Avatar Redzing

Critiques de Redzing

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.0

Les Bijoux du Moore

Au début des années 80, Eon Productions se lance dans son 13ème film James Bond, et Roger Moore souhaite quitter le rôle du célèbre agent britannique. Problème : un James Bond officieux concurrent ("Never Say Never Again") est en préparation, avec Sean Connery dans le rôle titre ! Moore est donc convaincu de rester, et malgré cet adversaire sorti la même année, et un titre douteux pour les... Lire la critique de Octopussy

Avatar Redzing
8
Redzing ·
Bande-annonce
6.8

L'espionnage qui venait d'Angleterre...

On retrouve dans ce deuxième volet des éléments esthétiques qui deviendront des références de la saga : la séquence pré-générique (montée telle quelle en post production), et le générique où les noms sont projetés sur des corps de femmes dansantes. Pour le reste, "From Russia With Love" est un film d'espionnage fort bien mené, où notre agent succombe aux charmes d'une russe manipulée par le... Lire la critique de Bons baisers de Russie

Avatar Redzing
8
Redzing ·
Bande-annonce
7.2

Or massif

L'âge d'or des James Bond : la première apparition de l'Aston Martin gadgétisée, des décors impressionnants signés Ken Adams, Gert Fröbe en mégalomane assoiffé d'or, un bras droit redoutable, la chanson mémorable de Shirley Bassey, et la BO vibrante de John Barry. Guy Hamilton donne également le ton pour la suite de la saga, avec un mélange d'humour et d'action, et surtout des éléments... Lire l'avis à propos de Goldfinger

Avatar Redzing
8
Redzing ·
Bande-annonce
6.6

Thunderbaaaaaaaaaaaall !

Après le succès de "Goldfinger", la saga cherche à en faire plus. Et Terence Young de nous pondre une scène d'introduction où en 5 minutes, Bond participe à une bagarre mouvementée chorégraphiée à l'ancienne, dégaine un jet pack, et s'enfuit en Aston Martin. Le reste du film, proposant un scénario assez moderne autour d'un vol de têtes nucléaires, est du même acabit. On y retrouve une touche... Lire l'avis à propos de Opération Tonnerre

Avatar Redzing
8
Redzing ·
Bande-annonce
6.1

Retour plaisant de(s) Connery

En 1970, le franchise Bond est en difficulté. Le sixième opus n'a pas marché autant que ses prédécesseurs, et George Lazenby refuse de ré-endosser le costume de 007. Pour faire rebondir la franchise, les producteurs parviennent à ré-embaucher Sean Connery (avec un salaire mirobolant pour l'époque), et le tour semble joué... Toutefois, "Diamonds are Forever" n'a pas convaincu tout le... Lire la critique de Les diamants sont éternels

Avatar Redzing
6
Redzing ·
Bande-annonce
6.2

The Bond with the Golden Lee

James Bond reçoit un avertissement : Scaramanga, alias "The Man with the Golden Gun", le meilleur assassin du monde, est sur ses traces. Bond décide d'aller de l'avant et de chasser son ennemi, une enquête qui le conduira à Hong Kong et en Thaïlande... Il s'agit là d'un Bond assez inégal. Le concept de Scaramanga, double maléfique de Bond (lui aussi tireur hors pair, intelligent,... Lire la critique de L'Homme au pistolet d'or

Avatar Redzing
5
Redzing ·
Bande-annonce
6.4

Bond sans Connery !

Alors que Bond tente de retrouver la trace du sinistre Blofeld, il rencontre la jeune Tracy Darco, qui ne le laisse pas indifférent... Lassé par le rôle de James Bond après 5 films, Sean Connery laisse sa place à George Lazenby pour cet opus peu conventionnel, qui sera par ailleurs le seul avec l'acteur australien. On y retrouve l'esprit de la saga, et la fidélité au personnage, mais... Lire la critique de Au service secret de Sa Majesté

Avatar Redzing
7
Redzing ·
Bande-annonce
5.8

Star Bond

La saga Bond surfe de manière douteuse sur le succès de "Star Wars", dans une histoire où 007 traque un mégalomane destructeur qui se réfugie dans l'espace. "Moonraker" est ainsi le James Bond de tous les excès. Les endroits touristiques et les bimbos s'enchaînent à la vitesse de l'éclair, tandis que les très nombreuses tentatives des méchants d'abattre Bond en deviennent loufoques. On a... Lire la critique de Moonraker

Avatar Redzing
4
Redzing ·
Bande-annonce
6.0

Retour sur Terre

Après un "Moonraker" excessif, Bond revient sur Terre, au propre comme au figuré. L'intrigue de "For your eyes only" est purement orientée espionnage et guerre froide, et la séquence pré-générique nous offre le luxe de revoir le plus célèbre vieil ennemi de 007. Cependant, les personnages ne marquent pas vraiment le spectateur (le bras droit du méchant est transparent, le personnage de la... Lire l'avis à propos de Rien que pour vos yeux

Avatar Redzing
6
Redzing ·
Bande-annonce
5.9

La Grace et les rides...

Quatorzième film de la franchise officielle, et septième et dernière incarnation de James Bond par Roger Moore. Et on peut se dire qu'il était temps, lorsque l'on voit l'acteur de 57 ans faire tomber des jeunettes, ou se faire doubler systématiquement (les cascadeurs sont d'ailleurs très visibles au montage !). Mais "A View to a Kill" n'est pas aussi fatigué que son protagoniste, proposant un... Lire la critique de Dangereusement vôtre

Avatar Redzing
5
Redzing ·