Le premier comics que j'ai lu dans ma vie. Un très bon cross-over même si il est difficile à croire.

Avis sur Amère Pizza - Batman & Les Tortues Ninja, tome 1

Avatar FloYuki
Critique publiée par le

J'ai toujours été étranger aux comics, je n'en ai pas lu pendant un très long moment. Et puis arriva le 14 février 2017, je me baladais tranquillement dans la librairie et c'est là que je l'ai vu présenté en évidence dans les rayons Batman & les Tortues Ninja: Amère pizza. Etant fan des deux univers, j'étais intrigué par ce comics et j'ai décidé de feuilleter quelques pages. J'ai été tout de suite envoûté et je commençais enfin à comprendre pourquoi les comics plaisent autant à certaines personnes. Je l'ai donc acheté et je l'ai lu de suite en arrivant chez moi, c'est ainsi que je me suis ouvert au monde des comics. Aujourd'hui, après avoir lu pas mal d'entre eux, je me suis dis qu'il était temps de m'attaquer au tout premier comics de ma vie qui m'a fait aimé cet univers. Et encore aujourd'hui, il reste un comics que j'apprécie beaucoup, mais j'ai quand même certaines choses à redire dessus.

Positif

Personnages: Batman est le protecteur de la ville de Gotham et il fait de son mieux afin de protéger la ville de tous les criminels qui s'y trouvent. L'arrivée de ces nouveaux criminels l'inquiètent mais il est assez malin pour mener son enquête. De plus, on peut comprendre sa méfiance envers les nouveaux venus en se mettant à sa place, surtout avec me genre de criminels qu'il affronte habituellement à Gotham. Sinon, ça reste un justicier tourmenté mais intéressant à suivre dans ce comics, surtout quand on sait que c'est bientôt l'anniversaire de la mort de ses parents, comment le prend t-il ?
Les Tortues Ninjas sont des adolescents pratiquant le Ninjutsu et qui cherchent à rentrer dans leur monde d'origine avant qu'il ne soit trop tard et qu'ils ne redeviennent des tortues normales (c'est dû aux règles de la dimension de Batman qui ne sont pas les mêmes qu'au New York des Tortues Ninjas). On peut comprendre leurs motivations et chacune des Tortues a sa propre personnalité pour se démarquer (en plus de leurs bandeaux colorés). Léonardo le chef sage, Michelangelo le comique, Donatello le cerveau de la bande et Raphaël le rebelle. Bref, ce sont des adolescents attachants avec des personnalités qui les démarquent et sont assez réussies.
Damian Wayne est le jeune Robin actuel et il était en mission secrète afin d'enquêter sur la Ligue des Ombres. En étant de retour à Gotham, il se méfie des Tortues car il ne sait pas ce qu'elles sont ou d'où elles viennent. C'est un acolyte qui sait aider quand c'est nécessaire et dont on comprend la méfiance.
Splinter est le maître des Tortues ainsi que leur père adoptif. Il cherche à les entraîner tout en les protégeant comme n'importe quel père le ferait pour ses enfants. C'est un maître sage ainsi qu'un père attachant dans son envie de protéger ses enfants.
Jim Gordon est le commissaire de la ville de Gotham et il faut de son mieux pour que la ville reste calme tout en envoyant les criminels en prison. C'est un commissaire qui ne fait que son travail en s'associant avec Batman, même si il a du mal à croire que des tortues Ninja soient en ville.
Alfred est le domestique du manoir Wayne mais aussi un grand ami qui n'hésite pas à soutenir Bruce Wayne et à l'aider quand c'est nécessaire. C'est un majordome exceptionnel pour Bruce et ça se voit.
Le docteur Khan est un scientifique spécialiste en voyage inter-dimensionnel, il est obligé d'obéir à Shredder par peur de mourir, ce qui se comprend quand on se met à sa place. Parfois, la peur de mourir peut nous pousser à faire certaines choses horribles.

