Avatar Plume231

Critiques de Plume231

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.5

La Chair et l'Huile de moteur !

Et voilà enfin Julia Ducournau de retour après Grave avec un film dont on pouvait légitimement bien se demander ce qu'il pouvait raconter. Ben, jusqu'à l'arrivée du personnage de Vincent Lindon, j'ai cru qu'on resterait dans un truc du même style que le précédent film de la réalisatrice, à savoir un body horror dans un cadre... Lire la critique de Titane

39 18
Avatar Plume231
7
Plume231 ·
Bande-annonce
7.0

Le Goût des autres !

Ce qui est redoutable avec Julia Ducournau, c'est le réalisme physique de son horreur. Pas de coups de couteaux donnant lieu à des litres irréalistes d'hémoglobine bien épaisse, le tout au fin fond d'un endroit caricaturalement isolé. Non, l'horreur ici s'exprime par une vision froidement scientifique du corps et des lieux. Le lieu, une école vétérinaire, avec son... Lire la critique de Grave

27 3
Avatar Plume231
7
Plume231 ·
Bande-annonce
6.6

Shownuns!

Alors un de mes réalisateurs préférés dirigeant dans un rôle principal une des actrices préférées, autant le dire, Benedetta était une de mes plus grosses attentes de l'année ̶2̶0̶2̶0̶ 2021. Résultat ? Certains effets numériques ne sont pas à la hauteur. Benedetta est capable de voir le Christ, mais pas le gros trou qu'il y a dans le mur de sa chambre. Le... Lire l'avis à propos de Benedetta

63 23
Avatar Plume231
8
Plume231 ·
5.5

Les Sous-sous dans la popoche !

Et voilà, la suite de la purge L'Onde Septimus. Et j'ai l'honneur d'annoncer que Le Cri du Moloch est aussi une purge. En toute franchise, le contraire m'aurait étonné. Mais cet album a tout de même réussi l'exploit de faire pire. Eh oui, parce que aussi nul que soit L'Onde Septimus, les pages assurées par... Lire l'avis à propos de Le Cri du Moloch - Blake et Mortimer, tome 27

14 3
Avatar Plume231
1
Plume231 ·
Bande-annonce
7.0

Boy Meets Girl!

Le rare Leos Carax dans notre époque complètement sur-numérisée, cela donne quoi ? Ben, qu'est-ce qu'un réalisateur ne reculant devant aucun excès peut faire du numérique ? Ben, en user et en abuser pour se laisser aller à toutes les fulgurances visuelles. Et ce que l'on ne pourra jamais enlever à ce cinéaste, c'est le fait de savoir en foutre plein les yeux. Bon,... Lire l'avis à propos de Annette

46 3
Avatar Plume231
7
Plume231 ·
Bande-annonce
5.6

Le Corps de mon ennemi !

Parfois, on n'a pas envie de maltraiter ses deux-trois pauvres neurones moisis collés au fond du cerveau. On a envie de regarder un truc con, que l'on sait con, mais qui se regarde néanmoins avec plaisir. C'est juste que c'est con. Et c'est d'autant plus con que ce film se prend au sérieux, affiche un premier degré désarmant. Non, il ne s'agit pas d'une parodie se foutant de la... Lire la critique de Freaky

19 8
Avatar Plume231
4
Plume231 ·
7.1

Le Démon de la chair !

J'avais tenté de lire ce Balzac pendant l'acné de l'adolescence et il m'était tombé très vite des mains. Il faut bien dire que ce que je voyais, à tort, caricaturalement comme une histoire d'amour platonique cucul, faisant l'éloge de la vertu, donnait un très mauvais mélange avec une montée de testostérone. Mais, bon, il faut toujours laisser une seconde chance, plus vieux,... Lire la critique de Le Lys dans la vallée

30 10
Avatar Plume231
8
Plume231 ·
Bande-annonce
6.9

Adaptation(s) !

Trois réalisateurs, trois sketchs (un chacun évidemment !) ayant chacun pour points communs de se dérouler dans la capitale japonaise (c'est comme le Port-Salut... !) et de mettre en scène des personnes inadaptées à la vie de cette grande mégalopole. Premier sketch, la partie assurée par Michel Gondry. Cela met un peu de temps à démarrer. Il n'était pas nécessaire de... Lire l'avis à propos de Tokyo!

18 2
Avatar Plume231
6
Plume231 ·
Bande-annonce
6.8

Des violons sur la plage !

C'est très schématique ce que je vais dire, mais disons qu'il y a deux types de narration : la narration classique, succession de scènes dans l'ordre chronologique, restant quasi-toujours sur une ligne scénaristique claire, et la narration déstructurée, prenant plus ou moins la forme d'un puzzle, parfois à travers la temporalité et/ou par des à-côtés sortant de l'intrigue directrice. La voie... Lire l'avis à propos de Milla

19 11
Avatar Plume231
3
Plume231 ·
6.0

Mauvais sang !

Descendu en flammes par la critique, ignoré totalement du public, hum, cela sent bon le film maudit. Et comme Leos Carax est le cinéaste maudit par excellence, ça renforce encore plus la mauditude (oui, je m'octroie le droit au néologisme !). Mais il y a une chose qu'il est bon de mettre en avant, c'est que "mauditude" n'est pas forcément synonyme d'"excellence", que la... Lire la critique de Pola X

20 7
Avatar Plume231
3
Plume231 ·