Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Réalité
7.8
Réalité

Album de Camera Silens (1984)

On prie pour que Dieu ait mon âme, dommage !

1985 : après deux titres parus sur les compilations "Chaos en France", le groupe bordelais Camera Silens publie son premier album, auto-produit et sobrement intitulé "Réalité". Pour décrire le style de ce disque, on peut clairement parler de punk/oi!, avec toutes les précautions qu'appelle l'usage des étiquettes (malheureusement incontournables pour décrire une musique à l'aide de simples mots). Car ce disque fait indéniablement partie des rares oeuvres qui surnagent au milieu d'une production pléthorique qui ne brille guère par ses qualités musicales, son originalité ou son inspiration.

Ce qui frappe d'emblée à l'écoute des premiers titres, c'est la qualité des arrangements et des compositions pour un groupe oeuvrant dans ce genre. Si le chant de Gilles Bertin (au destin très singulier, soit dit en passant) apporte une touche d'agressivité appréciable, il n'exclut absolument pas les mélodies, loin s'en faut. Le groupe parvient selon moi à une alchimie très rare : proposer des mélodies hyper entrainantes sans rien perdre de leur rage punk.

Parmi les dix titres qui composent l'album, on note quelques hymnes punk/oi dotés de refrains aptes à fédérer tous les bourrins de mon espèce : "Pour la Gloire", "C'est comme ça", "Le Bal des Vauriens", "Est/Ouest". Mais à mon avis, ce qui place cet album nettement au-dessus du lot, c'est l'atmosphère sombre et sincèrement désespérée qui se dégage de la plupart des morceaux, renforcée par la présence d'un saxophone sur plusieurs titres. Avec Camera Silens, on se situe à mille lieues des clichés de la oi! et des attitudes de poseurs : leurs chansons, plus viscérales que calculées, transpirent la sincérité et dégagent une rage qui n'a rien de feinte. Elles évoquent sans artifice la tristesse du quotidien et le désespoir d'une jeunesse confrontée aux réalités les plus rudes. Je vous encourage à écouter les titres "Sans sursis", "Réalité", "Suicide" ou bien encore "Squatt" pour vous en convaincre.

En conclusion, si vous recherchez du punk spontané, sincère, investi, aux compositions aussi efficaces que soignées, il y a fort à parier que cet album est fait pour vous.

--------------------------

Pour aller plus loin :

- Ecouter l'album "Réalité" (+ titres bonus) : https://www.youtube.com/watch?v=6mSoOm0ia8U&t=7s&ab_channel=SkyxCream

- Page consacrée au groupe sur le site d'Euthanasie (label qui a ré-édité l'album) : http://euthanasie.records.free.fr/camera/Camerasilens.htm

- La discographie de Caméra Silens : https://www.discogs.com/artist/268316-Camera-Silens

- Ecouter l'émission de France Culture "Gilles Bertin, une vie en sursis" : https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/serie-gilles-bertin-une-vie-en-sursis

- Livre "Camera Silens par Camera Silens" relatant l'histoire du groupe : https://www.babelio.com/livres/Silens-Camera-Silens-par-Camera-Silens/1308976

- Livre "Trente ans de cavale" de Gilles Bertin : https://www.babelio.com/livres/Bertin-Trente-ans-de-cavale/1116213

LoreneKisch
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Top 10 Albums et Punk / Hardcore / Oi! / Post-punk France années 80

Créée

le 13 mai 2023

Critique lue 38 fois

5 j'aime

4 commentaires

LoreneKisch

Écrit par

Critique lue 38 fois

5
4

Du même critique

Réalité
LoreneKisch
10

On prie pour que Dieu ait mon âme, dommage !

1985 : après deux titres parus sur les compilations "Chaos en France", le groupe bordelais Camera Silens publie son premier album, auto-produit et sobrement intitulé "Réalité". Pour décrire le style...

le 13 mai 2023

5 j'aime

4

KOSM
LoreneKisch
9

Mémoire du punk français des années 80

Superbe initiative de la part du label Cameleon Records, ce double album qui propose des enregistrements plutôt rares de quatre groupes punk français des années 80, assez peu connus : - Karnage est...

le 28 nov. 2023

3 j'aime