Avis sur

The Black & White Album par stupidocratie

Avatar stupidocratie
Critique publiée par le

Une artiste considérée Rn'B sur le label Ipecac : il fallait que j'écoute ça

Imani Coppola a produit elle même Black & White Album avant que le label de Mike Patton le distribue. Elle a également participé aux tournées du groupe Peeping Tom en tant que chanteuse / violoniste.

Que penser de cet album ?

Les premières chansons – bien quelles soient agréables à mes oreilles – manquent fortement d'originalité :

Black & White Jingle #1 [1ère partie]

Spring Time sent le pop-rock réchauffé, Woke up White ressemble à du mauvais Punk / Avril Lavigne (je le rappelle, pour moi le « bon Avril Lavigne » n'existe pas), Raindrops for The Sun rehausse le niveau avec un petit côté niais que j'apprécie beaucoup.

On enchaine avec le couple 30th Birthday / Let It Kill You écoutables, mais pas transcendants. Je commence alors à désespérer d'entendre quelque chose de vraiment original. Dirty Pictures arrive avec ce faux-air de Nine Inch Nails, je me dit : « sympa ! » mais l'écoute de la chanson suivante me refroidit : Keys 2 your Ass est très proche de ce que pouvaient faire les Destiny's Child ... c'est à dire de la m*rde

Black & White Jingle #2 [2ème partie]

La seconde (et plus courte) partie de l'album est définitivement ma préférée : I Love Your Hair a une ambiance très particulière, J.L.I.A.T.O.Y.O n'est qu'un beat basique et répétitif sur lequel Imani crie ... un truc moche mais qui fonctionne, alors que la dernière chanson In my Pocket (divisée en 3 courtes parties) clos l'album plus que correctement.

Pas grand chose à garder de mon côté dans cet album, si ce n'est deux trois chansons plus expérimentales que le reste et le talent de la demoiselle dont je ne doute pas ...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 71 fois
1 apprécie

Autres actions de stupidocratie The Black & White Album