Windmill, Windmill...

Avis sur Demon Days

Avatar Manutaust
Critique publiée par le (modifiée le )

Qu'on soit clairs : je ne suis pas très album. Je ne suis pas le mec qui a grandi dans les années 80 - ou qui aimerait le croire -, qui a encore des vinyles collector des Beatles chez lui (achetés à la Fnac deux semaines plus tôt). Je suis tout jeune, j'ai un iPod, et la musique, pour moi, ça a presque toujours été morceau par morceau. Même des chef-d'œuvres comme The Wall, Strange Days ou Beggar's Banket, je les ai découverts morceau par morceau.

C'est presque sur un coup de tête que j'ai acheté Demon Days ; j'étais tombé amoureux de la commerciale mais géniale Feel Good Inc., et je me suis simplement demandé si le reste de l'album n'était pas aussi bon. J'ai jeté un œil aux avis et critiques ; ça avait l'air bon, donc j'ai acheté. Et je n'ai pas été déçu.

Ma conception d'un album mainstream des années 2000, c'est un ou deux tubes, et dix morceaux de remplissage qui se ressemblent tous. Ô que celui-ci échappe à la caricature. Il y a d'abord une richesse de l'univers fictif du groupe, mais ça déjà, c'est extérieur à l'album (je vous déconseille néanmoins de vous priver du plaisir de découvrir ledit univers, à travers la bio fictive de Gorillaz et les clips animés, dont certains sont excellents).

Du reste, il est construit, diversifié, toujours captivant et rafraîchissant. Son prédécesseur, l'éponyme Gorillaz, que j'ai découvert depuis, est bien plus expérimental, mais paradoxalement bien plus monolithique. Son successeur, Plastic Beach, est plus expérimental ET plus diversifié, mais étrangement moins fascinant. Demon Days, pour moi, c'est l'apogée.

Des riffs à la basse de Feel Good Inc. à l'éléctropop de Dare, en passant par les funky Kids with Guns et Dirty Harry, le mélange des genres, remis en perspective, est incroyable. Et pourtant, tout fonctionne. À la perfection.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2148 fois
54 apprécient

Autres actions de Manutaust Demon Days