Avatar OlivierC

Critiques de Olivier Cléro

@OlivierC
Versus
  Suivre
7.2

Bonne biographie mais dessin médiocre

La BD est très entrainante, et enchaine les épisodes de la vie rocambolesque de Richard Feynman. C'est une excellente entrée en matière pour découvrir ce grand homme à la réputation d'incontrôlable. Le seul bémol est le dessin approximatif et les couleurs numériques ternes et mal choisies. En résumé : excellent fond, mais forme médiocre. Lire la critique de Feynman

Avatar OlivierC
7
OlivierC ·
Écouter
8.0

Le best of du very best du best duo

C'est bien simple, il n'y a que des merveilles pop-folks sur ce best-of, toutes passées à la postérité comme chansons cultes aux mélodies sublimes, harmonies vocales délicieuses arrangements ingénieux. L'album tournait en boucle dans la voiture de mes parents, à chaque voyage. Ainsi, c'est probablement l'album que j'ai le plus écouté de ma vie, et la raison pourquoi j'ai l'impression que... Lire l'avis à propos de The Simon and Garfunkel Collection

Avatar OlivierC
10
OlivierC ·
Écouter
7.4

Un album exceptionnel, touché par la grâce, et qui va droit au coeur

Quand j'étais ado et que j'écoutais BRMC, je me disais que ce groupe avait quelque chose de plus que les autres. Une sorte de sincérité qui venait du cœur. Leur rock sombre et bluesy semblait habité par quelque chose qui dépassait la concurrence. Mais la révélation est réellement venue lorsque j'ai entendu Howl. Pour ce 3e album, à la manière de Led Zeppelin et leur III, ils ont... Lire la critique de Howl

Avatar OlivierC
10
OlivierC ·
7.2

Lu et relu ! Toujours aussi drôle !

L'album fourmille de blagues, d'idées farfelues, c'est un sourir tout du long. Mention spéciale à l'introduction en flash-back, désormais légendaire avec ses "Farpaitement", "Dans mes bras !", "Machin a raison !". Mention aussi au cocktail anti-gueule de bois créé accidentellement par Astérix et qui pourait expliquer la décadence de l'Empire Romain. C'est marrant, j'ai comme une envie... Lire l'avis à propos de Les Lauriers de César - Astérix, tome 18

Avatar OlivierC
10
OlivierC ·
Bande-annonce
8.4

Une perle du 10e art

Sur Nintendo Switch : Le genre de jeu dont on sort chamboulé. L'aventure vécue est difficile mais pleine de secrets, de mystères, sans prise en main contrairement à beaucoup de jeux. Laissés à vous-mêmes dans un monde d'apparence gothico-mignon, vous devrez apprendre à survivre et ne pas tomber dans les innombrables pièges et toiles d'araignées qui pourraient vous emporter. C'est une totale réussite sur tous les... Lire le test Hollow Knight sur Nintendo Switch

Avatar OlivierC
10
OlivierC ·
Bande-annonce
3.2

Rayer la mention inutile : Nullissime | Hilarant

Rarement vu quelque chose d'aussi nul. Ou d'aussi drôle, selon le point de vue. Ne perdez pas votre temps, sauf si vous avez du temps à perdre. Lire la critique de Cinquante Nuances plus sombres

Avatar OlivierC
1
OlivierC ·
6.2

Grand cru de pop !

Après d'excellents albums, Nada Surf avait atteint des sommets de pop-rock mélodique avec The Weight Is A Gift, puis l'inspiration s'était un peu tari... Jusqu'à 2020 ! Je suis revenu de nombreuses fois sur cet album sans un seul morceau faible : un vrai petit cocon de pop douce-amère parfaite, bien arrangée, bien produite, avec des mélodies qui vous rentrent dans la tête et que vous vous... Lire la critique de Never Not Together

Avatar OlivierC
9
OlivierC ·
6.8

Fortement addictif, on y revient souvent !

Aucun changement dans le son par rapport au premier album. C'est une nouvelle fournée de chansons dans ce style très efficace, aux mélodies entêtantes, aux paroles sympathiques, jouées à tempo moyennement rapide, et qui dégagent un sentiment feel-good très énergique. Tout est bien écrit, bien joué, avec des guitares jangle qui s'entrecroisent tout au long de l'album. J'y reviens très souvent,... Lire l'avis à propos de Sideways to New Italy

Avatar OlivierC
9
OlivierC ·
8.0

Roman puissant et complexe

Exercice de style pour Gary qui s'essaie ici au grand roman, dans un style plus sophistiqué que ses autres livres. On y parle développement de l'Afrique, colonisation, nationalisme et écologie, vision occidentale bourgeoise et panafricanisme. Et tout cela noyé dans le cynisme des hommes, quelque soit leur origine. Personne n'est tout blanc, personne n'est tout noir : tous sont gris,... Lire l'avis à propos de Les Racines du ciel

Avatar OlivierC
8
OlivierC ·