TueReves

Homme, 27 ans
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
Engagé ou rêveur. Substance avec avarie. Le rêve est un genre éculé mais il est tout de même.

Répartition des notes

  1. 20
  2. 19
  3. 22
  4. 42
  5. 70
  6. 115
  7. 236
  8. 276
  9. 121
  10. 36

Comparez votre collection avec TueReves

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de TueReves
Sondages de TueReves
Critiques de TueReves

Dernières critiques

Bande-annonce
7.7
Le dernier plan

C’est un trajet brut, au vent. Il n’y a pas de mots dans ce trajet final, célébration du corps, plus guerrier que la tête. Le corps persiste toujours au cinéma. Derrière la caméra de Bong Joon-Ho, c’est alors la plus belle silhouette qui se dresse, une mère qui dessine par ses actions l’amour infini pour un fils meurtrier, handicapé, fourvoyé. Mother, un titre sobre et fragile qui cristallise... Lire l'avis à propos de Mother

7 3
Avatar TueReves
9
TueReves ·
Bande-annonce
6.1
Garçon-moineau, je m'envole et reste sur Terre

Bird People est l’histoire d’une réincarnation, du retour à l’humain par l’oiseau. Un chemin d’une intense fragilité sur lequel nos pattes d’oisillon apeuré semblent glisser pour ensuite mieux se fixer. Cet oiseau qui traverse le film de part en part, qui en produit une lecture originale et poétique, quel est-il vraiment ? Est-il l’ombre d’Audrey, cette femme de chambre d’une jeunesse folle et... Lire l'avis à propos de Bird People

7 2
Avatar TueReves
7
TueReves ·
Mentions J'aime de TueReves

Activité récente

Statuts d'humeurs

Martin Luther King "L'amour, crachèrent ses adversaires blancs et noirs, que diable venait-il faire ici? Un argument de pucelle ou de tartufe. . Le cœur ne peut rien contre une balle. Elle le transperce." Foix déchainé.
Le sujet de l'empereur (1918) Ou le livre qui commence par le portrait d'un enfant sado-masochiste.
Homme pour Homme « L'homme n'est rien du tout. La science moderne a prouvé que tout est relatif. […] L'homme est bien au centre, mais relativement. »
Blanche-Neige et les Sept Nains (1937) Quand on secoue les classiques, c'est détonant. Mais sniffer la poussière ce n'est pas que pour les grands-mères : http://www.youtube.com/watch?v=qs1bG6BIYlo