Avatar TueReves

Critiques de TueReves

Versus
  Suivre
Bande-annonce
7.7

Le dernier plan

C’est un trajet brut, au vent. Il n’y a pas de mots dans ce trajet final, célébration du corps, plus guerrier que la tête. Le corps persiste toujours au cinéma. Derrière la caméra de Bong Joon-Ho, c’est alors la plus belle silhouette qui se dresse, une mère qui dessine par ses actions l’amour infini pour un fils meurtrier, handicapé, fourvoyé. Mother, un titre sobre et fragile qui cristallise... Lire la critique de Mother

7 3
Avatar TueReves
9
TueReves ·
Bande-annonce
6.1

Garçon-moineau, je m'envole et reste sur Terre

Bird People est l’histoire d’une réincarnation, du retour à l’humain par l’oiseau. Un chemin d’une intense fragilité sur lequel nos pattes d’oisillon apeuré semblent glisser pour ensuite mieux se fixer. Cet oiseau qui traverse le film de part en part, qui en produit une lecture originale et poétique, quel est-il vraiment ? Est-il l’ombre d’Audrey, cette femme de chambre d’une jeunesse folle et... Lire la critique de Bird People

7 2
Avatar TueReves
7
TueReves ·
-

L'indienne, la suivie captive

Parce qu’il y a des névrosés, des âmes antipathiques, des cyniques, des sournois, des corps flasques, charnus ou pas assez, parce que le cauchemar hérisse parfois les poils de notre corps souillé par la fange de nos vies fantasmées, « Ema, la captive » existe. Réduire l’entièreté de cela au pilori ou entreprendre l’immense quête de l’apaisement terrestre qu’on espère sagement galactique, ce... Lire l'avis à propos de Ema, la captive

11
Avatar TueReves
8
TueReves ·
7.4

Et toi : est-ce que tu violes?

Sarah Kane a ce qu’il faut dans le pantalon pour s’attaquer au grand classique de Racine que beaucoup adorent sans commune mesure. Ecrite dans ces vingt dernières années, la modernité qu’insuffle la dramaturge à Phèdre bouleverse le genre de la tragédie et nous amène à nous poser plusieurs questions. A la fin du texte, je ne me suis pas vraiment demandé si ça m’avait plu mais je me suis demandé... Lire la critique de L'Amour de Phèdre

14 2
Avatar TueReves
7
TueReves ·
7.4

Haletante course aux mots d'esprit simonien

Je le savais. Je savais que ce livre me plairait, que ce flot continu de mots m'emporterait loin, très loin de ce que je lis habituellement. L'un de ces trous noirs en littérature que l'on dévisage depuis des années mais dont la seule envie de plonger dans l’œil nous fait peur. Peur d'être encore déstabilisé, aspiré, anéanti.Et pourtant, ma peur est devenue acte, comme l'acte d'une envie. Je... Lire la critique de La Chevelure de Bérénice

10 12
Avatar TueReves
9
TueReves ·
7.6

Maman! Calvino m'a donné une grosse claque!

Sous couvert d'originalité on a écrit bien des choses insipides. On affublait l'œuvre d'une recherche poussée alors qu'elle se contentait de survoler gentiment ce qu'elle avait en réalité voulu aborder. Le roman de Calvino s'éloigne profondément de ce paraître. J'avais débuté Si par une nuit d'hiver un voyageur il y a de cela un bout de temps. Cent pages avalées et mon intérêt croissait... Lire l'avis à propos de Si par une nuit d'hiver un voyageur

25 1
Avatar TueReves
9
TueReves ·
6.9

Toujours aussi précieux même dans une bibliothèque

J'ai enfin renoué avec ce vieux Molière qui m'avait laissé aux dernières lectures un peu amer. Si Jean-Baptiste rôde malgré lui dans les salles du collège, je crois que ça n'est pas à son avantage. Vocabulaire parfois peu usité voire tournures de phrases carrément oubliées, les textes de cet illustre auteur devrait être abordé plus tard dans la scolarité. Ça c'était pour le côté polémique de ma... Lire l'avis à propos de Les Précieuses ridicules

8 2
Avatar TueReves
7
TueReves ·
Bande-annonce
7.1

Ma! Ouné régalé!

Parti chercher l'accent provençal dans la Drôme du Sud voilà qu'un italien vient bouleverser les attentes que j’avais sur le dépaysement tant espéré. Personnage haut en couleur comme le veulent les poncifs, voilà qu’il ne tarde pas à s’emballer. Venu arroser les plantes de la maison que nous avions louée, il entre dans un monologue grandiloquent : « Ma, la maison c’est moi qui l’ai construité,... Lire la critique de Avanti!

11
Avatar TueReves
8
TueReves ·
Bande-annonce
7.1

L'amour, c'est une salope!

Ces banlieues anglaises se ressemblent toutes. Elles s'étendent tristement, vainement, remplissant l'espace sans envie. On y habite dans de grandes tours usées, décrépites par une pluie morne, faiblarde et désagréablement persistante. Que faire à part errer ? Vivre dans ces endroits semble si provocant. Eh bien c'est ce que fait Mia et elle le fait si bien. Douloureusement, elle essaye de... Lire la critique de Fish Tank

18 5
Avatar TueReves
8
TueReves ·
7.7

Bilitis ou la Passion

Les chansons de Bilitis est une ode avant-gardiste à la gloire de ces femmes qui trompent l'ennui en se réfugiant dans les bras de leurs semblables. A vrai dire, ça n'est pas vraiment de l'ennui... Pierre Louÿs signe un recueil original. En effet, ce dernier renferme des poèmes qui auraient été écrits sur les parois de la cave renfermant la sépulture de Bilitis (personnage fictif en réalité).... Lire l'avis à propos de Les Chansons de Bilitis

18 9
Avatar TueReves
9
TueReves ·