Surhumain, sidérant et céleste !

Avis sur Led Zeppelin II

Avatar Eric Pokespagne
Critique publiée par le

Le Blues n'a jamais été vraiment ma tasse de thé, et le lourd Zeppelin qui décolla cette année-là enchantait trop les cours des lycées pour que je ne lui préfére pas la transe blanche et immobile du Velvet Undergound. Plus de 30 ans plus tard, l'illustrissime "Brown Bomber" reste pourtant le prototype indépassable d'une musique insolamment brûlante et métallique, qui allait définir l'horizon de plusieurs générations de guitar heroes. Le Blues est ici trituré, violé, explosé, au grand dam des puristes : ses racines arrachées, sa structure détruite puis reconstruite comme par un architecte fou, le Blues devient surhumain, sidérant et... céleste malgré le déluge de plomb qui s'abat de toute part. Les cours de lycées n'ont pas que du mauvais. [Critique écrite en 2004]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1006 fois
10 apprécient

Eric Pokespagne a ajouté cet album à 3 listes Led Zeppelin II

Autres actions de Eric Pokespagne Led Zeppelin II