Méchants: Shredder est un tyran maîtrisant le ninjutsu et cherchant à détruire les tortues tout en essayant de rentrer chez lui et de gouverner le monde par la terreur. Honnêtement, je l'adore ici ! Non seulement c'est un méchant qui a un superbe style (là il impose réellement le respect par la mise en scène) mais sa soif de conquête et le fait qu'il n'ait pas de pitié pour ses ennemis en fait un excellent méchant. En tout cas, j'adore Shredder dans cette version.
Ra's Al Ghul est à la tête de la Ligue des Assassins et il cherche à détruire la ville de Gotham qu'il considère comme corrompu. Son association avec Shredder est une opportunité qu'il saisit afin de mettre fin à Gotham et au justicier de Gotham qui refuse de lui succéder (chose qu'on sait en connaissant un peu le personnage à la base). C'est le partenaire idéal dans les ennemis de Batman pour faire équipe avec Shredder. Certes, le pire ennemi de Batman est le Joker, mais leur association n'aurait pas fonctionné car lui veut le chaos et Shredder veut conquérir le monde. Là où Ra's Al Ghul cherche à éradiquer les corrompus de cette terre, comme si il était un dieu, comme Shredder. Bref, c'est un méchant qui fonctionne bien dans ce comics.
Le Pingouin est un criminel qui cherche à se remplir les poches grâce à ses affaires de criminel dans la ville de Gotham. Son partenariat avec Shredder est dû à la peur qu'il a de lui, et ça peut se comprendre. Honnêtement, j'aime bien le fait que le Pingouin ne soit pas maître de la situation et soit obligé d'obéir à quelqu'un par peur, c'est la première fois que je vois le Pingouin avoir peur de quelqu'un et ça marche.

Histoire: Batman enquête sur des mystérieux ninjas qui se sont infiltrés dans Gotham et tuent des gens dans leur passage tout en volant certaines choses. Cependant, il semble que Batman ne soit pas le seul justicier à être à leur poursuite, quatre justiciers pratiquant le ninjutsu sont également en quête d'arrêter le clan des Foot. De qui s'agit-il ? Est-ce que ces nouveaux justiciers et Batman arriveront à collaborer ensemble pour arrêter le clan des Foot ? En tout cas, c'est une histoire intéressante à suivre pour savoir comment elle va se terminer.

Références: Il faut admettre qu'il y a des références assez sympathiques pour ceux qui les reconnaîtront. Pour ma part, j'ai reconnu pas mal de références, comme le moment où le livreur de pizza amène une pizza à laisser sur le trottoir, c'est une référence au premier film live sur les tortues ninja (c'est pour vous donner un exemple, même si les deux scènes ne sont pas complètement pareilles). En tout cas, ces références font plaisir à voir.

Introduction: Ce comics démarre par la présentation des actions de quatre silhouettes avec des couleurs spécifiques et des ninjas dans un laboratoire par une scientifique qui les a vu à l'action et les présente à Batman. C'est une introduction efficace qui donne envie d'en savoir plus sur ces silhouettes que certains ne connaissent pas et sur la suite de l'histoire sur ceux qui la connaissent déjà. Comment pourrait bien se passer leur rencontre avec Batman ?

Fiches d'identité: Ce comics a cru bon de nous mettre des fiches d'identité avant le début de chaque chapitre pour en apprendre un peu plus sur nos différents personnages. C'est sympathique, que ce soient les héros, les méchants ou les alliés, on en apprend réellement plus sur eux en lisant ces fiches (chose que vous n'êtes pas obligés de faire si vous les connaissez déjà mais ça reste une bonne intention).

Univers: En soi, on est dans l'univers de Batman avec des personnages des Tortues Ninjas qui se rajoutent. En soi, c'est un univers très intéressant à suivre pour voir ce qui compose la ville de Gotham, même du point de vue des Tortues Ninjas. En tout cas, le mélange de l'univers de Batman avec des éléments de celui des Tortues ninjas fonctionne bien tout en nous donnant envie d'en voir encore plus.

Symbolisme: C'est plus lié à ce que représente le costume de Batman pour Bruce Wayne mais ça reste du symbolisme réussi dans ce comics. En effet, tout comme Raphaël, on comprend ce que représente le costume pour lui quand on apprend à connaître son passé, mais aussi ce que représentera le masque de Raphael pour Batman au bout d'un moment. Bref, j'aime beaucoup le symbolisme de ce comics.

Émotion: Je n'irai pas jusqu'à dire que l'émotion donne envie de pleurer mais ça fonctionne bien dans certaines scènes. En effet, il y a une scène en particulière qui est très réussie en terme d'émotions, elle m'a fait ressentir un petit quelque chose en me mettant à la place de Raphael. Bref, l'émotion n'est pas exceptionnelle mais elle fonctionne dans certaines scènes.

Dessins: Je trouve les dessins magnifiques, y compris dans la coloration assez sombre du comics. Honnêtement, je ne saurais vous dire quels sont les plus beaux comics en terme de dessins mais celui-ci a réellement travaillé ses dessins au maximum. En tout cas, j'ai été conquis par les dessins de ce comics, ils sont vraiment beaux à voir.

