Avatar arnanue

Critiques de arnanue

Versus
  Suivre
  • 1
  • 2
Bande-annonce
7.1

Déjà une très belle offre

En voilà un film diabolique. Une bonne réalisation, des acteurs convaincants (dont un Geoffrey Rush dans le rôle d'une sorte de pathétique attachant), Ennio Morricone à la musique, et surtout, UN SCENARIO, et original faut-il le souligner. Diaboliquement ficelé, on se demande à chaque instant où il va nous mener (surtout, ne pas lire le pitch avant). On glane quelques indices par ci par là, on... Lire l'avis à propos de The Best Offer

1
Avatar arnanue
8
arnanue ·
Bande-annonce
7.3

Une chambre en ville

Ne connaissant le cinéma de Bresson que de nom, j'ai profité de la ressortie en version restaurée d'"une femme douce", film de 1969, pour découvrir ce réalisateur. Adapté d'une nouvelle de Dostoïevsky, le film débute par un suicide, celui d'une jeune femme (la formidable Dominique Sanda) ayant sauté depuis le balcon de l'appartement qu'elle partage avec son mari (Guy Frangin, inconnu pour moi),... Lire l'avis à propos de Une femme douce

Avatar arnanue
4
arnanue ·
Bande-annonce
6.1

Efficacité, crédibilité, subtilité

Sans être une grande adepte du 9ème art, j'avais eu l'occasion de tourner quelques pages de la BD "Quai d'Orsay" qui m'avait intéressée par son sujet et son ton, plus que par son dessin. Etant davantage une adepte du 7ème art, j'attendais impatiemment la sortie du Tavernier. Fin de l'impatience. Une bonne surprise. C'est d'abord un bon, un très bon film, réalisé de manière impeccable (on n'en... Lire l'avis à propos de Quai d'Orsay

Avatar arnanue
8
arnanue ·
Bande-annonce
5.3

Un ruban (ou plutôt une pellicule) bien entortillé...

Je connaissais vaguement le réalisateur Eric Rochant à travers son plus fameux film "Un monde sans pitié" qui m'avait assez enthousiasmée par la réalité d'une génération et d'une époque qu'il décrivait. A sa façon aussi ce thriller s'inscrit dans une sorte de contemporanéité, avec en toile de fond des banques, des traders, de l'argent sale, de l'argent propre, mêlés à un peu de tourisme... Lire la critique de Möbius

2
Avatar arnanue
6
arnanue ·
Bande-annonce
5.7

Du Renoir dans un bel écrin de Renoir

Ce nouveau « double-biopic » (Auguste/Jean Renoir) m’a d’abord fait un peu hésiter quant à l’opportunité ou non de le voir mais le résultat cinématographique vaut le détour. Cinématographique car tout ou presque repose sur un très beau travail d’image, de lumière, de couleurs. Le tout accompagné d’une délicate mise en scène où la caméra, sans cesse animée d’un mouvement lent, vient magnifier... Lire la critique de Renoir

3
Avatar arnanue
7
arnanue ·
Bande-annonce
5.9

Critique de A Dangerous Method par arnanue

Ce film psychanalytique traitant de la relation entre Freud et son disciple Carl Jung, sur fond de liaison fougueuse et torturée entre Jung et l'une de ses patientes, n'est pas sans qualités, bien au contraire. D'une forme relativement classique, sans révolution dans la mise en scène, Cronenberg anime toutefois « a dangerous method » d'une sobriété tout à fait élégante : des plans simples... Lire la critique de A Dangerous Method

5
Avatar arnanue
7
arnanue ·
Bande-annonce
7.3

Pas tout à fait un cheval de course...

J'avoue, je me suis un peu (beaucoup ?) laissée emporter par les critiques dithyrambiques de la presse (merci le Cercle et ses analyses de scènes mais merci aussi à ma mère qui en a rajouté une couche). Je suis donc allée voir les près de 2h30 du cheval de Turin dans les conditions indiquées, bonne place dans la salle, bien reposée, l'esprit disponible, etc. De magnifiques plans séquences... Lire l'avis à propos de Le Cheval de Turin

6 2
Avatar arnanue
3
arnanue ·
Bande-annonce
5.6

Quand la simplicité n'empêche pas la finesse

A priori pas attirée par ce type de cinéma de marivaudage, je me suis malgré tout laissée emporter par la poésie que distille le film. De prime abord simple et léger, avec une certaine épure des personnages, des lieux et des dialogues, le film n'en est pas moins d'une justesse assez remarquable quant aux sentiments qu'il développe et met en scène, notamment pour quelques-unes des saynètes qui... Lire la critique de L'Art d'aimer

4
Avatar arnanue
8
arnanue ·
Bande-annonce
7.1

Critique de Il était une fois en Anatolie par arnanue

« Il était une fois en Anatolie », comme son titre le laisse suggérer ressemble bien à un conte. Divisé en deux parties, la nuit et le jour, le film nous laisse tenter de dénouer avec ses protagonistes le fil d'une intrigue policière, où les personnages (un procureur, un commissaire, un médecin et le présumé coupable d'un meurtre) tentent de retrouver un corps, puis d'élucider le mobile et les... Lire la critique de Il était une fois en Anatolie

19 1
Avatar arnanue
8
arnanue ·
Bande-annonce
6.4

Critique de La Fée par arnanue

Le trio Abel-Gordon-Romy est encore une fois pleinement à la hauteur pour leur troisième long-métrage, après l'Iceberg et Rumba, qui fait partie de mes films cultes. La fée s'inscrit d'ailleurs dans la continuité de ces films, avec une trame relativement similaire : un homme et une femme s'aiment mais sont constamment séparés, jusqu'à leurs retrouvailles. On retrouve une forme de simplicité... Lire l'avis à propos de La Fée

5 1
Avatar arnanue
9
arnanue ·
  • 1
  • 2