Avatar StéphaneE

Critiques de Stéphane Erbisti

@StéphaneE
Versus
  Suivre
Bande-annonce
5.0

Critique de Piranha 3D par StéphaneE

"Sea, sex and...blood" ! Voilà un slogan qui colle parfaitement avec ce qu'on voit dans le film ! Du soleil, de superbes paysages, un lac, des centaines de jeunes filles se trémoussant avec ou sans maillot de bain sur de la musique techno, la ravissante actrice porno Riley Steele, la non moins charmante Kelly Brook et des tas de vedettes venues s'amuser sur le film d'Alexandre Aja, tel Richard... Lire la critique de Piranha 3D

Avatar StéphaneE
8
StéphaneE ·
Bande-annonce
7.4

Critique de Frankenstein par StéphaneE

Grand classique du cinéma d'épouvante devant l'Eternel, Frankenstein conserve quelques 80 ans plus tard toute sa force et son pouvoir de fascination. Les ingrédients de cet exploit ? Une réalisation alerte de James Whale, un casting excellent avec un Colin Clive fascinant dans le rôle d'Henry Frankenstein, des décors grandioses, dont le laboratoire qui est d'une perfection absolue, une ambiance... Lire l'avis à propos de Frankenstein

1
Avatar StéphaneE
9
StéphaneE ·
5.3

Critique de Des filles pour le bourreau par StéphaneE

Réalisé par Cesare Canevari, c'est certainement l'un des plus glauques "Nazisploitation" italien, principalement pour une séquence qui reste gravée dans l'esprit de ceux qui ont vu le film : lors d'un banquet, les officiers SS, sous l'impulsion d'un des leurs qui leur prodiguent un cours sur l'utilité des sous-races comme denrée alimentaire, se mettent à manger des morceaux de chair humaine... Lire la critique de Des filles pour le bourreau

3
Avatar StéphaneE
6
StéphaneE ·
Bande-annonce
7.3

Critique de Les Contrebandiers de Moonfleet par StéphaneE

Magnifique film d'aventure du au génial Fritz Lang. Un voyage initiatique pour un petit garçon, peut-être l'un des plus beaux rôles d'enfant jamais vu sur un écran. Le jeune John Mohune va subir une série d'épreuves qui emmène le film dans des séquences versant dans l'univers gothique, comme la traversée du cimetière, la chute dans la crypte, la découverte d'un squelette, le tout dans des... Lire la critique de Les Contrebandiers de Moonfleet

1
Avatar StéphaneE
10
StéphaneE ·
Bande-annonce
6.8

Critique de Cry-Baby par StéphaneE

Petit souvenir de mon adolescence. Je vais au cinéma pour voir Cry-Baby en août 1990. Dans la salle, que des filles, toutes venues voir le séduisant Johnny Depp. Moi je suis là pour admirer Traci Lords, mon idole. A la fin de la projection, tout le monde est content, parce que le film est en plus excellent. Johhny Depp crève l'écran et s'avère absolument génial dans ce rôle de gentil bad boy,... Lire la critique de Cry-Baby

3
Avatar StéphaneE
9
StéphaneE ·
Bande-annonce
4.6

Critique de Orgie sanglante par StéphaneE

1963. Le réalisateur Herschell Gordon Lewis et son ami producteur David F. Friedman sont spécialisés dans le "nudies", des petites productions érotiques fauchées mais qui rapportent de l'argent. Désireux de se renouveler et de proposer de l'inédit aux spectateurs, les deux hommes ont l'idée de réaliser un film dans lequel les meurtres ne seraient pas suggérés ou filmés en hors-champs, mais... Lire la critique de Orgie sanglante

2
Avatar StéphaneE
5
StéphaneE ·
Bande-annonce
6.8

Critique de Mad Max par StéphaneE

Avec Mad Max, le réalisateur George Miller nous livre un film fait de bruit et de fureur, véritable western urbain dans lequel les voitures et les motos ont remplacé les chevaux, la police et les loubards jouant eux aux cow-boys et aux indiens. Spectaculaire à plus d'un titre, proposant des scènes de cascades et de poursuites qui renvoient aux oubliettes tout ce qui avait été fait avant dans ce... Lire la critique de Mad Max

Avatar StéphaneE
9
StéphaneE ·
-

Critique de Ursus la terreur des Kirghiz par StéphaneE

Le péplum était l'un des genres les plus prisés en Italie durant les années 60, avant d'être remplacé par le western spaghetti. C'est un genre très populaire, très familial, qui met en avant des héros musclés tel Maciste, Hercule ou bien Ursus pour les plus connus. Au péplum classique (quoique dans ce cas précis, on parlerai plus de film d'aventure), La Terreur des Kirghiz associe un second... Lire la critique de Ursus la terreur des Kirghiz

1
Avatar StéphaneE
6
StéphaneE ·
Bande-annonce
5.9

Critique de Même pas mal ! (Dodgeball) par StéphaneE

Faire un film sur le jeu de la balle au prisonnier, voilà qui n'est pas banal. Ajoutons la présence du comique Ben Stiller qu'on met dans la peau d'un personnage exubérant et portant des fringues délirantes, plus tout plein de bons sentiments (esprit d'équipe, honneur, ne pas baissez les bras devant les situations difficiles...) et vous obtiendrez un film sympathique pour un samedi soir en... Lire l'avis à propos de Même pas mal ! (Dodgeball)

4
Avatar StéphaneE
3
StéphaneE ·
Bande-annonce
6.9

Critique de La Rançon de la peur par StéphaneE

Le réalisateur italien Umberto Lenzi est, comme tous ses compatriotes, un artisan du cinéma Bis et un touche à tout. Aussi bien à l'aise dans le giallo que dans le film de cannibales ou le film d'aventure exotique entre autre, Umberto Lenzi s'est également distingué dans le polar ultra violent, comme en témoigne La Rançon de la Peur, réalisé dans les années 70, période faste pour le cinéma de... Lire la critique de La Rançon de la peur

1
Avatar StéphaneE
8
StéphaneE ·