Avis sur

The Doors par TheChangeling

Avatar TheChangeling
Critique publiée par le

The Doors: bien plus qu'une histoire d'amour à mes yeux. Certes, un peu, je l'avoue, pour Jim Morrison dont je suis amoureuse depuis que je connais le groupe, mais bien au delà de ça, la Musique. Car les Doors, sont musicalement extraordinaires: ils savent faire retentir le blues avec les guitares et les claviers , le rock avec la voix, les tonalités parfois psychédéliques, mais rien ne sonne jamais faux. Ce qui rend leur musique si extraordinaire à mes yeux, c'est le mélange de saveurs de celle-ci; elles se mélangent en un superbe repas complet qui sait charmer chaque parcelle de mon âme et qui à l'étrange pouvoir de ne jamais me rassasier. Car je ne peux cesser d'écouter, de rejouer, d'explorer tant les richesses sont nombreuses. Chaque membre de ce groupe est un musicien averti et doué de talent. Ensemble ils s'assemblent et créent ce que j'appelle un parfait équilibre musical. Pour ma part, rien de devenu kitch et vieillot, chaque morceau et chaque note demeure céleste et résonne comme il le faut, à jamais.

Maintenant, parlons de l'album en lui même... (Mais avant je tiens à préciser que je n'ai pas de préférence au niveau de leurs albums, ils sont tous totalement excellents.)
-Dès le début, on est plongés dans un univers unique. The End. Aérien, pesant mais léger. Les paroles nous font entendre une réalité désespérée, que je ne trouve cependant pas dénue d'espoir. Et 12 minutes s'écoulent, qui pour certains ont juste servi à plomber l'ambiance, qui pour d'autre ont été un long poème. Ce long poème, on a la chance de pouvoir l'écouter tout au long de l'album. Car oui! Jim Morrison nous chante de la poésie! Les morceaux s’enchaînent parfaitement, on ne s'ennuie pas, on en redemande. L'orgue m'offre des solos, Jim monte la voix. Je tape du pied car j'ai envie de danser. Je me lève et je danse , car la véritable musique doit avoir le pouvoir de faire réagir votre corps. Je pense que je n'ai jamais autant dansé que sur Break On Trought et Back Door Man. C'est le blues, ça colle à la peau, ça s'infiltre en vous et ça vous rend heureux. C'est pour ça que j'aime tant les Doors: ils me rendent totalement heureuse. Leur musique a sur moi un effet salvateur et parfois dévastateur, qui me fait, par sa beauté, me sentir meilleure. C'est un grand rêve éveillé.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 763 fois
5 apprécient

Autres actions de TheChangeling The Doors