Apparitions: Là, ça s'adresse plus aux fans de l'univers des Tortues Ninjas mais on aperçoit quelques personnages de leur univers qui font plaisir à voir. En effet, on peut apercevoir April O'Neil par exemple, ça n'a beau être que des petites apparitions pour quelques cases, ça reste des apparitions sympathiques.

Fin: C'est une belle fin à voir après tout ce qu'ont traversés nos héros. Que ce soit dans le symbolisme ou dans ce que ça raconte, on voit bien que la fin fonctionne très bien ici. Au passage, j'aime beaucoup la toute dernière case de ce comics, c'est une case parfaite pour conclure le comics.

Humour: Alors certes, il ne sera pas au goût de tout le monde mais il est logique avec les tortues, surtout avec Michelangelo qui est le plus gamin de la bande. Personnellement, je trouve que l'humour colle bien avec Michelangelo sans nous donner envie de rire à tout prix.

Décors: Je ne m'attendais à rien mais les différents décors de la ville de Gotham sont assez réussis dans l'ensemble. En effet, les décors sont réellement de bonne qualité ici et on sent qu'ils ont été travaillés, y compris pour rester sur le ton sombre du comics.

Combats: En soi, les combats sont cool sans trop nous en montrer et en arrivant à raconter ce qu'il faut tout en étant réussis en terme de narration (sauf le premier entre Killercroc et les Tortues peut-être). En tout cas, les combats sont réussis dans ce comics.

Inattendu: Oui, il y a des moments inattendus auxquels je ne m'attendais pas dans ce comics et ce sont des moments qui fonctionnent bien. Je ne vous spoilerai pas mais les éléments inattendus fonctionnent assez bien dans l'ensemble.

Mise en scène: Elle est très bien travaillée. En effet, la mise en scène de ce comics est efficace et arrive à nous faire comprendre ce qui se passe sans avoir besoin de dialogue. Bref, la mise en scène est de bonne qualité dans ce comics.

Costumes: C'est un détail mais j'aime bien les costumes et les designs de nos personnages. Batman et Robin ont de très beaux costumes et le design des Tortues ninjas passent très bien dans ce comics, c'est un vrai plaisir.

Message: Il y a un message qui fonctionne très bien dans ce comics, c'est le fait qu'il faut savoir penser à sa famille en priorité avant de penser aux autres. C'est un bon message à retenir pour les lecteurs de ce comics.

Mise en page: Cette mise en page est assez bien traitée dans son ensemble, le mystère se maintient à chaque fois qu'on tourne la page et la mise en page reste du bon travail dans son ensemble.

Négatif

Casey Jones: Attention, il s'agit plus d'un regret que d'un défaut. J'adore Casey Jones et il a su se rendre utile pour essayer d'aider les Tortues. Cependant, pourquoi on ne l'a pas vu se battre contre les Foot ? Sérieusement, vous avez le personnage le plus cool de l'univers des Tortues Ninjas, qui se bat et fait le justicier pour de bonnes raisons et on ne peut pas le voir se battre ? Je sais que le nombre de pages d'un comics est limité mais j'aurais adoré voir Casey se battre. Alors, c'est toujours un personnage utile, mais ça aurait été plus sympa de le voir se battre contre les Foot. Déjà que les Tortues le retrouvent un peu trop vite à mon goût...

Apparition Lucius Fox: Soyons honnêtes, j'apprécie Lucius Fox et je trouve que sans lui, Batman ne serait pas allé très loin dans ses activité de justicier. Cependant, est-ce que c'était nécessaire de nous le montrer pendant deux pages. C'est un détail mais je pense que ça aurait été mieux de le mettre en appel audio avec Bruce plutôt que de nous le montrer. Surtout qu'il est juste là pour présenter l'analyse d'un saï et qu'on ne le reverra plus après ça. Bref, il se rend utile mais son apparition n'était pas nécessaire dans ce comics vu qu'il n'a qu'un petit rôle.

Connaissance: Je préfère vous prévenir, si vous ne connaissez pas les deux univers de base alors vous serez un peu perdus dans certaines choses. Vous ne comprendrez pas certaines références comme le moment où Ra's parle d'un « autre » qui est déjà mort à cause de lui (il parle sûrement de Jason Todd, le deuxième Robin) ou pourquoi Ra's Al Ghul veut à tout prix détruire la ville de Gotham. Après, c'est un détail qui se ressent dans la majorité des comics mais ça reste un petit problème qui se ressent.

