Écouter
Pochette The Age of the Understatement

The Age of the Understatement

(2008)
12345678910
Quand ?
7.4
  1. 8
  2. 4
  3. 8
  4. 12
  5. 73
  6. 270
  7. 700
  8. 753
  9. 361
  10. 132
  • 2.3K
  • 215
  • 217
  • 4

Liste de morceauxThe Age of the Understatement

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:07)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:22)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:26)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:36)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:37)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:39)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:03)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:59)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(3:05)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:27)
Match des critiques
les meilleurs avis
The Age of the Understatement
VS
Avatar Jules Pedrau
6
Kane ou Turner mais pas les deux

J'ai envie de croire qu'un groupe de musique, comme toute équipe qui se respecte, est davantage un tout en parfaite osmose dans lequel chaque membre possède son utilité. Malheureusement, "The Age Of The Understatement " ne s'avère être que la somme d'individualités qui se prêtent mais qui ne se donnent pas. D'ailleurs, nos deux polarités à savoir Miles Kane et Alex Turner n'auront pas pris le temps de sortir plus d'un album pour se repousser et se lancer dans leurs projets, bien plus...

Avatar Eric Pokespagne
5
Eric Pokespagne
Platitudes

Rien à dire sur "The Age of Understatement" - titre pompeux et inutile, largement à l'image du disque -, si ce n’est que l’antipathique Alex Turner a décidément bien de la chance avec les media, qui portent au pinacle chacun de ses efforts. Malheureusement, à la différence des disques des Arctic Monkeys, groupe un peu secondaire mais franchement estimable, il ne se passe pas grand-chose ici : avoir découvert la semaine dernière Scott... Lire la critique de The Age of the Understatement

6 4
Critiques : avis d'internautes (7)
The Age of the Understatement
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
The last shadow puppets and the raiders of the lost POP .

Un bien bel album que " The age of the understatement ". Alex Turner le chanteur et leader emblématique des Arctic Monkeys et Miles Kane chanteur des Rascals, ont eu l'idée lumineuse de redonner son lustre d'antan à la Pop Anglaise. Le talentueux Turner et sa horde de singes de l'Arctique, qui avec le survitaminé " Whatever People Say I Am, That's What I'm Not" avait réveillé le Rock Anglais,... Lire l'avis à propos de The Age of the Understatement

32 8
Avatar Ze Big Nowhere
9
Ze Big Nowhere ·
Critique de The Age of the Understatement par oduverger

À côté des errances stylistiques des Arctic Monkeys, Alex Turner nous offre un album construit comme une enclave dans sa vie artistique. The Last Shadow Puppets nous emmènent dans un univers à mi-chemin entre le Western et l'espion au service de sa majesté que l'on connait tous. Les envolées lyriques symphoniques confèrent à cet album une atmosphère complètement à part dans le paysage musical... Lire la critique de The Age of the Understatement

5 1
Avatar oduverger
9
oduverger ·
Découverte
Chroniques de la mort du disque - Chapitre 4

2008: Le gaming rentre dans la partie Il faut que tout change pour que rien ne change (1), et c'est ainsi que la course en avant est devenue une course folle. Davantage de compiles bas de gamme, encore plus de pubs racoleuses, en une recherche frénétique de profits immédiats avant le déluge. L'ensemble des majors s'est jeté tête baissée dans la lutte contre le piratage,... Lire la critique de The Age of the Understatement

40 25
Avatar guyness
7
guyness ·
Quand la musique se conjugue à deux ♥

Vous prenez le rock british et euphorisant des Arctic Monkeys, le rock indépendant et contagieux de The rascals, vous mélangez le tout et vous obtenez The Last Shadow Puppets ! Cet album nous enmène loin, sans jamais vraiment nous déposer. Les voix d'Alex Turner et Miles Kane s'accordent à la perfection et dansent avec une insolente facilité sur les diverses influences qui s'harmoinsent... Lire la critique de The Age of the Understatement

1
Avatar Niniii
10
Niniii ·
Toutes les critiques de l'album The Age of the Understatement (7)