Critiques de MrOrange

Tout va bien
MrOrange
9

Et quand la mort, logique et mystérieuse, viendra abolir cette limite...

Le hasard fait plutôt bien les choses : je choisis au hasard un des Godard que je n'avais pas encore vus, histoire de rendre à ma hauteur un hommage à ce cinéaste si important pour moi, et voilà que...

il y a 19 jours

Babysitter
MrOrange
1

Multiplicateur de conneries

Ça faisait longtemps que je n'étais pas tombé devant une grosse merde pareille en salle. Les Cahiers félicitent la multiplicité des points de vue : à la place d'un point de vue stupide, on en a 3-4...

il y a 5 mois

La Sentinelle
MrOrange
10

Critique de La Sentinelle par MrOrange

Après avoir vu le dernier film de Desplechin, purge gâteuse et nombriliste, je découvre son premier long-métrage. Qu'il doit porter comme sa croix, car c'est à mon sens impossible qu'il puisse...

il y a 9 mois

Mulholland Drive
MrOrange
10

C'est près de l'eau que j'ai le mieux compris que la rêverie est un univers en émanation

La scène commence par le plan d’un band, tout en strass et paillettes et cheveux laqués, qui se desserre progressivement, pour révéler dans un mouvement de caméra langoureux tout un univers...

il y a 9 mois

Tromperie
MrOrange
3

Critique de Tromperie par MrOrange

Vu en AVP avec Desplechin aux ciné-rencontres organisées par Transfuge et l'ENS. Desplechin a l'air d'être un type délicieux, et c'est fascinant de l'entendre parler de cinéma, mais Tromperie est...

il y a 10 mois

Julie (en 12 chapitres)
MrOrange
2

Marie-Claire, 13 octobre 2021 — n°831

Le son de la projection au Gaumont Parnasse (quel cinéma de merde, d'ailleurs, quelqu'un peut m'expliquer comment un exploitant proposant une prestation aussi médiocre peut-il maintenir des tarifs...

il y a 11 mois