Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

pk ?

Avis sur L.U.J.I. (EP)

Avatar Teaume
Critique publiée par le

J'aime bien Columbine mais on s'en fout hop

Non en vrai, j'aime bien leurs trois premier projets, surtout Enfants Terribles pour faire le normie pour changer, mais avec la réédition Adieu, au revoir j'aurais dû me rendre compte que ça sentait le roussi et que ce qui était de base juste une réédition osef allait devenir notre PIRE CAUCHEMAR (à part pour les chanceux qui n'aimaient pas ce groupe de base et qui doivent jubiler à l'idée de savoir que leurs sorties nouvelles sont franchement pas folles pour faire un euphémisme).

Parce que voilà... Les pistes de Lujipeka sur Adieu, au revWAR étaient d'assez loin les pires du projet, et forcément ce qu'on a envie c'est de voir que tout continue dans cette lancée :o)

Roh, je suis méchant, mais déjà avec l'EP P.E.K.A. on avait un aperçu de cet album qui annonçait la couleur : de la trap acoustique à base d'el famoso combo guitare acoustique/percussions de trap et/ou pop, des textes parlant de thèmes topoïsés (je sais que ça se dit pas mais chut) comme la mélancolie, l'amour, l'adolescence, la tristesse... Bon, je grossis les traits, mais la profondeur des textes est pas beaucoup supérieure à n'importe quelle mixtape de Trippie Redd. J'ai retrouvé personnellement un projet où je n'aime que la piste Août 2008 car elle n'est pas aussi caricaturale instrumentalement et vocalement par rapport aux 4 autres.

Et quel bonheur (non) que de voir que L.U.J.I. marche dans les plates bandes de son grand frère (vite fait, les deux projets ont qu'un mois d'écart, après je sais pas si les deux ont été faits en confinement, ce qui expliquerait beaucoup de chose cette parenthèse est trop longue excusez-moi) en proposant ces ingrédients avec quelques expérimentations souvent assez ratées ? Que ça soit Le Soleil avec un mixage saturant la voix sûrement pour donner un caractère pUnK et 3dgy mais le manque d'impact de l'instrumentale ferait honte à Lil Peep paix à son âme ; Dans la Ciudad et son caractère exotique dansant qui m'a paru un peu embarrassant... Puis j'ai relativisé avec Meme qui est facile la pire piste de l'album...

L'ensemble de l'album n'est pas exempt de surprise, mais chaque fois tout est contrebalancé par un défaut gros comme la maison que je n'aurai jamais, que ça soit Contaminé où j'avais un peu d'espoir avec la guitare paraissant plus naturelle, que dis-je, organique, avant d'avoir mes minces espérances écrasées avec la voix de Lujipeka qui tient de moins en moins l'autotune dans les fréquences hautes, malgré que ces refrains soient les seuls moments où de la puissance est dégagée, à croire que ce foutage de gueule dans Refrain ("je chante des couplets juste pour atteindre le refrain") nous soit destiné :o)

En rares pistes que j'ai appréciées, je note Lâche-moi la main (probablement plus pour longtemps, car sa seule différence avec le reste des pistes trap/acoustique est la présence d'autres membres des collectifs), Ahou qui est la seule piste avec une production qui sonne moins "bon marché" que le reste du projet, ainsi que Refrain qui sort des sentiers battus, mais pas de manière aussi violente et grotesque que Meme.

Voilà... J'aime beaucoup le titre de cette critique je suis dépressif
2/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1196 fois
13 apprécient

Autres actions de Teaume L.U.J.I. (EP)