👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

La sobriété, l'économie de mots, voilà ce qu'a choisi ce doux dingue de la chanson française actuelle pour ce 10ème album. Certains parleront de foutage de gueule d'autres de génie. Je fais partie de cette seconde catégorie de personnes.

Avec cet album, Katerine nous mène plus loin qu'aucun de ses précédents albums ne nous a amené, dans un monde basé sur le ressenti et les émotions primaires. En prenant le parti d'économiser ses mots, Katerine prend le contre pied "Des créatures". Ici nous sommes dans le minimaliste. "Bla bla bla" en est l'exemple flagrant. Mais qui dit minimalisme au niveau du vocabulaire ne veut pas dire titres faciles et pauvres en talent. La musicalité des morceaux, l'inventivité et le second degré prennent une place majeure dans ce "Philippe Katerine". "Les derniers seront toujours les premiers" reprend bêtement l'alphabet à l'endroit et à l'envers mais essayez de commencer par le Z et vous verrez que nous sommes loin de la facilité.

Philippe Katerine fait ici plus dans l'objet d'art que dans l'album classique. Ne vous attendez pas à rencontrer des morceaux communs, tout est invention et on imagine très bien cette galette dans un musée d'Art Contemporain.
Nelfe-et-MrK
9
Écrit par

il y a 10 ans

10 j'aime

2 commentaires

Philippe Katerine
Nelfe-et-MrK
9

Philippe Katerine fout la banane

La sobriété, l'économie de mots, voilà ce qu'a choisi ce doux dingue de la chanson française actuelle pour ce 10ème album. Certains parleront de foutage de gueule d'autres de génie. Je fais partie de...

Lire la critique

il y a 10 ans

10 j'aime

2

Philippe Katerine
dylanesque
8

Brian Wilson Vendéen

Mon ovni français favori a sorti son petit chef d'oeuvre personnel. 24 chansons partant chacune d'un concept débile ou inventif et qui aboutissent à un résultat débile ou inventif. C'est en tout...

Lire la critique

il y a 9 ans

7 j'aime

Philippe Katerine
Alligator
8

Critique de Philippe Katerine par Alligator

Ce type est fou, un fou génial, un enfant espiègle qui s'émerveille à dire le plus de grossièretés possible, celles qui vont choquer les prudes, les restreints du bulbe, les coincés du cul, les plus...

Lire la critique

il y a 9 ans

7 j'aime

Avant d'aller dormir
Nelfe-et-MrK
4

Loooong...

Emballée par l'histoire et curieuse de découvrir la nouvelle signature de chez Sonatine (oui je suis fana de cette maison d'édition, j'avoue!), Steve Watson, je me suis plongée dans la lecture de ce...

Lire la critique

il y a 11 ans

12 j'aime

Philippe Katerine
Nelfe-et-MrK
9

Philippe Katerine fout la banane

La sobriété, l'économie de mots, voilà ce qu'a choisi ce doux dingue de la chanson française actuelle pour ce 10ème album. Certains parleront de foutage de gueule d'autres de génie. Je fais partie de...

Lire la critique

il y a 10 ans

10 j'aime

2

Kick-Ass
Nelfe-et-MrK
1
Kick-Ass

Cte blague...

Je n'aime pas les super-héros... Je vais voir un film qui se vend comme étant une grosse caricature de super-héros à base de geek sans pouvoir et je me retrouve devant un film AVEC des super-héros...

Lire la critique

il y a 11 ans

9 j'aime

2