Fautes d'orthographes: C'est un détail mais ça fait bizarre de voir quelques fautes d'orthographe dans un comics (et je parle de la version papier que je possède, pas de la version ebook). Après, ce n'est qu'une petite faute avec « on se serait crus » au lieu de « on se serait cru ». J'ai vérifié et, à la troisième personne du singulier, il n'y a pas de « s ». Enfin bref, c'est un détail qui ne se fait remarquer que si on fait attention.

Tension: Ça doit être à cause de ma relecture de ce comics mais j'ai du mal à croire à la tension de ce comics. Attention, je ne dis pas que je ne croyais pas au fait qu'ils pouvaient être blessés gravement dans certains cas, mais j'étais persuadé qu'ils allaient se rétablir rapidement.

!!! PARTIE SPOIL !!!

Mutagène: Tous les ennemis de Batman deviennent à moitié animaux avec le mutagène venant de la dimension de Shredder et des Tortues Ninjas. On sent que Batman va encore plus galérer que toutes les autres fois. Alors oui, je peux comprendre que ça fasse un peu ridicule mais les choix des animaux sont bien trouvés, entre le serpent pour le Joker qui est sournois, Mister Freeze en ours parce qu'il a un grand cœur à l'intérieur mais est dangereux à l'extérieur, Bane en éléphant car il est extrêmement puissant ou encore le Chapelier fou en lapin pour le fait de rester coincé dans son monde à lui (où il veut attirer Batman d'ailleurs). Bref, je comprends que ça peut sembler bizarre de voir les ennemis de Batman mélangés aux animaux mais ça fonctionne pour les rendre plus forts et dans les apparences de leurs transformations.

Combat des héros: Certains pourront être choqués de voir que Batman arrive à gérer le combat contre les quatre Tortues. Déjà, c'est le narrateur qui décide de la manière dont le combat doit se dérouler. Ensuite, je rappelle que Batman est un expert dans l'art du combat et que les tortues sont quatre adolescents qui ont encore beaucoup à apprendre, alors il est normal que Batman y arrive (je vous rappelle qu'on parle du héros qui a réussi à vaincre Superman à plusieurs reprises dans certains comics, même si il était en train de tricher). Après, il n'y a pas de quoi être choqué en voyant Batman s'en sortir face à quatre adolescents.

Construction équipe: Dans ma critique de High School of the Dead Tome 6, je m'étais plaint qu'un des chapitres commençait par le sauvetage des survivants du centre commercial grâce aux militaires et nous montrait après comment Takashi et son groupe allait s'échapper (alors qu'on savait déjà qu'ils avaient survécu). Ici, la construction est bien meilleure car l'équipe de Batman et des Tortues arrive à nous surprendre et on apprend de suite comment l'équipe s'est formé malgré leurs différents. Là, on a une bonne construction narrative de l'équipe.

Raison: Donc, c'est Krang qui a envoyé les Tortues ici ? Il s'est sûrement dit que ce monde les retiendrait et ne les empêcherait plus de conquérir le monde des Tortues. En tout cas, ça nous permet de comprendre comment les Tortues sont arrivées dans le monde de Batman. Après, je me demande ce que ça aurait donné si les tortues ninja avaient croisé toute la Justice League

.

Au final, c'est un très bon comics que j'ai eu l'occasion de lire. Après, c'est probablement dû à mon coté fan des deux univers séparés et de les voir rassemblés ensemble mais je l'assume et ça reste très plaisant. On a une histoire intéressante, des personnages bien développés, une mise en scène bien travaillée, des dessins de bonne qualité avec un ton sombre qui passe bien, du symbolisme efficace et un Shredder très classe. Après, il est vrai que je regrette de ne pas avoir vu Casey se battre, que voir Lucius ne servait pas à grand chose (pas son aide, juste le fait de le voir) et que j'ai eu du mal à croire en la tension voulue, mais ça reste un comics que je vous conseille de lire si ce n'est pas déjà fait. En tout cas, si vous êtes fans des deux univers, je vous recommande fortement de lire de ce comics. Personnellement, je l'ai adoré mais je reconnais qu'il était légèrement moins bien que dans mes souvenirs.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 86 fois
2 apprécient

Autres actions de FloYuki Amère Pizza - Batman & Les Tortues Ninja, tome 1