Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

The Masterplan
7.8
The Masterplan

Compilation de Oasis (1998)

Dans l'œil du cyclone Oasis entre 94 et 96, se cachait une pléiade de titres réservés uniquement aux chanceux qui pouvaient se payer tous les singles du groupe. Dû à l'excès de confiance de Noel Gallagher, persuadé de pouvoir pondre pareilles compos toute sa vie, de grands titres méritant d'être conservé pour les mettre sous les feux des projecteurs plus tard, ont finalement été dissimulés en face B des singles. Il faudra attendre 1998 pour qu'ils soient enfin mis au niveau qu'ils méritaient tant, sur un album ! Après la douche froide des critiques de Be Here Now et son catalogue de compos vidé, il se dit "Et si... ?" Et si on sortait tout ca sur album ?

En 3 ans, Noel Gallagher a abattu une quantité incroyable de boulot. Trop pour mettre sur leurs albums. Les choix de mettre à l'écart certains titres n'a pas été facile. Malgré tout, on se demande comment il a pu faire ca... Comment on a pu lui laisser faire ca ? Et ca commence dès le premier titre, Acquiesce, classique monumental au même titre qu'un Cigarettes & Alcohol, qui s'est vu échouer en face B de Some Might Say en compagnie de Talk Tonight et Headshrinker ! Rien que ca ! Plus grand EP de tous les temps !? Le premier, on assiste à un Noel Gallagher mélancolique, à cœur ouvert et sans doute bien trop vulnérable pour le montrer sur album ! Le second est sans doute le morceau le plus rockn'n'roll du groupe, quasi punk ! Des guitares et des références à la drogue dans tous les sens ! Telles sont les face B d'Oasis !

Mais le grand moment de l'album reste le duo Listen Up et Rockin' Chair. On voit le trip d'ici, l'ainé des Gallaghers, début nineties, grattant sa guitare dans un appart pourri du Burnage, derrière sa fenêtre par un temps pluvieux. Rêvant d'une vie de rock star à Londres, plein d'optimismes, d'espérances et de vivre la vie à fond ! Un punch monumental qui se transmet à l'auditeur. Et puis il y a aussi Half The World Away pour chanter sa mélancolie, ou faire un peu de pop sur Stay Young, quand ce n'est pas pour chanter la joie, la liberté du monde qui s'offre à lui sur It's Good To Be Free. Mais c'est surtout le morceau qui conclut et donne le nom à l'album, The Masterplan, b-side de Wonderwall qui est la véritable masterpiece ! Ou quand la face B dépasse l'un des plus grand tube des années 90 !

On déplorera malgré tout un manque de cohérence dans l'ensemble du LP, un mauvais ordre dans la track list, des titres lives (The Swamp Song et I'm The Walrus) dont aurait pu se passer au vu du nombre de b-sides non retenues pour l'occasion (D'Yer Wanna Be A Spaceman, Let's All Make Believe,...), et bien sur qu'elles en soient restées au stade de démo/chute studio/face B forcément.

Peu importe, The Masterplan complémente et conclut merveilleusement l'âge d'or du groupe ! La qualité exceptionnelle des morceaux mérite qu'on traite cet album au même niveau que les autres. D'ailleurs pour le Best Of, Noel Gallagher sélectionnera plus de titres de ce dernier que de Be Here Now ! Une compilation de face B d'une carrière de 3 ans qui a plus de gueule que pas mal de Best Of de 10 ans de nombreux artistes ! Piqûre de rappel de la fin d'une époque, d'une grande époque ! Celle où tout ce que touchait Noel Gallagher se transformait en or...
FlyingMan
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Le top d'Oasis

Créée

le 12 mars 2012

Critique lue 624 fois

8 j'aime

1 commentaire

FlyingMan

Écrit par

Critique lue 624 fois

8
1

D'autres avis sur The Masterplan

The Masterplan
FlyingMan
8

Critique de The Masterplan par FlyingMan

Dans l'œil du cyclone Oasis entre 94 et 96, se cachait une pléiade de titres réservés uniquement aux chanceux qui pouvaient se payer tous les singles du groupe. Dû à l'excès de confiance de Noel...

le 12 mars 2012

8 j'aime

1

The Masterplan
Seijitsu
9

Un trésor caché

Les clichés ont la vie dure dans le rock. Le plus tenace d’entre eux est que les face-B des singles sont souvent des chansons médiocres, car indignes de figurer sur la fameuse face-A. Place réservée...

le 13 oct. 2015

6 j'aime

3

The Masterplan
GuillaumeL666
8

Underneath the sky agaiiiiiiiiiiiiiin

Il y a toujours de quoi faire un disque entier avec les faces B d'un groupe et l'industrie musicale l'a très bien compris. Sorti pour des raisons purement pécuniaires (faire découvrir le groupe aux...

le 22 juil. 2021

1 j'aime

5

Du même critique

Panic Room
FlyingMan
7

Le Fincher mal-aimé !

On a été dur avec Panic Room. Très dur ! Faut dire quand on sort d'une trilogie quasi parfaite comme Seven, The Game et Fight Club, on vous attend au tournant. Et c'est ce qu'ont fait les critiques...

le 12 oct. 2010

71 j'aime

3

Definitely Maybe
FlyingMan
10

Critique de Definitely Maybe par FlyingMan

Quand on parle d'Oasis, y a ceux qui réagissent ainsi: "Ah ouais, Wonderwall, les frangins cons qui se tapent dessus !" Et puis y a ceux qui se rappellent qu'avant d'être tombé dans tous les excès,...

le 6 mars 2012

56 j'aime

6

(What’s the Story) Morning Glory?
FlyingMan
9

Critique de (What’s the Story) Morning Glory? par FlyingMan

En 1995, personne n'attendait Oasis et Oasis n'attendait personne sur le quai. Après un démarrage plus que prometteur et un single Whatever touchant un plus large public, le train des Gallaghers file...

le 7 mars 2012

32 j'aime

4