Écouter
Pochette Disintegration

Disintegration

(1989)
12345678910
Quand ?
8.1
  1. 3
  2. 4
  3. 10
  4. 21
  5. 35
  6. 145
  7. 437
  8. 1033
  9. 739
  10. 384
  • 2.8K
  • 379
  • 485
  • 12

Liste de morceauxDisintegration

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:15)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:28)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:21)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:30)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:09)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:16)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:07)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(9:22)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(8:23)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:30)
Match des critiques
les meilleurs avis
Disintegration
VS
Comme son nom ne l'indique pas

Desintegration sort en 1989, l'année de mes 17 ans ce qui en fait un album vraiment important pour moi. En effet ce disque est la parfaite bande son de cette période de la vie mais au-delà de ça je le considère tout simplement comme le meilleur disque d'un de mes groupes préférés. Ce qui impressionne sur cet album c'est l'extraordinaire unité qui s'en dégage. Sur 12 magnifiques morceaux The Cure distille lentement des atmosphères sombres et subtiles qui s'enchaînent et se répondre pour créer...

15
Avatar Monsieur_Scalp
5
Monsieur_Scalp
Bouillie déprimo-sentimentale

Pour ce premier album de The Cure acheté, quelle ne fut pas la déception ! Fini la période plus colorée des deux albums précédents. J'avais 17 ans à l'époque et il aurait mieux valu s'en tenir qu'à se procurer uniquement "Lullaby" et "Lovesong". Il faudra comprendre plus tard, dans un esprit plus éveillé et cultivé, que le groupe cherchait à renouer avec la trilogie glaciale du début des années 80. Disintegration fait nettement moins commercial, certes, mais quelle longueur !... Lire l'avis à propos de Disintegration

2
Critiques : avis d'internautes (16)
Disintegration
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le meilleur album des Cure

1988. Année calme pour les Cure : Le « Kissing tour » se termine, et il fut couronné de succès. Le groupe est devenu une figure majeure de la scène musicale internationale, à tel point que l'on parle de « curemania ». Pourtant, c'est précisément le moment que choisissent ses membres pour couper les ponts avec le public, histoire de souffler un peu. Smith en profite pour se marier avec Mary, sa... Lire l'avis à propos de Disintegration

57 3
Avatar Psychedeclic
10
Psychedeclic ·
Spleen

Dieu que le temps a passé vite ! Qu'il semble loin le temps des tâtonnements. Ce temps où l'on faisait ses armes dans quelques pubs enfumés des grises banlieues londoniennes; où l'on se faisait la main dans de petits festivals de campagne fleurant bon la bouse de vache et la bière bon marché. Qu'il est loin le temps de l'indécision. Cette époque trouble où la musique comme les idéaux... Lire l'avis à propos de Disintegration

36 3
Avatar Ze Big Nowhere
10
Ze Big Nowhere ·
Guérison ?

Pourquoi, à moins d'être fou, vouloir sans cesse retourner vers les tourments amoureux et solitaires de l'adolescence ? A cela, Robert Smith n'a qu'une seule réponse, toujours la même : parce que ce tourment perpétuel, ce déchirement cruel et presque ritualisé après tant d'années, c'est le seul moyen de sentir son cœur battre encore. Plutôt la douleur que la sérénité. S'il y... Lire la critique de Disintegration

11
Avatar Eric Pokespagne
8
Eric Pokespagne ·
Comment expier le mal des faces ombrageuses du Paradis ?

Robert Smith. 1989. Après des tournées partout dans le monde, un grand succès aux States depuis The Top en 1984, The Cure est omniprésent chez les jeunes, Londres, Paris, Berlin, New York, ils sont à la mode. Un paquet d'ado voulant imiter leur style vestimentaire, le maquillage, l'utilisation du noir à retord, ça y est, les 90's sont prêtes à débarquer avec leur metal revival et son arc... Lire la critique de Disintegration

3
Avatar YVNG PICCO  DMV4REAL
9
YVNG PICCO DMV4REAL ·
Découverte
Toute la force, la maturité et le savoir-faire des Cure à la fin des années 80, réunit en un album.

Disintegration des Cure est majestueux, sous toutes ses facettes. Il survol le ciel taciturne tel le Pygargue au-dessus d’un vaste océan aux reflets violacés. S'il y a bien un album de ce groupe à ne pas rater, c'est clairement lui. Le grand atout de ce mastodonte inébranlable, c'est qu'il reste parfaitement accessible, et ce pour n'importe quel auditeur ne connaissant rien du groupe de Robert... Lire l'avis à propos de Disintegration

11 1
Avatar Adriou
10
Adriou ·
Toutes les critiques de l'album Disintegration (16)