Entre le noir et le blanc : le rouge

Avis sur Arctic-Nation - Blacksad, tome 2

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

"BlackSad" est une série très agréable à poursuivre. Même si je n'ai plus jamais retrouvé le plaisir du premier album, je continue d'acheter les nouveaux tomes au fur et à mesure. Certainement grâce au travail de Guarnido qui est un as de la mise en couleurs directe.

Son dessin s'est fortement amélioré pour ce second opus. Des gueules bien plus expressives, une gestuelle plus graphique. Peut-être que certains cadrages sont moins intéressants, on regrette qu'il n'y ait pas eu plus d epage pour lui s'émanciper un chouilla en plus. Ses couleurs sont assez proche du premier tome, ternes, grises, parfois un peu de dessous, mais la fin est d'une beauté graphique sidérante : la scène d'incendie comporte la plus belle mise en couleur de l'album.

Le scénario m'a déçu. BlackSad ne servait déjà pas à grand chose dans le premier album, c'est encore plus le cas ici. Les résolutions viennent d'elles-mêmes et paraissent donc trop faciles ; les retournements de situation frolent parfois le grotesque. À vrai dire, certains apssages font penser à une série B lorgnant vers le Z. C'est dommage car l'idée de base, le contexte, la métaphore, tout ça est excellent. Mais le traitement manque à ses promesses.

Bref, "Arctic-Nation" est un album à parcourir surtout pour sa beauté graphique. L'histoire, inspirée de quelques polars, comportent de bonnes idées mais ces dernières ne sont pas toujours bien exploitées et agencées.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 677 fois
6 apprécient

Autres actions de Fatpooper Arctic-Nation - Blacksad, tome 2