Venceslas F.

Homme, 21 ans, France | Site personnel
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
Petite présentation :


Ce que je recherche avant tout dans un film, ce à quoi je suis le plus sensible, c'est l'inventivité. Le cinéma qui me plaît c'est celui qui va utiliser les caractéristiques, propres et dérivées, du septième art (du montage aux jeux des acteurs en passant par la profondeur de champ et la scénographie) d'une manière unique afin de porter son récit. Finalement, peu m'importe l'histoire qu'on me raconte, ou même qu'on m'en raconte une, ce qui m'intéresse réellement c'est la manière dont on me la raconte. Ce pourquoi j'utilise souvent le terme d'académisme et ses synonymes comme quelque chose de péjoratif, que je favorise le cinéma européen et étranger au cinéma Hollywoodien, que je me dirige de plus en plus vers le cinéma expérimental, etc.

Cependant, je ne suis pas très limité en ce qui concerne les films que je regarde : je peux autant aimer un drame qu'un film de genre, un muet qu'un blockbuster, un film classique qu'un film expérimental, un chef-d'œuvre reconnu par tous qu'un nanar avéré, etc. Parce que l'inventivité peut provenir de partout, je suis du genre à penser que tout film mérite d'être vu – certains plus que d'autres, évidemment. Cela dit, j'ai bien sûr des prédispositions comme chacun, liées à ce que je recherche dans le cinéma, mais je reste avant tout curieux et évite au maximum de me cloisonner uniquement à ce que j'aime ou ce que je pense aimer.

Et quand bien même je possède des affinités concernant les films, j'essaye de rester le plus neutre possible lorsque je les juge. J'essaye, avant toute chose, de comprendre ce que la ou le cinéaste a voulu faire passer avec son œuvre. Ceci, plus l’exécution des idées du metteur en scène, ainsi que ma perception générale, constituent la base de ma réception d'un film ; j'essaye de baser un maximum mes notes, annotations et critiques sur l'analyse, tout en ayant bien conscience que l'analyse et la critique sont deux exercices différents. Je ne cache donc pas une part de subjectivité – sinon, quel intérêt possède la critique ? – mais j'essaye de faire en sorte que les caractéristiques objectives soient la composante principale de mon avis.

Mes notes – aussi absurde soit le fait de classifier films, livres ou autres par le biais d'une simple fraction – essayent d'être le reflet des qualités d'une œuvre ; les coups de cœur, eux, le symbole de mon appréciation ; mais bien entendu, le plus important reste ce que j'écrit, sinon je ne prendrais pas la peine de le faire.

« it's smells like dust and moonlight » — It’s Such A Beautiful Day, Don Hertzfeldt.

Photo de profil : Imogen Poots
Photo de couverture : Liv Ullmann, Persona, Ingmar Bergman (1966)

Répartition des notes

  1. 51
  2. 75
  3. 90
  4. 130
  5. 268
  6. 305
  7. 420
  8. 293
  9. 191
  10. 90

Comparez votre collection avec Venceslas F.

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Venceslas F.
Sondages de Venceslas F.
Critiques de Venceslas F.

Dernières critiques

Bande-annonce
6.4
Insérer un jeu de mots.

Cette critique spoile le film Ça. Lorsqu'on adapte de nos jours une œuvre qui a eu un impact important sur la pop-culture, en tentant de lui rester fidèle, l'adaptation paraîtra nécessairement dépassée, clichée, car d'autres œuvres ayant repris les mêmes codes que l’œuvre originale a construite – voir les dépassant au fur et à mesure qu'ils eussent été intégrés par la culture... Lire la critique de Ça

2
Avatar Venceslas F.
6
Venceslas F. ·
Bande-annonce
6.7
La Place du Mort

Cette critique ne spoile pas le film Week-end. Il est assez surprenant de voir mentionné à de si nombreuses reprises le célèbre travelling de Week-end sans qu'il ne soit à aucun moment relié à l'une des plus fameuses phrases de Jean-Luc Godard : « Un travelling est une affaire de morale. » Et il n'y a peut-être pas plus politique que ce... Lire l'avis à propos de Week-end

2
Avatar Venceslas F.
8
Venceslas F. ·
Mentions J'aime de Venceslas F.

Activité récente