Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

He's back, on Horseback

Avis sur Return to Ommadawn

Avatar Vik Leroy
Critique publiée par le

Ah Mike, tu es revenu. Tu permets qu'on se tutoie, Mike? Ca fait quand même des années qu'on se connait. On n'a pas toujours été en très bon termes, c'est vrai, je te le concède. Au début, comme tout couple, on a vécu une période d'euphorie (dois-je encore te déclarer mon amour pour Ommadawn? Tubular Bells? Amarok?), et puis, il y a eu des hauts et des bas, des périodes assez insipides aussi. Et là, nous nous sommes un peu éloignés. Et de mon côté, j'ai appris ton retour il y a une semaine, ton retour à Ommadawn. Comment serait-ce possible? Un retour aux origines? Tu as retrouvé tes instruments? Ta créativité? C'est avec fébrilité que je regarde ce nouvel album. Bon, heureusement qu'on n'est pas à Top Chef, parce que visuellement, on ne peut pas dire que ça donne envie d'y goûter. Mais goûtons-y au contraire, j'ai même hâte. Tiens, en parlant de retour aux origines, deux plages d'une vingtaine de minutes. Le temps du vynil. Voire des K7 audio dont j'ai dû me séparer. Ça passe par là aussi les origines. Bon alors on y va?

Cette introduction n'est pas sans me rappeler Hergest Ridge, tout en étant différente également. Et puis viennent ces notes de guitare. Oui, oui, trois fois oui. C'est ça, Mike, continue. Ah ces instruments, cette composition qui me rappellent également Tubular Bells (à la 12e minute tiens). Formidable! J'ai les poils, comme pouvaient dire certains fameux jurés de la Nouvelle Star. Guitare classique, thèmes d'arrière-plan, acoustiques, montées en puissance après des séquences plus douces, ah mais tu nous as gâté dis-moi. Le Grand Mike est de retour, oui, c'est bien toi, je te reconnais.
Mais tu ne reviens pas seulement à Ommadawn, on retrouve également des éléments des anciens albums, à n'en pas douter, mais au delà du recyclage (surtout du On Horseback en fin d'album), c'est bien une composition originale que tu nous donnes. Les mots me manquent tellement tu m'as scotché sur la deuxième partie. De toute beauté.

Ah la la que d'émotions hurleraient des commentateurs sportifs!

Et tu sais quoi, Mike? Je te fais réellement une faveur. Je ne fais jamais de critiques sur les albums CD, car j'ai beaucoup de mal à retranscrire mes émotions musicales, et les goûts de chacun étant ce qu'ils sont, difficile d'être objectif. Mais je le fais pour toi Mike, je te dois bien ça, après plus de 25 ans... Et plus que les poils, une larme de joie coule sur ma joue. Merci Mike!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 531 fois
6 apprécient

Vik Leroy a ajouté cet album à 1 liste Return to Ommadawn

Autres actions de Vik Leroy Return to Ommadawn