👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

TH3O DC

@Théo_Da_Costa | Belgique | 26 ans

10: Chef d'oeuvre absolu. 9: Enorme coup de coeur. 8: Coup de coeur et plaisir, franche réussite. 7: M'attendais à mieux mais vraiment cool et assez de choses qui le rendent bon. 6: Pas ouf mais pas dégueu non plus, aurait pu être pire, aurait pu être mieux. 5: Décevant, mauvais mais pas nul nul. 4: Commence à sentir le sapin. 3: Pu la merde mais quelques trucs sauvent le film pour pas le rendre insupportable. 2: Horrible comme c'est pas permis. 1: Une honte à l'histoire du cinéma. Coup de coeur: Nanar ou petit plus genre 0,5 mais pas la note au dessus.

4369

Total

2450

Films

670

Morceaux

590

Séries

548

Albums

66

Jeux vidéo

35

Livres

10

BD

Silent Night
Théo_Da_Costa

Silent Night

Bon concept, mauvaise exécution

il y a 7 mois

TARANTINO : SURCOTÉ ?
Théo_Da_Costa

Clara Kane, Bruce, Dave et Vesper me dérangent pas et ont un avis bien justifié sur leurs avis, mais vous m'enleverez pas l'idée que la vidéo est...

il y a 3 ans

7 j'aime

1

Les Clefs de bagnole
Théo_Da_Costa

L'idée (même les idées, sont) est rigolote mais Baffie joue trop mal. Daniel Russo lui est un vrai acteur, ça se sent.

il y a 4 ans

Don't Look Up - Déni cosmique
Théo_Da_Costa
6

Je surligne plus qu'un stabilo

Les gros sabots d'Adam McKay, je n'en peux plus. Même une mouche serait plus subtile que lui. T'AS VU COMMENT MERYL STREEP ON DIRAIT TROP DONALD TRUMP MDR QUELLE DEBILE WESH LES MEDIAS C TOUS DES...

Lire la critique

il y a 6 mois

House of Gucci
Théo_Da_Costa
2

House of Gachis

House of Gucci aurait pu être un grand film mais il s’est avéré être un énorme gâchis. Par où commencer ? Un mauvais choix de réalisateur: Ridley Scott n’a plus l’énergie nécessaire et n’a jamais eu...

Lire la critique

il y a 7 mois

1 j'aime

Malcolm & Marie
Théo_Da_Costa
6

Critique de Malcolm & Marie par Théo_Da_Costa

Film un peu trop bavard par moments (c'est le principe du film tu me diras), surtout le perso de Washington. Comme l'impression que Levinson se branle la nouille et règle ses comptes à travers le...

Lire la critique

il y a plus d’un an

4 j'aime