Pochette After Hours

After Hours

(2020)
12345678910
Quand ?
7.1
  1. 2
  2. 2
  3. 6
  4. 21
  5. 51
  6. 118
  7. 258
  8. 255
  9. 106
  10. 24
  • 843
  • 112
  • 155
  • 31

Liste de morceauxAfter Hours

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:10)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:59)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:31)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:11)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:07)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:55)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:18)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:43)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:21)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:57)

Critiques : avis d'internautes (12)

After Hours
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
The Weak End

L'album est très immersif, presque cinématographique. On ressort sonné, avec l'étrange sensation d'avoir participé à une nuit d'errance dans Vegas avec le chanteur. Tout est là pour rendre l'expérience la plus troublante possible, de l'ordre des titres de la tracklist aux thèmes abordés en passant par la ribambelle d'artifices sonores convoqués (les bruitages tout droit sortis des salles... Lire l'avis à propos de After Hours

1
Avatar Tim_
7
Tim_ ·
Découverte
Alone in LA, Alone in your love

Des illuminations comme des écrans de fumée le long d'Hollywood Boulevard. Des casinos resplendissants de décadence et d'amour superficiel. Tant d'attractions, de séductions à travers les lieux d'amours qui parcourent les villes légendaires de la côte Ouest américaine. On pourrait y livrer notre cœur, y vendre notre âme, retrouver même pour un instant le semblant d'amour que nous crûmes...

12
Avatar Lafonthug
8
·
Le magnétisme d'Abel. (Review)

Mesdames et Messieurs, c'est en plein confinement que The Weeknd a décidé de sortir ce qui se devra d'être jugée comme une pièce maîtresse de l'industrie musicale. After Hours. Pourtant, juste avant ma première écoute, j'étais un peu perdu : 20h15, Je ne sais pas trop ce que The Weeknd va me proposer mais je ne peux m'empêcher de me... Lire l'avis à propos de After Hours

11 2
Avatar Brakour Sound (Mick Bessat)
9
Brakour Sound (Mick Bessat) ·
À la croisée des genres

The Weeknd sait qu'il n'a plus rien à prouver concernant sa carrière, déjà internationale et parcourue de récompenses. Dans cette optique, il a voulu utiliser cette notoriété pour donner au monde du grand art, sortant des habitudes commerciales maussades de la plupart des artistes connus. Je trouve d'ailleurs que le personnage que l'artiste a utilisé ses derniers mois pour promouvoir son... Lire la critique de After Hours

13
Avatar MidMinder
9
MidMinder ·
Un album révolutionnaire

The Weeknd a toujours eu le soucis du détail en ce qui concerne sa musique. Il a débarqué tel un ovni dans cette industrie avec sa fameuse Trilogie comportant House of Balloons, Thursday et Echoes of Silence qui a grandement été salué par les critiques. Le public pouvait voir en cet artiste un futur prodige comme l’a été George Washington, Prince ou bien R.Kelly. L’industrie va connaître l’un... Lire l'avis à propos de After Hours

5 1
Avatar YoniWorku
10
YoniWorku ·
Toutes les critiques de l'album After Hours (12)