Au vrai chic littérère

France (68100) | Site personnel
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre

Répartition des notes

  1. 1
  2. 2
  3. 2
  4. 7
  5. 12
  6. 19
  7. 55
  8. 110
  9. 134
  10. 108

Comparez votre collection avec Au vrai chic littérère

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Au vrai chic littérère
  • Livres
    Cover Quelques bons recueils de nouvelles
    Quelques bons recueils de nouvelles

    Avec : Silhouette, Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part, Sept histoires qui reviennent de loin, Kiss Kiss,

  • Livres
    Couverture Swap
    Humour anglais

    Avec : Swap, Merci, Jeeves, La Fenêtre ouverte, Trois hommes dans un bateau,

  • Livres
    Couverture Le Chef-d'œuvre inconnu
    Littérature et peinture

    La littérature abonde de livres consacrés à la peinture. Ces livres sont souvent empreints d'une grande vitalité et de beaucoup...

Sondages de Au vrai chic littérère
Critiques de Au vrai chic littérère

Dernières critiques

-
Errol Flynn - Un délicieux compagnon de lecture

Il fut un temps, bref intermède dans l’histoire de l’Humanité, où une poignée d’hommes et de femmes ont côtoyé les dieux du firmament. Connus et vénérés de tous ils vivaient leurs vies d’étoiles sur grand écran et faisaient fantasmer la multitude. Aux côtés de Clark Gable, Hedy Lamarr, Cary Grant ou Olivia de Havilland, Errol Flynn fut durant une vingtaine d’année l’astre... Lire la critique de Mémoires

Avatar Au vrai chic littérère
10
Au vrai chic littérère ·
7.7
Douceur et bienveillance

Je viens de terminer la lecture de "La papeterie Tsubaki" il y a une heure environ et force est de constater que je baigne encore dans son atmosphère emprunte de douceur et de sérénité. Il est de ces romans que l'on peine à quitter, impression souvent évoquée par d'autres lecteurs mais que je ressens finalement assez peu. Ogawa Ito y tisse une toile de bienveillance, reprisant des émotions... Lire la critique de La Papeterie Tsubaki

Avatar Au vrai chic littérère
9
Au vrai chic littérère ·
Mentions J'aime de Au vrai chic littérère

Activité récente