Dernière nouvelle : Eminem est devenu un mauvais rappeur

Avis sur Revival

Avatar -Alive-
Critique publiée par le

Je suis fatigué d’essayer de trouver des choses à sauver dans les derniers albums d’Eminem. La démarche qui consiste à écouter cent fois un album pour se persuader qu’il est bon, revient à se mentir à soi-même et, de toute façon, s’effondre dès lors qu’on se remet à écouter ses albums d’antan. La qualité est une évidence, nul besoin de la chercher. Ici aussi il y a une évidence, c’est la médiocrité de cet album. Et il faut avoir un sacré paquet de merde englué dans les oreilles pour déceler ne serait-ce qu’un seul bon morceau. Tout est à jeter.

Pourtant ce n’est pas un album sans idées. On a droit à quelques bonnes instrus avec des titres comme Framed, Believe, Arose. Mais l’éclectisme de cette production n’empêche pas l’album de sombrer dans l’absolue nullité. Le problème ici clairement, c’est Eminem. Jamais je n’aurais pensé dire ça un jour de lui, mais il gâche tout l’album. Lui qui faisait mon admiration pour cette capacité à rapper sur n’importe quel son et à le sublimer par son flow démentiel, atteint ici l’extrême inverse. Sa voix désagréablement stridente, son flow craché sans variations d’intonations, ses rimes mal appuyées, son impossibilité de rebondir sur le beat et de le faire sien sont autant de signes d’une triste vérité : Eminem ne sait plus rapper.

D’ailleurs j’évoquais l’éclectisme des prods comme une éventuelle qualité, mais c’est faux. C’est là aussi la preuve qu’Eminem ne sait même plus choisir ses sons ; n’est même plus en mesure de se dire « je peux rapper sur ça » ou « celui-là n’est pas fait pour moi ». On croirait une armée de beatmakers venus vendre leur son à la sauvette, et Eminem acceptant tout et n’importe quoi, faisant alors de son album un fourre-tout sans cohérence.

Du coup, soit on survole l’album sans jamais être saisi une seule seconde par ce qu’on écoute. Soit on est carrément repoussé par la prestation du rappeur et tenté de passer à la track suivante. Et je suis vraiment curieux de savoir quelles astuces on peut déployer pour défendre un tel album, quelle force d’auto persuasion on peut puiser au fond de sa mauvaise foi. Que défendre ? Les lyrics peut-être ? J’avoue que je ne suis pas allé les lire. À quoi bon puisque l’album ne me plait pas musicalement, et qu’un rappeur doit avant tout savoir rapper pour attirer ma curiosité. Et d’ailleurs le simple fait d’aller se consoler avec des textes et de défendre l’album par ce prisme là, prouve bien que le reste est à déplorer.

Je ne demande pas le Eminem d’avant. Qui le demande de toute façon ? Je ne demande même pas à Eminem de renouveler ses textes et ses thèmes. Je ne lui demande ni d’innover, ni de ne pas changer. Il peut être has been, à côté de la plaque, sans inspiration, peu importe car ce que je lui demande, c’est juste du bon rap. MMLP 2 était nul, mais un fan y pouvait grappiller quelques miettes. Revival n’est ni pour les fans, ni pour un nouveau public. Il n’est pour personne. Il est juste mauvais.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 980 fois
14 apprécient · 6 n'apprécient pas

-Alive- a ajouté cet album à 1 liste Revival

Autres actions de -Alive- Revival