Avatar QuentinBombarde

Critiques de Objectif: Krnet

@QuentinBombarde
Versus
  Suivre
6.5

Une icone respectée

Après le médiocre premier tome d’Icônes et son nombre restreint d'historiettes banales et inutiles autour de Han Solo, ce second volet s'avère plus généreux en s'attaquant à la Princesse Leia Organa. Au détour d'histoires sur la naissance de sa vocation pour la Rebéllion, en fouillant son passé au détour d'un survival sur les regrets et son engagement efficace et une... Lire l'avis à propos de Leia Organa - Star Wars : Icones, Tome 02

Avatar QuentinBombarde
6
QuentinBombarde ·
Bande-annonce
4.0

Toute qualité...

Il était plutôt intriguant de voir Michel Denisot, présentateur plutôt discret, historique ayant contribué à la gloire de la célèbre chaîne cryptée s'atteler à la réalisation d'un film sur le monde de la télé. Si tutoyer Jean-Yanne sur la critique du monde des médias et du showbiz paraissait inatteignable (Tout le monde il est beau, Tout le monde il est... Lire l'avis à propos de Toute ressemblance...

1
Avatar QuentinBombarde
3
QuentinBombarde ·
Bande-annonce
5.2

Un De Gaulle qui n'atteint jamais son but

" De Gaulle, un film qui bande mou " , tel pourrait être le résumé, aussi réducteur soit-il, pour un projet ambitieux se concentrant sur une figure historique incontournable. Mais le film de Gabriel Le Bomin échoue sur à peu près toutes les pistes qu'il tente d'aborder ; Pire, il ne fait que les effleurer, dans un déballage hagiographique dénué de toute idée... Lire l'avis à propos de De Gaulle

1
Avatar QuentinBombarde
4
QuentinBombarde ·
Bande-annonce
5.6

Touché coulé

Avec Une Sirène à Paris, Mathias Malzieu nous conte l'impossibilité d'un amour entre un homme qui s'est juré de ne plus tomber amoureux et une sirène, comme il l'avait déjà fait dans La Mécanique du Cœur , également projet multi-support (album de Dionysos, - livre de Mathias Malzieu + film de ce dernier) où un homme dont le cœur... Lire la critique de Une Sirène à Paris

2
Avatar QuentinBombarde
6
QuentinBombarde ·
Bande-annonce
5.8

La Bonne et plouf...

Martin Provost s'est évertué à donner une place importante à la femme dans sa filmographie. Césarisé en 2008 pour Séraphine, déjà porté par la césarisée Yolande Moreau, qui nous contait l'histoire de la peintre autodidacte Séraphine de Senlis (en offrant à l'actrice un autre rôle de femme qui décide de reprendre sa vie en main dans Où va la... Lire l'avis à propos de La Bonne Épouse

3 1
Avatar QuentinBombarde
6
QuentinBombarde ·
Bande-annonce
4.5

Melha barre un peu plus haute

Pour Forte et son sujet très personnel Melha Bedia, humoriste, scénariste et sujet principal du film, est allée chercher une réalisatrice issue du cinéma d'auteur, Katia Lewkowicz (Pourquoi tu pleures ? ,Tiens toi droite et... les très belles pubs d'Intermarché). Le décalage d'univers entre les deux artistes (L'une... Lire l'avis à propos de Forte

8
Avatar QuentinBombarde
6
QuentinBombarde ·
Bande-annonce
5.1

The Artriste

Depuis le triomphe réservé à son The Artist, Michel Hazanavicius s'était fait plutôt discret. Les échecs consécutifs de The Search (à peine 70 000 entrées) et de son Redoutable (135 000 entrées) n'y sont sûrement pas étrangers ; Le Président de la FEMIS a cependant fermement refusé de reprendre la réalisation d'un troisième... Lire la critique de Le Prince oublié

5 1
Avatar QuentinBombarde
6
QuentinBombarde ·
Bande-annonce
7.2

Toujours debout

Depuis Rock'N'Rolla en 2008, Guy Ritchie a pris le chemin de plusieurs réalisations de blockbusters, produits de commandes de studios qui ont souvent réussi à étouffer l'âme du réalisateur britannique. Si cette collaboration avait débutée sous les meilleures hospices avec ses deux Sherlock Holmes, le petit succès de ses Agents très... Lire l'avis à propos de The Gentlemen

1
Avatar QuentinBombarde
7
QuentinBombarde ·
Bande-annonce
5.2

Sucette Squad

Birds of Prey ressemble beaucoup à ce qu'aurait pu être Suicide Squad. L’esthétique fluorescente ornée de sang, la violence cartoonesque et des bad-girls prêtes à défoncer du mafieux en mal de pouvoir, tout est ici réuni pour faire table rase du passé et remettre les pendules (roses et pailletées) à l'heure. Exit donc le Joker, où Mr.... Lire la critique de Birds of Prey (et la Fantabuleuse Histoire de Harley Quinn)

6
Avatar QuentinBombarde
6
QuentinBombarde ·
Bande-annonce
7.0

Aveuglés

Adam Sandler déambule dans les rues de New-York. Derrière la cacophonie ambiante, (sublimée par les notes électroniques dissonantes du score composé par Oneohtrix Point Never) et derrière ses lunettes teintées, rien ne viendra troubler sa soif d'argent, aveuglée par sa fascination pour une pierre pétrie de diamants venue d'Ethiopie. Rien ne viendra briser cette... Lire l'avis à propos de Uncut Gems

4
Avatar QuentinBombarde
8
QuentinBombarde ·