Stéphane_Prouvost

Homme, 27 ans, France (69700)
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre

Répartition des notes

  1. 0
  2. 0
  3. 4
  4. 3
  5. 0
  6. 2
  7. 12
  8. 46
  9. 49
  10. 33

Comparez votre collection avec Stéphane_Prouvost

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Sondages de Stéphane_Prouvost
Critiques de Stéphane_Prouvost

Dernières critiques

Écouter
7.2
Un grand album de musique électronique

La musique électronique est un genre musical qui peut effrayer, dérouter ou rendre perplexe de par sa complexité et sa diversité. On ne compte plus les différents sous-genres de musique électronique aux noms tous plus exotiques les uns que les autres, et lire les descriptions d’artiste sur les pages spécialisées revient parfois à lire la description d’un bon vin : ça sonne bien, mais on n’y... Lire la critique de Singularity

1
Avatar Stéphane_Prouvost
9
Stéphane_Prouvost ·
6.4
Une déception

Quelle immense déception. J'ai dû redoubler d'efforts pour venir à bout du roman. Après deux livres très réussis, Joël Dicker livre ici un récit aux personnages soit inintéressants soit complètement clichés. Très difficile de s'y attacher, heureusement que Dicker maitrîse toujours aussi bien les codes du roman qui donne envie de tourner les pages. L'histoire en soi n'est pas... Lire la critique de La Disparition de Stephanie Mailer

1 2
Avatar Stéphane_Prouvost
3
Stéphane_Prouvost ·
Mentions J'aime de Stéphane_Prouvost

Activité récente

Statuts d'humeurs

Dernier train pour Busan (2016) Intense et haletant, c'est très réussi !
Les Derniers Jours de nos pères Ca met du temps à se mettre en place, puis ça décolle et devient vraiment attachant
Le Livre des Baltimore Tout aussi prenant que le précédent, mais un peu moins marquant sur la durée.
Alive 2007 (Live) (2007) Daft Punk au sommet de son art. Cet album est une masterclass "comment réussir un concert électro"