Avatar Engy Near

Critiques de Engy Near

Versus
  Suivre
6.9

Du coup, ça raconte quoi ?

Comme à mon habitude, j'ai jeté un regard sur les critiques disponibles avant d'écrire la mienne, en pensant - naïvement je l'accorde - que le plébiscite serait plus foudroyant que ça. Que nenni et en même temps, l'insipidité de la littérature française de "bon goût" produit une pelletée hebdomadaire de romans qui se ressemblent tous. Voilà une chose que je ne peux décemment nier, moi qui ne... Lire la critique de Ça raconte Sarah

Avatar Engy Near
7
Engy Near ·
Bande-annonce
7.6

"La confiance est une tueuse lente et insidieuse"

Sur PC : Bien que le jeu est à présent sorti depuis presque une demi-décennie et comptera dans les prochains mois une seconde itération, le plus Sombres des Donjons est un jeu intemporel sur lequel il est difficile de ne pas revenir de manière complètement compulsive tant il offre une rejouabilité monstrueuse. Doté d'une narration plus que minimaliste, Darkest Dungeon n'est pas sans rappeler... Lire le test Darkest Dungeon sur PC

1
Avatar Engy Near
9
Engy Near ·
Bande-annonce
7.6

La Nature, mais surtout les portes-monnaies ont horreur du vide

Sur PC : Si vous êtes ici, c'est sûrement que je n'ai pas réellement besoin d'expliquer ce qu'est Stellaris tant les jeux du studio Paradox s'adresse à un public de connaisseurs éclairés, pareils à de fins gourmets qui savent reconnaître une faille de gameplay malgré toutes les tentatives de noyer les poissons crédules dans la masse de contenu. Il faut dire que la réputation du studio n'est plus à... Lire le test Stellaris sur PC

Avatar Engy Near
9
Engy Near ·
7.5

Vous reprendez bien un peu de pandémie sur votre pandémie ?

Vous le saviez peut-être déjà si vous avez lu quelques critiques que j'ai patiemment rédigées, j'ai des goûts plus que discutables et amour profond, quoique étrange, pour l'humour noir. Alors quoi de mieux me suis-je dit, que de se plonger dans Pandémia, histoire de "se mettre dans l'ambiance". Jusque-là, je n'avais lu de Thilliez que La mémoire fantôme qui sans... Lire la critique de Pandemia

Avatar Engy Near
8
Engy Near ·
Bande-annonce
7.2

Comment devenir la caricature de son propre gimmick ?

J'adore la réalisation d'Alex Garland et même si elle est parfois un peu trop... baroque dirons-nous, c'est toujours un plaisir de voir dans quel délire de mise en scène étrange le bougre va tomber. Alors imaginez ma surprise quand j'ai découvert que j'aurais droit à huit épisodes de roue libre totale avec un Garland qui revient sur les terres qui l'ont consacré, à savoir le fameux... Lire l'avis à propos de Devs

Avatar Engy Near
6
Engy Near ·
Bande-annonce
6.6

Moi, quand j'avais ton âge...

On peut le dire, ça y est, je ne suis plus le cœur de cible des séries pour ado, quand bien même je tente désespérément de m'y accrocher comme les cinquantenaires qui refusent de dire leur âge même s'il se lit partout sur leur visage. Mais maintenant, je peux dire à des gens plus jeunes que moi que quand j'étais à leur place, le monde était quand même un peu différent et pas forcément en mieux.... Lire la critique de I Am Not Okay With This

1
Avatar Engy Near
8
Engy Near ·
6.8

Le Spectre Meyer ou comment hanter la littérature sans avoir rien écrit depuis 10 ans

Vous vous souvenez... C'était un temps où Skyblog était encore un réseau social plébiscité, un temps où la littérature jeunesse brillait tellement qu'elle parvenait à faire la une des journaux télévisés (et parce qu'on regardait encore la télé) et l'on pouvait voir chaque année des hordes d'adolescentes remplir des cinémas rodés à l'exercice promotionnel. Mais les succès fulgurant sont... Lire la critique de Les Âmes vagabondes

Avatar Engy Near
7
Engy Near ·
Bande-annonce
7.4

Dans les Césars de mon coeur, ce film rafle tout

Il suffit de jeter un coup d'oeil à ma liste de films référencés sur ce site pour remarquer en moins de 10 secondes que je n'ai aucune affection pour le cinéma français. Les raisons à cela, c'est que la plupart des films français sont calibrés au poil de pubis, que ce soit pour remplir les salles de ciné avec des comédies décérébrées ou créer un succès insipide qui donne l'illusion au... Lire l'avis à propos de Portrait de la jeune fille en feu

1
Avatar Engy Near
9
Engy Near ·
9.5

La puissance de la simplicité et la douceur de la justesse

Lorsque l'on m'a tendu la délicieuse traduction française faite par un petit comité associatif, c'était avec cette phrase d'introduction:"Fais attention. Tous les gens qui l'ont lu m'ont dit que ce livre te retourne pendant deux semaines". J'ai haussé les épaules et je l'ai enfourné dans mon sac. Clairement, je n'avais aucune foutue idée de ce qui pouvait m'attendre. Je savais que c'était un... Lire la critique de Stone Butch Blues

7
Avatar Engy Near
10
Engy Near ·
Écouter
7.9

Le véritable rock n'est pas mort, il s'est juste exporté ailleurs (et ça lui fait du bien)

S'il y a bien une redondance éditoriale de ces vingt dernières années qui m'agace, c'est bien celle qui prophétise ou rejette la notion de "Mort du Rock"; et à bien y regarder, les hérauts ou les oiseaux de mauvais augures sont tous des septuagénaires un peu désuets mais immanquable dans le paysage. Tous reconvertis dans la production ou dans des émissions de télé-réalités banales, ce Rock là... Lire l'avis à propos de Notion EP (EP)

1 3
Avatar Engy Near
10
Engy Near ·