Tu ne trouves pas Rien 100 rien de Jul ? C'est normal : nous rencontrons un petit problème avec la base de données Musique. On vous tient au courant.

Ce qui reste le sommet de son oeuvre dans un enregistrement de référence !

Avis sur Tabula Rasa

Avatar mozartien
Critique publiée par le

Le producteur Manfred Eicher du label ECM découvre par hasard à la fin des années 1970 sur radio Yerevan une œuvre extraordinaire qui le touche beaucoup, il met un an à trouver qu'il s'agit d'une retransmission d'un concert de Tabula rasa du compositeur estonien Arvo Pärt. Il rencontre alors celui-ci à Vienne, et ils décident de collaborer pour produire un album chez ECM. L'album sort en 1984, il s'intitule Tabula rasa, et en outre de l'œuvre éponyme, inclut également deux interprétations de Fratres, enregistrées avec Keith Jarrett au piano et Gidon Kremer au violon, ainsi que le fabuleux Cantus in Memoriam Benjamin Britten. Le disque fera l'effet d'un véritable « coup de tonnerre » (dans un paysage musical encore dominé par les compositeurs sériels) et permet enfin une large diffusion de la musique d'Arvo Pärt.
Ce disque est la quintessence de l'art de Pärt, créateur d'une musique épurée, d'inspiration profondément religieuse (il est de confession chrétienne orthodoxe, et les chants orthodoxes ainsi que les chants grégoriens ont influencé son style sur la modulation lente des sons) mais après une première période dodécaphonique qui lui avait attiré immédiatement d'importantes inimitiés, la musique sérielle étant considérée à l'est comme un avatar de la décadence bourgeoise occidentale.
Mais la religion n'étant pas plus apprécié par le régime communiste, celui-ci passe à l'ouest où il fuit en 1980 à Vienne d'abord, puis en 1981 à Berlin-Ouest.
Arvo Pärt creuse à présent le sillon de son style qu'il a baptisé tintinnabuli.
Sa musique est très présente dans les films de ce nouveau millénaire. En voici quelque uns :
A la merveille de Terrence Malick
The Tree of Life de Terrence Malick
There Will Be Blood de Paul Thomas Anderson
Gerry de Gus Van Sant
La chambre des officiers de François Dupeyron
Habemus Papam de Nanni Moretti...etc.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1605 fois
28 apprécient

mozartien a ajouté cet album à 1 liste Tabula Rasa

  • Albums
    Cover Top 10 Albums

    Top 10 Albums

    Avec : The Goldberg Variations, Scott 4, Tabula Rasa, The Desert Music,

Autres actions de mozartien Tabula Rasa