se transforme en un périple éminemment burlesque : c'est un peu comme s'il trimballait également la Palestine avec lui, et surtout malgré lui, comme si on pouvait retrouver des petits... Lire la critique de It Must Be Heaven

Avatar Morrinson
7
Morrinson ·
6.3

Expressionnisme muet français

Le cinéma horrifique du muet ne se concentrait donc pas du côté de l'Allemagne avec des réalisateurs comme Murnau ou Wiene ("Le Dernier des hommes" et "Les Mains d'Orlac" sortaient la même année, en 1924) : il fallait compter avec Alfred Machin, même si l'auteur français qui était devenu célèbre à travers ses courts-métrages animaliers n'avait pas trouvé le succès dans cette incursion du côté... Lire l'avis à propos de Le Manoir de la peur

7
Avatar Morrinson
6
Morrinson ·
6.5

Loufoque gastronomique

Le plus incroyable dans cette comédie gastronomique loufoque qui baigne dans une lumière diffuse tendant vers le flou (comme nombre de coproductions italiennes des années 70-80), c'est sans doute son réalisateur canadien : Ted Kotcheff, l'homme derrière "Rambo" et "Wake In Fright". Impossible à deviner. Rajoutons au magma international le fait que la production s'est également étalée du côté... Lire l'avis à propos de La Grande Cuisine

2
Avatar Morrinson
6
Morrinson ·
Bande-annonce
6.0

Embobinage

Spike Lee dans toute sa splendeur, mais fort d'une certaine liberté artistique due au rayonnement que j'imagine limité d'un tel film. "The Very Black Show" ou "Bamboozled" en version originale (c'est-à-dire embobiné, un terme qu'utilisait Denzel Washington dans "Malcolm X" en 1992) est de manière très franche un pamphlet qui entend dénoncer la représentation des Noirs dans les médias... Lire la critique de The Very Black Show

Avatar Morrinson
4
Morrinson ·
-

titre refusé →

"What they are carrying also is a dream that is turning ripe" Ce documentaire de George Lowe qui relate l'exploit du néo-zélandais Edmund Hillary et le sherpa Tensing Norgay, les premiers à avoir réussi à atteindre le sommet de l'Everest le 29 mai 1953, ne parviendra étonnamment pas à se hisser au niveau de celui de J.B.L. Noel, Lire la critique de La Conquête de l'Everest

2
Avatar Morrinson
6
Morrinson ·