Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Osons Olzon !!!

Avis sur Imaginaerum

Avatar Pilou-Le-Chelou
Critique publiée par le

Avec Dark Passion Play, Nightwish avait bien des choses à prouver. Malheureusement, la seule chose qu'ils avaient réussi à prouver, c'est que Tarja était partie....En ce qui me concerne, je ne misais pas cher sur l' avenir du groupe. On avait presque l'impresssion que Hietala était devenu le chanteur principal, et qu'il essayait de masquer tant bien que mal le fait que la chanteuse lyrique n'était plus là. En recevant Imaginaerum, je m'attendais un peu au pire et pourtant. Force de constater que sur cet album, Nightwish prouve qu' Annette s'est fait une place.
L'entrée se fait tout en douceur dans un style 'boite à musique' accompagnée de chant masculin en finlandais (si plaisant et si rare), doux, apaisant et émouvant. Puis les choses sérieuses tombent en cascade avec un "Storytime" formaté single, mais très réussi, alternant passages lourds et menaçants avec un refrain d'une efficacité redoutable.Certains passages font un peu penser à la B.O. des jeux vidéos The Elder Scrolls, par instant. Petite inquiétude néanmoins, Annette fait de nombreux duos avec elle-même. Sa voix est "démultipliée" pour plus d'harmonie et d'émerveillement, certes, mais on peut craindre que les morceaux perdent de leur intensité en live.
'Ghost River' continue sur sa lancée avec son côté comédie musicale et choeurs d'enfants qui rappellent les heures glorieuses d'un "Dead Boy Poem".
"Slow,Love, Slow" sort complètement du heavy metal, en occultant presque les guitares saturées au profit d'un symphonique limite jazzy. Alors qu'on s' apprête à sombrer dans une certaine torpeur, "I want my tears back" vient nous réveiller avec un duo vocal Olzon/Hietala et une mélodie folkisante qui feraient du morceau un single idéal pour succéder à "Storytime".
"Scaretale" vient nous effrayer avec son ambiance inquiétante et le retour des vois d'enfants qui n'ont pas grand chose de rassurant. Annette donne un aspect très cartoony a sa voix, en la forçant d'une manière peu habituelle, lançant des onomatopées... Ca y est j'ai trouvé ! Ca ressemble à une version heavy d'une musique d'un dessin animé Disney !!!!
Nouvelle panne de guitares le temps de 2 titres : 'Arabesque", morceau instrumental idéal pour signer la B.O. d'un film d'action et "Turn Losse The Mermaids" qui flirte du coté de la musique traditionnelle scandinave. Histoire de récupérer la population métalleuse qui aurait été un peu .effrayée, par les 2 chansons précédents, "Rest Calm" nous renvoie à un Nightwish plus habituel (avec la participation du choeur d'entants qu'on avait un peu oublié). Après une longue plage de 13 minutes, "Imaginaerum" reprend les morceaux de l'album de manière strictement orchestrale..... Ambiance sonore idéale pour un film d'aventures.

Cet album nous montre deux choses ; que Nightwish est un grand groupe (Ou en tout cas que Holopainen est un grand compositeur) et qu'à ce rythme là, ils ne seront bientôt plus un groupe de metal, mais les compositeurs de B.O de films qui n'existent pas....

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 282 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Pilou-Le-Chelou Imaginaerum